Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Le racisme aux États-Unis et en Europe, affaire Georges FLoyd et violence que subit les gens de couleur

La RĂ©daction
Aux #États_Unis :
Le racisme et la discrimination ethnique aux États-Unis sont un phĂ©nomĂšne majeur depuis l'Ă©poque coloniale et l'Ă©poque de l'esclavage. Le racisme lĂ©galement acceptĂ© accorde aux AmĂ©ricains blancs des droits et privilĂšges refusĂ©s aux AmĂ©rindiens, Afro-AmĂ©ricains, Asio-AmĂ©ricains et aux Latino-AmĂ©ricains.
Un homme tient une pancarte sur laquelle est Ă©crit « expulsez tous les Iraniens » et « Foutez le camp de mon pays » lors d'une manifestation Ă  Washington Ă  l'Ă©poque de la crise iranienne des otages en 1979.
Selon le rĂ©seau amĂ©ricain des droits de l'homme, rĂ©seau de dizaines d'organisations amĂ©ricaines pour les droits civiques et les droits de l'homme, la « discrimination imprĂšgne tous les aspects de la vie aux États-Unis et s'Ă©tend Ă  toutes les personnes de couleur »
Cette carte postale raciste des annĂ©es 1900 reprĂ©sente le dĂ©nigrement dĂ©sinvolte des femmes noires. Il est Ă©crit « Je sais que vous n'ĂȘtes pas particuliĂšrement fautif / Bien que je ne suis pas sĂ»r que vous ne serez jamais poursuivi pour agression / Vous ĂȘtes si friand des femmes que mĂȘme une fille / attire votre fantaisie brut malgrĂ© sa puanteur ».
Le politologue Paul Sniderman de l'universitĂ© Stanford remarque qu'aux États-Unis, les prĂ©jugĂ©s raciaux « reprĂ©sentent un grave dĂ©fi que les AmĂ©ricains en gĂ©nĂ©ral, et d'ailleurs les politologues, ne sont tout simplement pas prĂȘts Ă  reconnaĂźtre pleinement »

Dans les mĂ©dias, on constate que les indices raciaux l'emportent sur la pensĂ©e raciale stĂ©rĂ©otypĂ©e. Ainsi, il est soutenu que les « indices stĂ©rĂ©otypĂ©s incohĂ©rents pourraient conduire Ă  une rĂ©flexion plus intentionnĂ©e, supprimant ainsi les effets d'amorçage raciaux »
Joueur professionnel de basket-ball en solidarité avec le mouvement qui se soulÚve actuellement aux USA, aprÚs l'affaire de la mort de Georges FLoyd
Malheureusement un scĂ©nario qui se rĂ©pĂšte aux États-Unis : la mort d'un homme noir pendant son interpellation par des policiers blancs. Cela s'est passĂ© cette fois Ă  Minneapolis, lundi soir. L'arrestation musclĂ©e de Georges FLoyd, 46 ans, a Ă©tĂ© filmĂ©e par une passante et les images sont difficiles Ă  regarder. Depuis, les quatre policiers ont Ă©tĂ© limogĂ©s. Mais la famille de la victime exige que des accusations criminelles soient dĂ©posĂ©es contre eux.



En #EUROPE:
Le rapport « Être noir dans l’UE » (Being Black in the EU) rĂ©vĂšle les nombreuses difficultĂ©s auxquelles les populations noires doivent faire face. Selon une enquĂȘte de la FRA, l’Agence des droits fondamentaux de l’UE, 30 % des personnes interrogĂ©es dĂ©clarent avoir subi au cours des cinq derniĂšres annĂ©es d’un acte Ă  caractĂšre raciste. 5 % rapportent avoir Ă©tĂ© agressĂ©es physiquement.

Les disparitĂ©s entre pays peuvent ĂȘtre importantes. Par exemple, 63 % des personnes noires disent avoir Ă©tĂ© victimes « d’agressions motivĂ©es par la haine » en Finlande, 51 % en Irlande, 48 % en Italie, 41 % en SuĂšde et au Danemark, 23 % au Portugal et 21 % au Royaume-Uni.

En France, elles sont 32 % Ă  dire avoir subi ce type de racisme.

« Les rĂ©sultats de cette enquĂȘte de victimation montrent la rĂ©alitĂ© d’une discrimination largement rĂ©pandue sur la base de la couleur de peau », estime Dominique Sopo, prĂ©sident de SOS Racisme. « À cet Ă©gard, tous les outils doivent ĂȘtre mobilisĂ©s pour lutter contre le flĂ©au du racisme, que ce soit la lutte contre les prĂ©jugĂ©s ou l’outil judiciaire qui vient rappeler ce qu’est la loi commune - fondĂ©e sur l’Ă©galitĂ© de traitement - mais Ă©galement ce qu’encourent celles et ceux qui l’enfreignent. »
Pour rappel, en France, il n’y a pas de statistiques ethniques, car cet outil de comptage est sujet aux dĂ©bats. L’article 1er de la Constitution de 1958 « assure l’Ă©galitĂ© devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ». S’ajoute Ă  cela la loi du 6 janvier 1978, dite « loi informatique et libertĂ©s » qui interdit de recueillir et d’enregistrer des informations faisant apparaĂźtre, directement ou non, les origines « raciales » ou ethniques, et les appartenances religieuses des personnes.

www.elemsmar.fr

🔔Soutenez-nous sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->