Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

vendredi 11 novembre 2022

Le Thermogène, histoire d’un étrange remède enflammé

Apparu au début du XXe siècle, le « Pierrot crachant le feu » fut un incontournable des apothicaires de l’entre-deux-guerres. Ce petit morceau de ouate imbibé de Tabasco était censé apporter réconfort aux malheureux ayant pris froid, mais « soignait » aussi rhumatismes, tendinites et autres points de côté.

« Vous avez pris froid ? Une révulsion immédiate est nécessaire. Appliquez-vous une feuille de Thermogène, ouate révulsive et résolutive » assénait un slogan publicitaire étalé sur papier journal et peinture murale de la France de la première moitié du XXe siècle.

C’est pourtant en Belgique, dans le Brabant, qu’est né en 1896 le Thermogène. L’invention du pharmacien bruxellois Charles Vandenbroeck était produite dans l’usine de cellulose de Gastuche et commercialisée aux quatre coins du monde dans un petit paquet rouge. De ce côté-là de la frontière, la petite boîte porte la mention « adopté dans les hôpitaux de Bruxelles », et ci-tôt passée de l’autre côté : « fabrication française ». Car, attirée par son succès fulgurant durant la Belle Époque, c’est désormais une usine lilloise qui diffuse en France le miraculeux Thermogèn.

 Par Edouard Sill /source Retronews






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.