Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

lundi 3 mai 2021

le syndrome Cassandre, ou prophétie du malheur


 Le syndrome de Cassandre est une expression tirée de la mythologie grecque. Cassandre avait reçu le don de Prophétie et la malédiction de ne jamais être crue. Aujourd’hui nous appelons des « cassandres » ceux qui annoncent les malheurs, dont on cherche à étouffer la parole car elle dérange … oubliant que dans la mythologie, toutes les prédictions de Cassandre se sont réalisées …

par SABRINE MIMOUNI

Avoir le syndrome de Cassandre, ça veut dire quoi ?

Ce syndrome existe depuis la nuit des temps puisqu’il trouve ses origines dans la mythologie grecque. Cassandre aurait reçu un don de prophétie de la part du dieu Apollon. Mais lorsque ce dernier a voulu se rétracter en le lui retirant, il n’a pas pu. Du coup, il a tenté de faire autrement en lui lançant une malédiction pour ne soit jamais être crue.

Avoir le syndrome ou la malédiction de Cassandre signifie donc donner des conseils avisés ou des avertissements légitimes sans être cru.e. S’il a des fondements scientifiques, ce syndrome "n’est en revanche pas tout à fait théorisé dans le cadre de la psychologie comme d’autres syndromes", introduit Fanny Bauer-Motti, psychologue clinicienne.

La psychologue fait état de deux types de personnes touchées par ce syndrome : les individus surdoués dotés d’une haute intelligence émotionnelle et les personnes qui donnent des conseils ou des avertissements bien avisés parce qu’elles ont des pressentiments.

"Les individus à haut potentiel ont un côté visionnaire prouvé par plusieurs théories scientifiques", affirme-t-elle. Lorsqu’elles prennent la parole pour exprimer leurs visions, ces personnes à l’instinct plus développé, ne sont pas prises au sérieux. Quant au deuxième type de personnes concernées, ce sont simplement des personnes qui donnent des conseils très bien avisés, sans que ces derniers ne soient pris en considération.

L’importance de faire la différence entre le syndrome de Cassandre et l’anxiété

Certains individus peuvent prendre leurs visions négatives pour des vérités, alors qu’elles ne sont en réalité que le fruit d’une névrose ou d’une anxiété.  Si votre instinct vous amène toujours dans le négatif, c’est qu’il est lié à une angoisse et que vous devez faire une introspection. En revanche, "si vous avez un pressentiment positif ou négatif qui arrive vraiment et que cela se reproduit à plusieurs reprises, vous avez une compétence à développer", indique Fanny Bauer-Motti.

Il est donc nécéssaire de savoir faire le tri des conseils que vous recevez. "Quand on reçoit un conseil négatif, ça peut être lié à la névrose de la personne qui le donne", indique la psychologue. Toute la difficulté est de savoir si on repousse un bon conseil car il ne va pas dans notre sens, ou alors si ce qu’on est en train de me dire est le reflet de problématiques qui ne sont pas les miennes.

Syndrome de Cassandre : avoir des prémonitions peut être rejeté

L’expression "faire sa Cassandre" a une connotation négative, qu’on se le dise. Pour cause, en plus d’être perçue comme des oiseaux de mauvaise augure, les Cassandres peuvent avoir "des prémonitions assez mal acceptées par notre société occidentale basée sur le rationnel", prévient Fanny Bauer-Motti.

Lorsqu’ils ne vont pas dans notre sens, les conseils donnés par les Cassandres sont souvent rejetés. Pour cause, l’être-humain préfère écouter les avis qui le confortent dans sa thèse et dans ses croyances. "Le cerveau fait un tri entre les éléments qu’il veut garder et ceux qu’il rejette. Il peut même se concentrer sur des contres-éléments qui lui permettent de réfuter la thèse qui lui est exposée", explique la psychologue.

Pour illustrer cette réaction totalement humaine, on peut prendre l’exemple d’une personne qui alerte son amie concernant le comportement violent de son copain. Si cette dernière est aveuglée par son amour pour cet homme violent, elle commencera sûrement par "faire un tri sélectif en se disant que son amie ne connait pas assez son copain pour se permettre de dire de telles choses", indique-t-elle.

 Comment vivre avec le syndrome de Cassandre ?

Dans une société occidentale basée sur le rationnel et qui accorde peu de place à l’instinct, avoir des prémonitions peut être mal vu. "Les personnes qui ont des prémonitions peuvent être perçues comme non crédibles", affirme Fanny Bauer-Motti. Le discrédit lancé sur les "Cassandres", qu’elles soient surdouées ou simplement dotées d’un instinct plus développé que la moyenne, peut "impacter leur identité et le rapport à leur cognition et pourrait même mener à une inhibition de leurs capacités", alerte Fanny Bauer-Motti.

Pour éviter de mal vivre votre syndrome de Cassandre, il est nécessaire d’apprendre à accepter votre petit don. "Il ne faut surtout pas repousser sa cognition ou son instinct", recommande la psychologue. Selon elle, les prémonitions ne sont pas rejetées par la science : "Elles ne sont ni validées ni invalidées par les scientifiques."

Dans le cas où vous êtes entouré.e d’une "Cassandre", qui vous donne souvent des conseils bien avisés, sachez que le fait de perpétuellement repousser ses avertissements peut brimer son potentiel. Ce sentiment est décuplé chez les surdoués, qui, "lorsqu’ils ne sont jamais écoutés, peuvent particulièrement se sentier niés et même devenir mutiques", alerte la psychologue.

Que vous le viviez directement ou à travers un proche, le syndrome de Cassandre doit être pris au sérieux. Si vous êtes vous-même doté.e de capacités prémonitoires, ne les refoulez pas. Et dans le cas où vous avez la chance d’avoir une Cassandre dans votre entourage, essayez de ne pas la brimer. La voix de l’autre, surtout lorsqu’elle est pertinent est une forme d’oxygène qui amplifie la respiration intérieure.

sources : Cosmopolitain 

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar 🤗🤗


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.