Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

lundi 19 juillet 2021

Allemagne, une mémé de 96 ans sera jugée pour complicité dans les crimes commis par les nazis


 Là en Allemagne, à Itzehoe (dans le Land du Schleswig-Holstein) et à partir du 30 Septembre prochain, on va juger une mémé de 96 ans selon le code de justice pénale dite "juvénile" ("Jugendstrafrecht", comment dit-on cela en français ?), réservé aux prévenus mineurs à l'époque des faits : Alors âgée de 18 puis 19 ans, cette dame était en effet de juin 1943 à avril 1945 la secrétaire du commandant du camp de concentration de Stutthof --près de Dantzig, en Pologne, ce n'est pas du "Struthof" alsacien dont il s'agit.

 


Elle est accusée de complicité de meurtre dans 11.380 cas et de complicité de tentative de meurtre dans 7 cas. 

 Pour rappel, également selon ce code de justice pénale dite "juvénile" ("Jugendstrafrecht"), le tribunal du Land de Hambourg avait quant à lui condamné en Juillet 2020 à 2 ans de prison avec sursis un homme de 93 ans qui, lui, avait été garde à ce même KZ de Stutthof pour complicité de meurtre dans 5.232 cas. 

 Pendant la 2nde guerre mondiale, la SS avait emprisonné plus de 100.000 personnes dans ce camp, dont beaucoup de Juifs, et env. 65.000 n'avaient pas survécu aux conditions sanitaires catastrophiques et aux traitements inhumains qui leur étaient infligés. 

Ledit camp de Stutthof était connu pour son sous-ravitaillement notoire et délibéré des détenus, ainsi que pour ses conditions de "vie" n'offrant justement que peu de chances de survie : La plupart des détenus sont morts de froid, de faim, d'épuisement ou encore de maladies. 

 En Allemagne des poursuites judiciaires d'anciens SS ne sont désormais plus possibles que sous l'accusation de meurtre ou de complicité de meurtre (ainsi bien sûr que pour crime contre l'humanité). Il y a prescription pour tout le reste et, par exemple, le seul fait d'avoir été un garde dans un camp de concentration "normal" ne suffit plus à être inculpé. (Il y suffit par contre lorsqu'il s'agit explicitement d'un camp d'extermination, dont le but *explicite* était donc le meurtre systématique des détenus.) 

 Dans le cas présent, l'accusation a été rendue possible par une longue enquête préalable qui a permis de retrouver des témoins aux USA et en Israël. 

Un historien a également contribué à éclaircir l'organisation de ce camp et à préciser les fonctions de l'accusée en son sein.

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar 🤗🤗

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.