MESMAR

Think-Tank (le cabinet de curiositĂ©)😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard dĂ©calĂ© sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

dimanche 26 novembre 2023

novembre 26, 2023

The Seventh Seal (1957) , le film culte de Ingmar Bergman


 The Seventh Seal (1957)

Director: Ingmar Bergman

"Le SeptiĂšme Sceau" d'Ingmar Bergman est une Ɠuvre cinĂ©matographique emblĂ©matique qui transcende les dĂ©cennies. L'esthĂ©tique visuelle du film, marquĂ©e par des images saisissantes en noir et blanc, crĂ©e une atmosphĂšre Ă©vocatrice qui imprĂšgne l'esprit du spectateur. La trame narrative, centrĂ©e sur la quĂȘte existentielle d'Antonius Block Ă  travers une SuĂšde mĂ©diĂ©vale tourmentĂ©e par la peste, explore profondĂ©ment les thĂšmes de la foi, de la mort et de la recherche de sens.

Bergman utilise habilement des symboles et des mĂ©taphores, notamment Ă  travers le jeu d'Ă©checs omniprĂ©sent, pour sonder les recoins de l'Ăąme humaine. La confrontation entre Block et la Mort elle-mĂȘme dans un match d'Ă©checs intense devient une allĂ©gorie captivante de la lutte de l'homme contre sa propre mortalitĂ©. Les performances, en particulier celle de Max von Sydow dans le rĂŽle de Block, sont remarquables, capturant la profondeur Ă©motionnelle des personnages.


L'influence du film sur le cinéma mondial est indéniable, avec des cinéastes ultérieurs s'inspirant de sa maßtrise technique et de sa profondeur philosophique. Les scÚnes mémorables, telles que le dialogue existentiel sur la plage, continuent de résonner dans la mémoire cinéphile collective.

En conclusion, "Le SeptiĂšme Sceau" se distingue comme un chef-d'Ɠuvre intemporel, explorant les aspects les plus profonds de l'existence humaine tout en laissant une empreinte indĂ©lĂ©bile sur l'histoire du cinĂ©ma mondial.










novembre 26, 2023

The Eiger Sanction, un film de Clint Eastwood 1975


La Sanction (The Eiger Sanction) est un film amĂ©ricain rĂ©alisĂ© par Clint Eastwood et sorti en 1975. Il s'agit d'une adaptation du roman du mĂȘme nom de Trevanian (nom de plume de Rodney William Whitaker), publiĂ© en 1972

 Dans ce film surprenant, Clint incarne un ancien alpiniste/espion dĂ©sormais professeur d'art, recrutĂ© pour une ultime mission par son ex-patron excentrique. La trame, bien que farfelue, repose sur la nĂ©cessitĂ© d'une expĂ©dition alpine pour Ă©liminer un agent double. MalgrĂ© un entraĂźnement qui occupe une part trop importante du film, les moments de Clint offrent une dose apprĂ©ciable de son charisme. Son caractĂšre viril et ses rĂ©pliques parfois lourdes ne sont pas la quintessence de la subtilitĂ©, mais son magnĂ©tisme compense la longueur excessive de l'histoire.


Le personnage de John Hemlock reste en retrait, car Clint se filme avant tout, s'affichant en tant qu'alpiniste, homme d'action, esthĂšte, et sĂ©ducteur. Bien que le rĂ©cit intĂšgre des Ă©lĂ©ments d'espionnage, l'essentiel se dĂ©roule sur les 1650 mĂštres de la face Nord de l'Eiger, un dĂ©fi Ă©pique superbement capturĂ© Ă  l'Ă©cran. Les cascades rĂ©alisĂ©es par Clint lui-mĂȘme ajoutent une dimension authentique, transformant l'ascension en une Ă©preuve palpitante.


MalgrĂ© quelques incursions maladroites dans l'espionnage, le film se rattrape grĂące Ă  l'aventure captivante et au charisme indĂ©niable de Clint. Les pĂ©ripĂ©ties des personnages secondaires sont nĂ©gligeables, mais l'histoire atteint son apogĂ©e lors de l'ascension, oĂč la lutte pour la survie prend le pas sur les intrigues d'espionnage. Le twist final, bien que maladroit, est pardonnĂ© en raison de l'impact des scĂšnes d'alpinisme. "La Sanction" peut sembler un peu chaotique, parfois simpliste, mais au final, c'est un film mineur dans l'Ɠuvre de Clint, offrant une aventure divertissante et une conclusion prenante Ă  3000 mĂštres d'altitude.

Notre : 3/5 ⭐



vendredi 24 novembre 2023

novembre 24, 2023

La vie du cardinal Jean-Marie Lustiger


NĂ© en 1926 Ă  Paris de parents juifs d’origine polonaise, Jean-Marie Lustiger se convertit au catholicisme Ă  l’age de 14 ans. OrdonnĂ© prĂȘtre le 17 avril 1954, il sera aumĂŽnier de la Sorbonne, curĂ© de la paroisse Sainte-Jeanne de Chantal Ă  Paris, Ă©vĂȘque d’OrlĂ©ans et archevĂȘque de Paris.


Les racines et la formation

Les parents du futur cardinal Lustiger, venus l’un et l’autre de Pologne (son pĂšre de Bendzin est venu en France en 1918, sa mĂšre y Ă©tait arrivĂ©e avec son propre pĂšre depuis le dĂ©but du siĂšcle). À Paris, ils tiennent une boutique de bonneterie, rue Simart (18e).

NĂ© le 17 septembre 1926, le jeune Aron Lustiger grandit donc, avec sa sƓur, dans le quartier de la Butte Montmartre. CollĂ©gien, ses parents s’Ă©tant installĂ© rue Jules-Chapelain Ă  Montparnasse, il est Ă©lĂšve au lycĂ©e Montaigne (6e). Il aimera toujours rappeler ce qu’il doit Ă  ses maĂźtres de l’enseignement public. C’est alors qu’il est en 6e qu’il lit la Bible, une Bible protestante, avec Ancien et Nouveau Testament. En 1936 et en 1937, il fait l’Ă©tĂ© un sĂ©jour en Allemagne dont il apprend la langue, et il y assiste Ă  la montĂ©e du nazisme.

Au moment de la guerre, M. Lustiger Ă©tant mobilisĂ©, Mme Lustiger installe les deux enfants Ă  OrlĂ©ans et les confie Ă  une dame. C’est lĂ , Ă  travers cette dame comme Ă  travers ses camarades de collĂšge, que le jeune adolescent dĂ©couvre le christianisme.

Lire le rĂ©cit de sa conversion et Qu’est-ce que la foi ?.

Il demande le baptĂȘme auquel il est prĂ©parĂ© par l’Ă©vĂȘque d’OrlĂ©ans, Mgr Courcoux. En vue de son baptĂȘme, il choisit le nom de Aron Jean-Marie. Sa sƓur aussi, suivant son propre chemin, demande Ă  ĂȘtre baptisĂ©e. Mme Lustiger est capturĂ©e par les Allemands le 10 septembre 1942 et dĂ©portĂ©e Ă  Auschwitz oĂč elle est exterminĂ©e.

Jean-Marie Lustiger qui a exprimĂ© la volontĂ© d’ĂȘtre prĂȘtre est mis Ă  l’abri au petit sĂ©minaire de Paris, Ă  Conflans. C’est lĂ  qu’il rencontre l’abbĂ© Veuillot, professeur de philosophie qui devient son « directeur spirituel ». Jusqu’Ă  la mort de celui-ci, cardinal-archevĂȘque de Paris, en 1968, il garde avec lui une relation de confiance et d’amitiĂ©. Ayant passĂ© son baccalaurĂ©at en juin 1943, il rejoint son pĂšre Ă  Decazeville, puis au printemps 1944, doit entrer en clandestinitĂ©.

La guerre achevĂ©e, Jean-Marie Lustiger entre Ă  l’UniversitĂ©. Il entame des Ă©tudes de lettres Ă  la Sorbonne, y participe Ă  la vie de l’aumĂŽnerie animĂ©e par le P. Maxime Charles (Centre Richelieu). En 1946, Ă  quelques mois de sa majoritĂ©, malgrĂ© l’opposition de son pĂšre, il entre au SĂ©minaire d’Issy-les-Moulineaux, puis des Carmes.

OrdonnĂ© prĂȘtre le 17 avril 1954, il est nommĂ© aumĂŽnier de la Paroisse universitaire, des Ă©tudiants de lettres et de sciences de la Sorbonne et des grandes Ă©coles. En 1959, il succĂšde au P. Charles. Il renouvelle l’organisation du Centre Richelieu pour l’adapter aux transformations de l’UniversitĂ© (cela donnera le Cep) ; il poursuit l’action de formation intellectuelle et spirituelle des jeunes chrĂ©tiens, la nourrissant de sa lecture des philosophes et des grands thĂ©ologiens du moment, surtout les jĂ©suites Henri de Lubac et Hans Urs von Balthasar, les grands pĂšlerinages (en Terre Sainte, Ă  Rome,...) pendant lesquels les cĂ©lĂ©brations liturgiques acclimatent les intuitions du « mouvement liturgique », prĂ©parant les Ă©tudiants Ă  recevoir bientĂŽt la constitution du concile sur la liturgie. AprĂšs la crise de 1968, il passe une annĂ©e d’Ă©tudes aux États-Unis.

À son retour, il est nommĂ© curĂ© de Sainte-Jeanne-de-Chantal. Dans cette paroisse du Sud du 16e arrondissement, porte de Saint-Cloud, il met en Ɠuvre peu Ă  peu une pastorale renouvelĂ©e, centrĂ©e sur la lecture de la Parole de Dieu comme parole vivante dĂ©ployant ses fruits dans la vie chrĂ©tienne, trĂšs particuliĂšrement dans la cĂ©lĂ©bration liturgique. C’est alors que le P. Lustiger fait la connaissance de l’Institut d’Études ThĂ©ologiques de Bruxelles, institut de formation thĂ©ologique des jĂ©suites francophones de Belgique, et du P. Albert Chapelle qui en est l’initiateur. Avec les prĂȘtres de son Ă©quipe (Thomas Kowalski, AndrĂ© Vingt-Trois, Bernard Violle…), ils trouvent dans la dialectique des quatre sens de l’Écriture l’armature intellectuelle de leurs intuitions pastorales.

Le 10 novembre 1979, le Pape Paul VI le nomme Ă©vĂȘque d’OrlĂ©ans. Une de ses premiĂšres dĂ©cisions est la crĂ©ation d’un sĂ©minaire diocĂ©sain. Deux ans plus tard, le 31 janvier 1981, le Pape Jean-Paul II le nomme archevĂȘque de Paris. Il occupe cette charge pendant 25 ans. Il est crĂ©Ă© cardinal le 2 fĂ©vrier 1983, en mĂȘme temps que le P. Henri de Lubac. Il est Ă©lu Ă  l’AcadĂ©mie française le 15 juin 1995, succĂ©dant au cardinal Decourtray.

La force d’une personnalitĂ©

DĂšs le dĂ©but de son ministĂšre Ă  Paris, le cardinal Lustiger a attirĂ© l’attention des observateurs par la luciditĂ© de son analyse des enjeux spirituels de notre civilisation et par sa capacitĂ© Ă  l’exprimer en un langage saisissant et prĂ©cis. PassionnĂ© de philosophie et de sociologie, il savait repĂ©rer les Ă©volutions des mentalitĂ©s et des modes de vie dans leur complexitĂ© et mettre en lumiĂšre l’engagement de la libertĂ© humaine qui y Ă©tait Ă  l’Ɠuvre. Instruit par l’histoire de l’Europe et par la sienne propre, il repĂ©rait de maniĂšre vive la fascination que le mal exerce sur le cƓur de l’homme, corrompant ses meilleures forces, mais aussi les champs nouveaux toujours offerts Ă  la dignitĂ© de chacun et Ă  l’espĂ©rance. Tous ses discours, interviews, dĂ©clarations, de nombreuses homĂ©lies, portent la marque de ce discernement spirituel toujours en Ă©veil. Le choix de Dieu, grand entretien menĂ© par Dominique Wolton et Jean-Louis Missika, est l’occasion pour lui de dĂ©ployer sa rĂ©flexion de maniĂšre ample en suivant la trame de sa vie et de ses actions. Son acribie dans l’analyse et son sens de l’action de Dieu dans notre monde expliquent encore le rayonnement international du cardinal Lustiger, souvent invitĂ© dans des pays Ă©trangers, aussi bien par les Églises locales que par des universitĂ©s ou des cercles de rĂ©flexion. En France, on ne compte plus les interview qu’il a donnĂ©es et l’on sait ses nombreuses interventions dans les enceintes les plus variĂ©es. Ce souci de comprendre les enjeux de notre temps s’est traduit notamment par la crĂ©ation avec le BĂątonnier de Paris des cycles « Droit, libertĂ© et foi » associant depuis 1992 le Barreau de Paris et le DiocĂšse de Paris.

L’action du pasteur

Dans la conduite pastorale du diocĂšse de Paris, le cardinal Lustiger a Ă©tĂ© sensible aux transformations des conditions de la vie urbaine dans une grande capitale : achĂšvement de l’exode rural, migrations, flux de populations, facilitĂ© des communications, solitude, duretĂ© du rythme de vie,… La mobilitĂ© de la population lui a paru particuliĂšrement dĂ©terminante : mobilitĂ© gĂ©ographique, mobilitĂ© professionnelle, mais aussi fluiditĂ© des appartenances qui oblige Ă  repenser la vie des paroisses qui ne peut plus se caler sur l’idĂ©e du village, et importance du rĂŽle des mĂ©dias. De lĂ  est venu un double effort.

  • Effort de formation du peuple de Dieu, des fidĂšles d’abord : fondation de l’École des responsables (septembre 1982), puis de l’École cathĂ©drale (septembre 1984), vaste ensemble de formations ouvertes Ă  tous ceux qui veulent, selon diffĂ©rents cycles ; des prĂȘtres ensuite : fondation de la Maison Saint-Augustin en septembre 1984, annĂ©e de formation spirituelle au seuil des 6 annĂ©es de sĂ©minaire, fondation du SĂ©minaire de Paris (premier cycle en 1985, second cycle en 1991), enfin fondation du Studium du SĂ©minaire, devenu FacultĂ© Notre-Dame, facultĂ© de thĂ©ologie de l’École cathĂ©drale. Sa volontĂ© est de permettre au presbyterium de Paris de se sentir responsable de son propre renouvellement, responsabilitĂ© qu’il doit Ă  l’ensemble de l’Église en raison de son nombre et de sa vitalitĂ©. Elle est aussi d’apprendre aux futurs prĂȘtres Ă  recevoir la Parole de Dieu dans l’Écriture sainte transmise par l’Église et Ă  enraciner la rĂ©ponse Ă  l’appel de Dieu dans une remise de leur libertĂ© au Christ, ce Ă  quoi les aident les Exercices spirituels de saint Ignace.
  • Effort d’Ă©valuation et de renouvellement des mĂ©thodes pastorales dans lequel le Cardinal Lustiger a voulu entraĂźner les prĂȘtres et les fidĂšles du diocĂšse : crĂ©ation en septembre 1990 de la FraternitĂ© Missionnaire des PrĂȘtres pour la Ville (l’idĂ©e est de prĂ©parer des prĂȘtres qui pourront ĂȘtre mis en Ă©quipe Ă  la disposition des Ă©vĂȘques de la rĂ©gion parisienne pour servir des paroisses selon certaines modalitĂ©s de vie communautaire) ; Marche de l’Évangile (en 1990 toujours), appel Ă  l’initiative dans les paroisses ; premiĂšre session synodale (octobre 1993-octobre 1994) : « Dieu nous ouvre la porte de la foi » ; prĂ©paration des JMJ de 1997. AprĂšs les JMJ de 1997 organisĂ©es Ă  Paris, l’Ă©lan a Ă©tĂ© repris en l’Ă©largissant au-delĂ  des jeunes Ă  l’ensemble des composantes des communautĂ©s chrĂ©tiennes en vue du JubilĂ© de l’an 2000 qui fut l’occasion Ă  Paris d’une seconde session synodale (CharitĂ© 2000 : 1998-2000, groupes de travail, et assemblĂ©e diocĂ©saine du 25 mai 2002) qui a abouti Ă  la Toussaint 2004 (ÉvangĂ©liser Paris, juin 2003). En mettant les communautĂ©s chrĂ©tiennes en Ă©tat de mission, c’est la maniĂšre mĂȘme dont les catholiques se comprennent dans la sociĂ©tĂ© et la culture qu’il s’agit de stimuler de façon Ă  vivre concrĂštement ce que le Concile Vatican II a donnĂ© comme orientation. La crĂ©ation de nouvelles paroisses et la construction de nouvelles Ă©glises ont eu pour but de rendre possible une vie plus communautaire que certaines grosses paroisses parisiennes et de rendre l’Ă©glise proche de nouveaux ensembles d’habitation. On peut citer : Sainte-Colette des Buttes-Chaumont (1992), Notre-Dame des Foyers (1995), Notre-Dame d’EspĂ©rance (1997), L’Agneau de Dieu (1997), Notre-Dame de l’Arche d’Alliance (1998), Saint-Luc (1998), Notre-Dame de la Sagesse (2000), Saint-François de Molitor (avril 2005).

Mais sa perception des conditions particuliĂšres de la ville contemporaine s’est traduite aussi, de maniĂšre parfois plus cachĂ©e, dans le service des pauvres ou de ceux qui souffrent : rĂ©organisation des structures diocĂ©saines de solidaritĂ© avec notamment la crĂ©ation de la Fondation Notre-Dame (1992), soutien sans faille accordĂ© Ă  l’association Aux captifs la libĂ©ration et Ă  son fondateur, le P. Patrick Giros, fondation et accompagnement de TibĂ©riade pour l’accueil des malades du SIDA et de plusieurs associations caritatives dont, grĂące Ă  Pierre Lanne, AoĂ»t Secours Alimentaire, crĂ©ation de la Maison Jeanne Garnier pour les soins palliatifs, crĂ©ation et soutien de l’Association Sainte-GeneviĂšve pour le logement… Le cardinal Lustiger a senti vivement la rupture de transmission qui s’est opĂ©rĂ©e entre les gĂ©nĂ©rations dans l’ordre de la foi sans doute mais plus gĂ©nĂ©ralement dans l’Ă©ducation et la vie sociale en gĂ©nĂ©ral. D’oĂč des initiatives comme la crĂ©ation de la FACEL pour stimuler les actions d’Ă©ducation et lancement en septembre 2002 de la journĂ©e de la jeunesse.

Parole aux jeunes : donner sa vie.

Ce dynamisme pastoral est Ă©videmment Ă©troitement liĂ© Ă  l’impulsion donnĂ©e par le Pape Jean-Paul II et Ă  la vitalitĂ© d’un certain nombre de rĂ©alitĂ©s nouvelles apparues dans l’Église comme le Renouveau charismatique que le cardinal Lustiger a fortement aidĂ© Ă  voir reconnu et insĂ©rĂ© dans la structure de l’Église en France, instituts sĂ©culiers, communautĂ©s nouvelles… La perception de la transformation de la vie urbaine et du dĂ©fi mais aussi de la chance qu’elle reprĂ©sente pour l’Évangile a conduit le cardinal Lustiger Ă  s’associer avec les ArchevĂȘques de Vienne, Lisbonne, Bruxelles et Budapest pour lancer les CongrĂšs pour la nouvelle Ă©vangĂ©lisation, dans lesquels s’est inscrit l’Ă©vĂ©nement de la Toussaint 2004.

Dans cette conduite pastorale, le cardinal Lustiger a compris la place que pouvait tenir les mĂ©dias. L’effort de communication est marquĂ© par le lancement de Radio Notre Dame (aoĂ»t 1981) dĂšs les prĂ©mices de la libĂ©ralisation des ondes, crĂ©ation de Paris Notre-Dame pour renouveler le bulletin diocĂ©sain (novembre 1983), lancement du site internet du diocĂšse (dĂ©cembre 1998) et crĂ©ation (en dĂ©cembre 1999) de KTO, une tĂ©lĂ©vision catholique, pour permettre au plus grand nombre un accĂšs direct aux richesses de la foi. Ses entretiens hebdomadaires Ă  Radio Notre-Dame ont dĂ©veloppĂ© une catĂ©chĂšse fondamentale qui a souvent Ă©tĂ© reprises dans des livres apprĂ©ciĂ©s : Premiers pas dans la priĂšre, La messe, Le sacrement de l’onction des malades, Le baptĂȘme de votre enfant...

Le sommet de son action Ă©piscopale, le cardinal Lustiger le vivait dans la cĂ©lĂ©bration eucharistique et, de façon plus gĂ©nĂ©rale, dans toute cĂ©lĂ©bration liturgique. Son sens aigu de l’actualitĂ© de la prĂ©sence et de l’action du Christ rassemblant son Église et la nourrissant au long de son chemin a marquĂ© plus d’un fidĂšle, que ce soit lors des visites de l’archevĂȘque dans les paroisses ou lors de la cĂ©lĂ©bration du dimanche soir. Cet investissement dans le service liturgique s’est traduit par le soin apportĂ© Ă  l’amĂ©nagement de la cathĂ©drale Notre-Dame, par la rĂ©organisation de la MaĂźtrise et par la mise au point des grandes cĂ©lĂ©brations diocĂ©saines : Messe chrismale, ordinations,... La veillĂ©e baptismale des JMJ de 1997 a permis Ă  des millions de gens Ă  travers le monde d’Ă©prouver la force de la liturgie catholique mise en Ɠuvre avec le sens des gestes et des signes. Plusieurs recueils d’homĂ©lies attestent la force de sa prĂ©dication, presque toujours improvisĂ©e mais soigneusement prĂ©parĂ©e, dans le cadre de la liturgie, dĂšs son ministĂšre de curĂ© de Saint-Jeanne-de-Chantal (Sermons d’un curĂ© de Paris, Pain de vie et peuple de Dieu, Osez croire, Osez vivre, Petites paroles de la nuit de NoĂ«l,...).

Le lien avec Jean-Paul II

C’est sous le titre « La dĂ©cision la plus importante » que George Weigel, auteur d’une biographie de rĂ©fĂ©rence de Jean-Paul II, raconte comment le Pape a choisi Jean-Marie Lustiger pour ĂȘtre archevĂȘque de Paris. Nourri du meilleur de la tradition catholique française, Jean-Paul II a toujours Ă©tĂ© persuadĂ© que ce qui se passait en France touchait l’Église entiĂšre. Jean-Marie Lustiger fut pour lui un proche conseiller, en tant que cardinal bien sĂ»r, participant Ă  ce titre Ă  plusieurs congrĂ©gations romaines (congrĂ©gation des Ă©vĂȘques, congrĂ©gation pour les Églises orientales, etc.), mais de façon plus dĂ©cisive encore en raison d’une affinitĂ© intellectuelle et spirituelle forte. Le cardinal Lustiger, de son cĂŽtĂ©, Ă©prouvait fortement la paternitĂ© du successeur de Pierre, en raison de sa charge et aussi en raison des charismes particuliers de Jean-Paul II : forte architecture philosophique, foi trempĂ©e dans l’Ă©preuve en la conduite de la Providence, docilitĂ© Ă  l’Esprit-Saint. S’il est dĂ©licat et souvent impossible de dĂ©terminer l’influence propre du cardinal Lustiger dans l’action de Jean-Paul II, il est indĂ©niable que le Pape Ă©tait attentif Ă  l’action de l’archevĂȘque de Paris et Ă  ses intuitions.

La marque d’une pensĂ©e

À travers et au-delĂ  de son action dans l’Église, la pensĂ©e du cardinal Lustiger a Ă©tĂ© une des composantes du paysage intellectuel de la fin du XXe siĂšcle et du dĂ©but du XXIe. Trois axes principaux peuvent ĂȘtre mentionnĂ©s : l’Europe et la culture, IsraĂ«l, la dignitĂ© de l’homme.

  • La rĂ©flexion du cardinal Lustiger n’est pas enfermĂ©e dans des problĂ©matiques franco-françaises. Toujours il voit l’Europe dans son unitĂ©, non pas forcĂ©ment politique et sociale, mais culturelle et spirituelle. Elle reprĂ©sente pour lui, dans ses dĂ©chirements historiques aux consĂ©quences mondiales et dans ses efforts d’unification un paradigme d’unitĂ© diffĂ©rent de celui des États-Unis, sorte de transposition d’une unitĂ© catholique, qui peut ĂȘtre offert comme un encouragement Ă  tous les peuples et tous les continents en recherche de paix et de coopĂ©ration. (Pour l’Europe. Un nouvel art de vivre). L’Europe, Ă  ses yeux, ne se conçoit pas autrement qu’unie Ă  tous les peuples du monde, ce qui appelle de sa part un dĂ©passement de ce qu’a reprĂ©sentĂ© l’aventure coloniale. La culture europĂ©enne dans laquelle s’est enracinĂ©e la foi chrĂ©tienne autant que la tentation du reniement de cette foi exprime la destinĂ©e de l’humanitĂ© entiĂšre (La dimension spirituelle de l’Europe, Nous avons rendez-vous avec l’Europe).
  • Son histoire personnelle appelait le cardinal Lustiger Ă  ĂȘtre attentif Ă  la signification et au sort d’IsraĂ«l, comme peuple dispersĂ© parmi les nations et comme État. ConsidĂ©rĂ© par certains juifs comme un apostat, il est reconnu par beaucoup comme un homme de foi, porteur d’une part de la destinĂ©e du peuple juif. Avec le cardinal Decourtray, il a travaillĂ© Ă  la rĂ©solution de la crise ouverte par l’installation d’un carmel dans le camp d’Auschwitz (autour de 1993). Il s’est efforcĂ© aussi de tirer les dĂ©veloppements thĂ©ologiques contenus dans Nostra Aetate. Pour lui, le peuple d’IsraĂ«l est porteur d’une Ă©lection irrĂ©missible de la part de Dieu, ce qui fait la particularitĂ© de l’antisĂ©mitisme par rapport Ă  tout racisme ou toute xĂ©nophobie. L’Église catholique doit apprendre Ă  aimer son enracinement dans le judaĂŻsme, comme tous les hommes ont Ă  entendre les commandements dont IsraĂ«l est le porteur (Osez croire : Nos racines juives, Le choix de Dieu, La Promesse, “Nos frĂšres aĂźnĂ©s”).
  • La voix du cardinal Lustiger s’est fait entendre avec force pour dĂ©fendre la dignitĂ© de l’homme et pour appeler les hommes Ă  vivre selon cette dignitĂ©. Deux sujets ont particuliĂšrement mobilisĂ© son Ă©nergie : le risque de la fascination qu’exercent la science et la technique au risque de ne plus respecter l’humanitĂ© en l’homme (interview sur la bioĂ©thique) et la dimension morale de la politique (Six sermons aux Ă©lus de la nation). Il a contribuĂ© Ă  donner Ă  la thĂ©matique des droits de l’homme toute sa portĂ©e chrĂ©tienne (Dieu merci, les droits de l’homme). Sa vision de la nation et particuliĂšrement de la vocation de la France, attentive aux choix spirituels dans lesquels les hommes ont eu Ă  s’investir (“La naissance de la nation française”), lui permet de rendre compte de la diversitĂ© des composantes de notre pays et d’appeler tous ses citoyens au meilleur d’eux-mĂȘmes. En cĂ©lĂ©brant les martyrs et les saints, le cardinal Lustiger s’attacha toujours Ă  montrer l’engagement de la libertĂ© dans la vĂ©ritĂ© et l’amour. De bien des maniĂšres, il a rappelĂ© la dignitĂ© des pauvres, des petits, des oubliĂ©s (Prenez place au cƓur de l’Église, Soyez heureux). Tout au long de ses discours et de ses Ă©crits, court l’idĂ©e que l’homme est responsable devant Dieu et devant les autres hommes de la destinĂ©e de l’humanitĂ©.

Le projet du collĂšge des Bernardins, dernier grand projet lancĂ© par le cardinal Lustiger et poursuivi actuellement par Mgr Vingt-Trois en vue de son ouverture au public au dernier trimestre de 2007, synthĂ©tise en quelque sorte ses grandes intuitions. La formation intellectuelle et spirituelle du peuple chrĂ©tien le rend capable de dialoguer avec respect et luciditĂ© avec tous les courants de la culture mondiale, avec la certitude Ă  la fois d’en recevoir beaucoup de richesses qui peuvent encore ĂȘtre menĂ©es au Christ et de pouvoir faire entendre la Parole de Dieu comme une source de sagesse et de libertĂ© offerte Ă  tous.

 Le rĂŽle culturel des chrĂ©tiens.
 L’homme sans fin ou le redoutable paradoxe de la culture contemporaine.

L’Ă©pilogue

Le 11 fĂ©vrier 2005, le Pape Jean-Paul II accepte sa dĂ©mission (qu’il avait prĂ©sentĂ©e comme tout Ă©vĂȘque doit le faire au jour de ses 75 ans) et nomme pour lui succĂ©der Mgr AndrĂ© Vingt-Trois qui avait Ă©tĂ© son collaborateur le plus proche avant de devenir en avril 1999 archevĂȘque de Tours. Depuis, le cardinal Lustiger s’Ă©tait installĂ© dans un pavillon de la Maison Marie-ThĂ©rĂšse (maison de retraite des prĂȘtres des diocĂšses de Paris, Nanterre, Saint-Denis….). Il a donnĂ© alors de nombreuses confĂ©rences et retraites, sans nĂ©gliger sa participation aux congrĂ©gations romaines. Il a en particulier continuĂ© Ă  travailler au dialogue avec le monde juif, notamment lors des multiples cĂ©lĂ©brations des 40 ans de la dĂ©claration Nostra Aetate.

En septembre 2006, un cancer a Ă©tĂ© diagnostiquĂ©. Le 17 septembre 2006, il cĂ©lĂšbre ses 80 ans par une Messe Ă  Notre-Dame de Paris. Sans ralentir vraiment ses activitĂ©s jusqu’Ă  ce que la douleur l’y oblige, le cardinal Lustiger a suivi le traitement nĂ©cessaire. Il a rejoint la maison du PĂšre le dimanche 5 aoĂ»t 2007.

novembre 24, 2023

Les majestueuses tĂȘtes colossales olmĂšques🗿


 Les majestueuses tĂȘtes colossales olmĂšques, des sculptures monolithiques reprĂ©sentant d'imposantes figures humaines en ronde-bosse, sont taillĂ©es dans le basalte et remontent Ă  au moins 900 av. J.-C., constituant ainsi des tĂ©moignages emblĂ©matiques de la civilisation olmĂšque en MĂ©soamĂ©rique.


La datation de ces monuments demeure complexe en raison du dĂ©placement de plusieurs d'entre eux de leur contexte d'origine avant leur Ă©tude archĂ©ologique. La majoritĂ© de ces Ɠuvres d'art datent du dĂ©but de l'Ă©poque prĂ©classique (1500 Ă  1000 av. J.-C.), tandis que certaines proviennent du milieu de cette pĂ©riode (1000 Ă  400 av. J.-C.). 

Les dimensions impressionnantes de ces sculptures varient, avec la plus petite pesant 6 tonnes et la plus grande atteignant entre 40 et 50 tonnes. Cependant, cette derniÚre a été abandonnée, demeurant inachevée prÚs de la source de son matériau, ajoutant une note intrigante à leur histoire.

#OlmÚque #Archéologie #Anthropologie #Guatemala #GolfeDuMexique
novembre 24, 2023

Une anecdote du prince Charles Edouard Stuart


 Voici l'Ă©glise de Glenfinnan, situĂ©e Ă  la pointe du Loch Shiel, Ă  proximitĂ© du lieu oĂč le prince Charles Édouard Stuart a hissĂ© son Ă©tendard au dĂ©but des rĂ©bellions jacobites de 1745.

AprÚs son débarquement initial à Eriskay dans les Hébrides, le prince Charles a entrepris un voyage en canot, atteignant la terre ferme au Loch nan Uamh, à l'ouest de Glenfinnan. Il y rencontra d'abord des hommes du Clan Donald, suivis au fil des jours par d'autres membres des clans MacDonald, Cameron et Macdonnell.

Une fois le nombre d'hommes jugĂ© suffisant, le prince s'Ă©leva sur la colline et dĂ©ploya son Ă©tendard royal le 19 aoĂ»t 1745, rĂ©clamant les trĂŽnes d'Écosse et d'Angleterre au nom de son pĂšre James Stuart, le "Vieux PrĂ©tendant".

Cet acte marqua le début d'un soulÚvement qui se conclura de maniÚre tragique huit mois plus tard lors de la bataille de Culloden, le 16 avril 1746.
novembre 24, 2023

Quand les musiciens chantaient pluralité, tolérance et amour, juifs, arabes et ... Alger 1960


 Une #photo prise en 1960 Ă  la Radio d’#Alger.

Assis en burnous blanc le cheikh Raymond Leyris (Malouf de Constantine) et le pianiste Skandrani. Au 2Ăšme rang Ă  droite Sylvain Ghenaissia (pĂšre d‘ Enrico Macias ) et debout Ă  droite Khlifi Ahmed. 


Une belle preuve de cohabitation rĂ©ussie entre communautĂ©s religieuses diffĂ©rentes et oĂč la prĂ©sence de la femme n'Ă©tait pas un tabou.


đŸ‘©‍đŸŽšđŸ‘±đŸœ‍♀️De gauche Ă  droite: Abdelhak BENABBES, Raymond LEYRIS, Si Mustapha Skandrani, Sylvain Ghenaissia un excellent violiniste, Juda Nakkache

DerriĂšre de gauche Ă  droite : Haddad El Djillali, Meriem Abed, Hadjira Bali fameuse chanteuse et danseuse, (?) un membre de l'orchestre station radio Alger dont on ne connaĂźt pas le nom, puis le fameux Khelifi Ahmed, et en fin Nadia la chanteuse.

đŸŽ”www.elmesmar.frđŸŽ”

novembre 24, 2023

Qu’est-ce que la violence conjugale? et comment agir?


 La violence conjugale ne se limite pas Ă  la violence physique. Elle n’est pas non plus une simple chicane de couple. La loi interdit d’ailleurs plusieurs de ces comportements violents qui affectent le bien-ĂȘtre physique, psychologique et Ă©motionnel de la victime et des enfants qui y sont exposĂ©s.


Une violence qui s’exerce dans les relations intimes

La violence conjugale s’exerce dans le cadre d’une relation amoureuse, qu’elle soit actuelle ou passĂ©e. Elle peut survenir dans tout type de relation intime, peu importe sa durĂ©e : personnes mariĂ©es ou unies civilement, conjoints de fait ou toute autre relation intime entre personnes de mĂȘme sexe ou non. Ce type de violence peut se manifester Ă  n’importe quel Ăąge et entraĂźne souvent un dĂ©sĂ©quilibre de pouvoir au sein de la relation. Pour contrĂŽler la victime, la personne violente utilise de multiples stratĂ©gies, comme les insultes, les menaces ou encore l’intimidation.

La violence conjugale comprend Ă©galement les actes violents commis envers les proches, les biens ou mĂȘme les animaux de compagnie de la victime. Elle peut aussi viser le nouveau conjoint ou la nouvelle conjointe de cette derniĂšre. 

Différentes formes de violence conjugale

La violence conjugale ne se limite pas aux coups et aux blessures physiques. Elle couvre un large éventail de comportements et peut se manifester sous différentes formes :

  • la violence verbale : ordres, hurlements, propos dĂ©gradants ou humiliants, etc.
  • la violence psychologique  : isolement social, dĂ©valorisation de l’autre, bris d’objets de valeur, etc.
  • la violence physique : coups, brĂ»lures, morsures, etc. 
  • la violence sexuelle : agression sexuelle, harcĂšlement ou intimidation pour avoir une relation sexuelle, etc. 
  • la violence Ă©conomique : contrĂŽle des revenus et des dĂ©penses, interdiction de travailler, etc. 

Des actes qui peuvent ĂȘtre des crimes 

La loi ne prĂ©voit pas spĂ©cifiquement de crime de violence conjugale. Toutefois, plusieurs actes commis dans un contexte de violence conjugale peuvent ĂȘtre des crimes. Par exemple :

  • les voies de fait
  • les menaces de mort ou de blessures
  • l’agression sexuelle
  • le harcĂšlement criminel
  • Le partage d’images intimes
  • l’homicide et la tentative de meurtre
  • le vol
  • l’introduction par effraction
Dans un procĂšs criminel, certaines circonstances qui entourent le crime peuvent aggraver la peine qui est dĂ©terminĂ©e par le juge. C’est notamment le cas si le crime, quel qu’il soit, est commis envers un ou une partenaire intime : le contexte conjugal est ce qu’on appelle une « circonstance aggravante ».

Violence conjugale commise par les moins de 18 ans
Une personne mineure peut Ă©galement ĂȘtre reconnue coupable de crimes commis dans un contexte de violence conjugale. Dans ce cas, c’est la Loi sur le systĂšme de justice pĂ©nale pour les adolescents qui s’applique.


Que faire en cas d'urgence? 

Alerter la police et la gendarmerie par téléphone

Si la personne avec qui vous vivez en couple vous fait subir des actes de violences conjugales ou menace de le faire, vous pouvez alerter la police ou la gendarmerie.

Pour appeler en urgence la police ou la gendarmerie en France, il faut composer le 17.

S'il n'y a pas d'urgence, il faut composer le numéro de votre commissariat ou de votre brigade de gendarmerie.

Par téléphone

Composez le 17 en cas d'urgence concernant un accident de la route, un trouble à l'ordre public ou une infraction pénale. Une équipe de policiers ou de gendarmes se rendra sur les lieux.

Vous pouvez aussi composer le 112.

Si la situation ne relÚve pas d'une urgence, composez le numéro de votre commissariat ou de votre brigade de gendarmerie.

------------------------------

Par SMS

Vous pouvez aussi envoyer un SMS gratuitement au 114. Si vous ne pouvez pas parler (danger, handicap), vous communiquerez alors par Ă©crit avec votre correspondant.

Numéro d'urgence européen - 112

 112

Numéro d'urgence à utiliser pour un appel depuis un pays européen ou depuis un téléphone mobile

24h/24h et 7j/7

Appel gratuit

Ou via le service de messagerie instantanée-cliquer ici

Aide Ă  la victime:

En tant que victime de violences conjugales, vous pouvez contacter les organismes suivants :

  • 3919, service spĂ©cialisĂ© dans les violences faites aux femmes
  • Association du rĂ©seau France Victimes, via le numĂ©ro 116 006 Victimes
  • Centre d'information des droits des femmes
  • Site Parcours-Victime, qui vous guide Ă  chaque Ă©tape

Vous trouverez toutes les information de l'Ă©loignement du conjoint, ordonnance de protection et le suivi dans cette page du gouvernement (cliquer ici



jeudi 23 novembre 2023

novembre 23, 2023

Le Spéculum et l'Héritage Douloureux des Femmes Noires Esclaves


 Connaissez-vous le spĂ©culum ? Cet outil essentiel en gynĂ©cologie a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par James Marion Sims, un individu controversĂ© du XIXe siĂšcle, souvent critiquĂ© pour ses attitudes misogynes, racistes et violentes. À l'Ă©poque, en Alabama (États-Unis), il traitait une patiente dont l'utĂ©rus s'Ă©tait dĂ©placĂ© lors d'une chute Ă  cheval, et c'est alors qu'il eut l'idĂ©e d'explorer l'intimitĂ© fĂ©minine.

Sims, considéré comme le pÚre de la gynécologie, acheta des esclaves qu'il maintenait captives dans sa clinique privée. Ces femmes noires, injustement rabaissées et déshumanisées, devenaient les cobayes de ses expérimentations gynécologiques, subissant des examens et des opérations douloureux, souvent sans anesthésie.

Anarcha, aprÚs un accouchement difficile, devint l'une de ses cobayes. Malgré de nombreux échecs initiaux et plus de trente opérations, Sims développa la technique pour guérir ce que l'on connaßt aujourd'hui comme la "fistule vésico-vaginale".

Bien que Sims ait acquis une renommĂ©e en tant que chirurgien, il est crucial de ne jamais oublier que ses succĂšs reposent sur la douleur infligĂ©e aux femmes noires esclaves. L'histoire de la gynĂ©cologie moderne doit ĂȘtre racontĂ©e avec sensibilitĂ© et reconnaissance envers ces femmes qui ont endurĂ© des souffrances inimaginables pour ces avancĂ©es mĂ©dicales.

novembre 23, 2023

Mohamed Kaci, le journaliste de TV5 monde lùché par sa chaßne pour avoir fait son travail


 AprĂšs la direction de France Inter, qui a lĂąchĂ© l’humoriste Guillaume Meurice pour une chronique satirique visant Benyamin Netanyahou, c’est au tour de celle de TV5 Monde de se dĂ©solidariser publiquement de son journaliste Mohamed Kaci. Le prĂ©sentateur avait pourtant simplement fait son travail en interrogeant comme il se doit Olivier Rafowicz, porte-parole de l’armĂ©e d’occupation israĂ©lienne.


Alors que ce dernier revendiquait ouvertement la loi du Talion (« Ɠil pour Ɠil, dent pour dent ») face aux Gazaouis, Kaci l’a pris de court, lui demandant : « Donc vous vous comportez comme le Hamas, c’est ce que vous nous dites ? » Sa question a provoquĂ© la colĂšre du propagandiste et obligĂ© le journaliste Ă  Ă©courter l’entretien. Pour plaire Ă  sa direction, Mohamed Kaci aurait-il dĂ» laisser dĂ©rouler la propagande guerriĂšre d’IsraĂ«l sans contradiction, au mĂ©pris de son « objectivitĂ© » ?

Par Joseph Korda / l'humanitĂ© 



novembre 23, 2023

đŸ‡źđŸ‡±đŸ‡”đŸ‡žSusan Sarandon (oscarisĂ©e) dans la tourmente : ces propos contre IsraĂ«l qui ne passent pas


 ⚡️URGENT : La cĂ©lĂšbre actrice oscarisĂ© et productrice amĂ©ricaine Susan Sarandon a Ă©tĂ© licenciĂ©e par son agence artistique UTA (United Talent Agency) aprĂšs avoir dĂ©noncĂ© le gĂ©nocide en cours en Palestine lors d'un rassemblement pro-palestinien.


đŸššđŸ‡”đŸ‡ž Pour le discours qu'elle a tenu dans une manifestation, l’actrice amĂ©ricaine Susan Sarandon (Oscar en 1996) renvoyĂ©e par son agence aprĂšs ses propos de soutien au peuple palestinien !


➡️"Il n'est pas nĂ©cessaire d'ĂȘtre palestinien pour comprendre que le massacre de prĂšs de 5000 enfants est inacceptable et constitue un crime de guerre." Dit-elle.


Deux actrices, l'une ancienne lauréate d'un Oscar et l'autre relativement nouvelle venue (celle de Scream Melissa Barrera), ont été licenciées par les sociétés hollywoodiennes aprÚs que leurs commentaires sur la guerre entre Israël et Gaza aient suscité des critiques.


Susan Sarandon, cinq fois nominĂ©e aux Oscars et une fois laurĂ©ate (pour la meilleure actrice dans « Dead Man Walking » en 1995), a Ă©tĂ© licenciĂ©e par United Talent Agency aprĂšs avoir fait des commentaires lors d'un rassemblement pro-palestinien la semaine derniĂšre. Un porte-parole de l'agence, Richard Siklos, a confirmĂ© mardi que l'agence ne reprĂ©sentait plus Sarandon mais a refusĂ© de donner plus de dĂ©tails.

.

mercredi 22 novembre 2023

novembre 22, 2023

đŸ°đŸ‡«đŸ‡· Le ChĂąteau de Saumur


 đŸ°đŸ‡«đŸ‡· Le ChĂąteau de Saumur est un chĂąteau français situĂ© sur la commune de Saumur, dans le Maine-et-Loire, au confluent de la Loire et du Thouet. Il a connu ses premiĂšres fortifications sous Thibaud Ier le Tricheur, comte de Blois, au Xe siĂšcle. Les premiĂšres pierres sont posĂ©es autour de l'abbaye bĂ©nĂ©dictine de Saint-Florent.⁠ Il est classĂ© monument historique en 1862, et est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que partie du Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire⁠.


đŸ“·crĂ©dit: @ nasbe

💡Le saviez-vous ? Aujourd'hui, il est possible de dĂ©couvrir deux musĂ©es au sein de ce chĂąteau, le musĂ©e municipal et le musĂ©e du cheval. 🐎⁠

đŸ‘‰đŸ»www.elmesmar.fr👈🏿

novembre 22, 2023

"Scandale Ă  Hollywood : Jenna Ortega quitte 'Scream' aprĂšs le licenciement de Melissa pour soutien Ă  Gaza


 #Cinema #Scandale #Palestine #IsraĂ«l🔮⚡️ Ça crĂ©e une onde de choc Ă  Hollywood : la cĂ©lĂšbre actrice amĂ©ricaine Jenna Ortega, connue pour son rĂŽle dans la sĂ©rie "Mercredi", aurait rĂ©siliĂ© son contrat avec la franchise "Scream" en rĂ©action au licenciement de Melissa Barrera. Cette derniĂšre a Ă©tĂ© renvoyĂ©e de Scream 7 pour avoir exprimĂ© son soutien Ă  la Palestine, en comparant Gaza Ă  un camp de concentration et en Ă©voquant l'intention du gouvernement de Netanyahou de mener un nettoyage ethnique.

"La censure est réelle", avait-elle déclaré, avant d'ajouter:

"Les médias occidentaux ne montrent (qu'une partie de la réalité). Pourquoi font-ils cela? Je vous le laisse deviner. (...) Les Palestiniens le savent trÚs bien. Ils savent que le monde essaye de les invisibiliser depuis des décennies."


Le studio de Scream a qualifié cette déclaration d'antisémite, affirmant que ce qui se passe n'est pas un génocide. Cette décision a suscité un appel au boycott de la part de plusieurs internautes.



🎞️ www.elmesmar.fr #Gaza #CesserLeFeu

novembre 22, 2023

Les employés OpenAi dénoncent les manigances des dirigeants Sam Altman et Greg


 Le communiquĂ© des employĂ©s de OpenAi, pour dĂ©noncer les mauvaises intentions des dirigeants.

#Chatgpt #IntelligenceArtificielle #SamAltman #corruption #mauvaisUsage #openai 

Elon Musk vient de publier le communiqué du 21/11/2023, dans lequel des employés d' OpenAI dénoncent la volonté des dirigeants d'utiliser cette IA au détriment des libertés, en s'éloignant des valeurs initiales du projet qui se voulait Open Source et visait à servir l'innovation dans le respect de l'éthique scientifique. Vous pouvez découvrir la traduction complÚte ci-dessous, bien que le lien de publication d'origine d'#ElonMusk ait été supprimé par la suite sur Github, heureusement que j'ai pu y accéder à la version archivée.


*******************************"*

"21/11/2023

Au conseil d’administration d’OpenAI :

Nous vous écrivons aujourd'hui pour vous exprimer notre profonde préoccupation face aux récents événements survenus à OpenAI, en particulier les allégations de mauvaise conduite contre Sam Altman.

Nous sommes d'anciens employĂ©s d'OpenAI qui ont quittĂ© l'entreprise pendant une pĂ©riode de troubles et de bouleversements importants. Comme vous avez maintenant Ă©tĂ© tĂ©moin de ce qui se passe lorsque vous osez tenir tĂȘte Ă  Sam Altman, vous comprendrez peut-ĂȘtre pourquoi tant d’entre nous sont restĂ©s silencieux par peur des reprĂ©sailles. Nous ne pouvons plus rester silencieux.

Nous estimons que le conseil d'administration a le devoir d'enquĂȘter de maniĂšre approfondie sur ces allĂ©gations et de prendre les mesures appropriĂ©es. Nous vous invitons Ă  :

Élargissez la portĂ©e de l'enquĂȘte d'Emmett pour inclure un examen des actions de Sam Altman depuis aoĂ»t 2018, lorsque OpenAI a commencĂ© Ă  passer d'une entitĂ© Ă  but non lucratif Ă  une entitĂ© Ă  but lucratif.

Lancez un appel ouvert aux déclarations privées des anciens employés d'OpenAI qui ont démissionné, ont été mis en congé de maladie ou ont été licenciés au cours de cette période.

ProtĂ©gez l’identitĂ© de ceux qui se manifestent pour garantir qu’ils ne soient pas soumis Ă  des reprĂ©sailles ou Ă  d’autres formes de prĂ©judice.

Nous pensons qu’un nombre important d’employĂ©s d’OpenAI ont Ă©tĂ© expulsĂ©s de l’entreprise pour faciliter sa transition vers un modĂšle Ă  but lucratif. En tĂ©moigne le fait que le taux d'attrition des employĂ©s d'OpenAI entre janvier 2018 et juillet 2020 Ă©tait de l'ordre de 50 %.

Tout au long de notre sĂ©jour chez OpenAI, nous avons Ă©tĂ© tĂ©moins d'un schĂ©ma inquiĂ©tant de tromperie et de manipulation de la part de Sam Altman et Greg Brockman, motivĂ©s par leur quĂȘte insatiable d'atteindre l'intelligence gĂ©nĂ©rale artificielle (AGI). Leurs mĂ©thodes ont cependant soulevĂ© de sĂ©rieux doutes quant Ă  leurs vĂ©ritables intentions et Ă  la mesure dans laquelle elles accordent vĂ©ritablement la prioritĂ© au bĂ©nĂ©fice de l’humanitĂ© toute entiĂšre.

Beaucoup d'entre nous, initialement optimistes quant à la mission d'OpenAI, ont choisi de donner à Sam et Greg le bénéfice du doute. Cependant, à mesure que leurs actions devenaient de plus en plus inquiétantes, ceux qui osaient exprimer leurs inquiétudes ont été réduits au silence ou expulsés. Cette réduction systématique au silence de la dissidence a créé un environnement de peur et d'intimidation, étouffant de fait toute discussion significative sur les implications éthiques du travail d'OpenAI.

Nous fournissons des exemples concrets de la malhonnĂȘtetĂ© et de la manipulation de Sam et Greg, notamment :

Sam demande aux chercheurs de retarder la publication des progrĂšs rĂ©alisĂ©s dans le cadre d'initiatives de recherche « secrĂštes », qui ont ensuite Ă©tĂ© dĂ©mantelĂ©es parce qu'elles n'avaient pas fourni de rĂ©sultats suffisants et suffisamment rapidement. Ceux qui ont remis en question cette pratique ont Ă©tĂ© rejetĂ©s comme Ă©tant une « mauvaise culture » et ont mĂȘme Ă©tĂ© licenciĂ©s, certains juste avant Thanksgiving 2019.

Utilisation par Greg d'un langage discriminatoire à l'encontre d'un membre de l'équipe en transition de genre. Malgré de nombreuses promesses pour résoudre ce problÚme, aucune mesure significative n'a été prise, sauf que Greg a simplement évité toute communication avec la personne concernée, créant ainsi un environnement de travail hostile. Ce membre de l'équipe a finalement été licencié pour sous-performance présumée.

Sam ordonne au personnel informatique et opĂ©rationnel de mener des enquĂȘtes sur les employĂ©s, y compris Ilya, Ă  l'insu ou sans le consentement de la direction.

L'exploitation discrÚte mais routiniÚre par Sam des ressources à but non lucratif d'OpenAI pour faire avancer ses objectifs personnels, particuliÚrement motivée par sa rancune contre Elon suite à leur dispute.

L'acceptation tacite par l'Ă©quipe des opĂ©rations des rĂšgles spĂ©ciales qui s'appliquaient Ă  Greg, en parcourant des exigences complexes pour Ă©viter d'ĂȘtre sur liste noire.

La promesse non tenue de Brad Lightcap de rendre publics les documents détaillant la structure des bénéfices plafonnés d'OpenAI et le plafond des bénéfices pour chaque investisseur.

Les promesses incongrues de Sam de rechercher des projets de recherche pour obtenir des quotas de calcul, provoquant une méfiance interne et des luttes intestines.

MalgrĂ© les preuves croissantes des transgressions de Sam et Greg, ceux qui restent chez OpenAI continuent de suivre aveuglĂ©ment leur leadership, mĂȘme au prix d'un coĂ»t personnel important. Cette loyautĂ© inĂ©branlable dĂ©coule d'une combinaison de peur des reprĂ©sailles et de l'attrait des gains financiers potentiels grĂące aux unitĂ©s de participation aux bĂ©nĂ©fices d'OpenAI.

La structure de gouvernance d'OpenAI, spĂ©cialement conçue par Sam et Greg, isole dĂ©libĂ©rĂ©ment les employĂ©s de la supervision des opĂ©rations Ă  but lucratif, prĂ©cisĂ©ment en raison de leurs conflits d'intĂ©rĂȘts inhĂ©rents. Cette structure opaque permet Ă  Sam et Greg d’opĂ©rer en toute impunitĂ©, Ă  l’abri de toute responsabilitĂ©.

Nous exhortons le conseil d'administration d'OpenAI Ă  prendre une position ferme contre ces pratiques contraires Ă  l'Ă©thique et Ă  lancer une enquĂȘte indĂ©pendante sur la conduite de Sam et Greg. Nous pensons que la mission d'OpenAI est trop importante pour ĂȘtre compromise par les agendas personnels de quelques individus.

Nous vous implorons, en tant que membres du conseil d'administration, de rester ferme dans votre engagement envers la mission initiale d'OpenAI et de ne pas succomber aux pressions des intĂ©rĂȘts axĂ©s sur le profit. L’avenir de l’intelligence artificielle et le bien-ĂȘtre de l’humanitĂ© dĂ©pendent de votre engagement inĂ©branlable en faveur d’un leadership Ă©thique et de transparence.

SincĂšrement,

Anciens employés d'OpenAI concernés

Contact

Nous encourageons les anciens employés d'OpenAI à nous contacter à formerly_openai@mail2tor.com . Nous garantissons personnellement l'anonymat de chacun dans toutes les délibérations internes et communications publiques."

 

Autres mises Ă  jour

Les mises à jour seront publiées sur https://board.net/p/r.e6a8f6578787a4cc67d4dc438c6d236e

Lectures complémentaires pour le grand public

https://www.technologyreview.com/2020/02/17/844721/ai-openai-moonshot-elon-musk-sam-altman-greg-brockman-messy-secretive-reality/

https://www.theatlantic.com/technology/archive/2023/11/sam-altman-open-ai-chatgpt-chaos/676050/

https://twitter.com/geoffreyirving/status/1726754277618491416



mardi 21 novembre 2023

novembre 21, 2023

Google sur YouTube : Une tentative d'achat de conscience en pleine tourmente judiciaire

 


Depuis un certain temps, Google, propriétaire de YouTube, fait face à des critiques sévÚres concernant ses pratiques liées à la captation de l'attention et à la manipulation du temps d'écran des utilisateurs. Ces préoccupations ont atteint un niveau tel que des poursuites judiciaires ont été engagées, forçant la multinationale à revoir sa stratégie de communication. Cependant, la récente campagne publicitaire de Google semble susciter plus de scepticisme que de véritable adhésion.

Le Fond du ProblĂšme :

La publicité en question semble s'inscrire dans une tentative de redorer l'image de Google, en se présentant comme un acteur bienveillant engagé dans des actions philanthropiques. Néanmoins, pour ceux qui ont suivi de prÚs les débats sur la captation de l'attention et la valorisation des utilisateurs, cette soudaine posture de bon samaritain peut sembler ironique, voire hypocrite.

Les ProblĂšmes Connus :

Les problÚmes auxquels Google est confronté ne sont pas nouveaux. Depuis longtemps, les critiques ont souligné que les modÚles économiques de nombreuses plateformes, dont YouTube, étaient conçus pour maximiser le temps passé en ligne, transformant ainsi l'attention en une monnaie précieuse. Ces préoccupations, longtemps ignorées, ont finalement atteint le tribunal, forçant Google à repenser sa communication.

La Philanthropie SĂ©lective :

Si applaudir le dĂ©sir de changement est une rĂ©action naturelle, il est difficile de ne pas ĂȘtre dubitatif quant aux motivations rĂ©elles derriĂšre cette campagne publicitaire. L'intention semble ĂȘtre plus commerciale que vĂ©ritablement altruiste, cherchant peut-ĂȘtre Ă  attĂ©nuer les consĂ©quences judiciaires plutĂŽt qu'Ă  provoquer un changement significatif dans les pratiques de l'entreprise.

La Maturité Numérique Contestée :

La publicité de Google mentionne fréquemment la notion de "majorité numérique", insinuant que les adolescents de 15 ans et plus sont suffisamment matures pour prendre des décisions en ligne sans la supervision parentale. Cependant, cette affirmation soulÚve des questions juridiques importantes. Sur un réseau professionnel, la nécessité d'une supervision et d'un contrÎle parental persiste, et une clarification juridique sur cette prétendue "majorité numérique" serait la bienvenue.

Alors que Google tente de redorer son blason Ă  travers une campagne publicitaire bien intentionnĂ©e en apparence, les observateurs avertis restent sceptiques. Les problĂšmes sous-jacents persistent, et il est essentiel d'examiner de prĂšs les motivations rĂ©elles derriĂšre cette tentative de rĂ©habilitation. La question de la "majoritĂ© numĂ©rique" souligne Ă©galement la nĂ©cessitĂ© d'un dĂ©bat juridique approfondi pour dĂ©terminer les responsabilitĂ©s des plateformes vis-Ă -vis des utilisateurs mineurs. En fin de compte, la publicitĂ© de Google peut ĂȘtre perçue comme une tentative dĂ©sespĂ©rĂ©e d'achat de conscience, mais la vĂ©ritable transformation nĂ©cessitera des actions concrĂštes plutĂŽt que des campagnes publicitaires bien orchestrĂ©es.

novembre 21, 2023

Comment Bien Indexer Votre Site et Booster Votre SEO

#DevLife #Webmaster #SEO

Nombre d'entre nous cherchent des moyens d'améliorer et d'optimiser le référencement web, sans trop savoir comment s'y prendre. Voici quelques gestes simples à adopter lors de la création d'articles :


- Recherchez des mots-clés pertinents pour votre niche et intégrez-les naturellement dans le contenu de vos articles. pour cela je vous propose d'tilisez l'outil www.1.fr, qui permet d'analyser le contenu textuel du blog et de suggérer des mots-clés à intégrer dans le texte et l'article.


- Assurez-vous de personnaliser les valeurs des balises <title>, <meta description>, <meta keywords>, <link stylesheet>, <link canonical>, <meta og:*>, <meta twitter:*> avec des informations spécifiques à votre article (comme vous pouvez le voir sur la capture du code que je vous ai proposé).



- Utilisez Google Search Console (anciennement Outils Google pour les webmasters) pour connaĂźtre l'Ă©tat d'indexation de vos pages web, y compris l'indexation des vidĂ©os et du contenu mĂ©diatique. ( comme vous pouvez le constater, par exemple sur mon blog, certaines vidĂ©os ne parviennent pas Ă  ĂȘtre correctement indexĂ©es. Il existe un rapport expliquant ces erreurs.)


-Inclure un sitemap de votre site web, qui sera lu par les robots des moteurs de recherches (voici l'exemple du sitemap de mon blog)



- Créez des URL conviviales et des titres d'articles accrocheurs pour améliorer la visibilité et la compréhension des moteurs de recherche.



- Favorisez la création de liens internes entre vos articles pour renforcer la structure de votre site aux yeux des moteurs de recherche.


- Publiez réguliÚrement du contenu de qualité pour maintenir l'engagement des visiteurs et encourager l'exploration fréquente de votre site par les robots d'indexation.


Ces pratiques combinées contribueront à renforcer la visibilité de votre blog sur les moteurs de recherche et à attirer un trafic organique qualifié.


Mon portfolio: www.aghilas.fr


© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits rĂ©servĂ©s" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.