Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

vendredi 12 avril 2019

L’élu qui n’aimait par les élections - Chawki Ammari

L’élu qui n’aimait par les élections
Quand le FLN commençait à flirter avec le FIS dans les années 1990, le régime décidait de créer le RND sur un décret bureaucratique avec l’argent du Trésor public. Juste avant les élections législatives de 1997, où ce RND obtenait la majorité par une fraude massive de l’administration et des 48 walis.
Ce parti «né avec des moustaches» a été agréé en quelques jours, et à l’ère Zeroual, devenu le premier parti du pays, lié aux milieux d’affaires et obtenant à l’époque le record national du parti ayant eu le plus grand nombre de députés traînant des affaires en justice.
En 1997 toujours, Abdelkader Bensalah est secrétaire général du RND, fonction qu’il quittera pour la présidence de l’Assemblée nationale jusqu’en 2013, où il revient à la tête du RND pour laisser sa place au triste Ouyahia, pendant qu’il continue d’assurer la présidence du Sénat de 2002 jusqu’à il y a quelques jours. Bensalah aura ainsi géré et couvert les fraudes, présidé un parti d’affairistes et 20 ans plus tard, lui qui n’a jamais été élu quelque part, devient président de la République.
• Comment croire que cet homme chargé de gérer l’élection présidentielle dans 3 mois sera le garant d’un scrutin honnête et transparent, a fortiori sans changer les ministres, les hauts cadres de l’administration, les chefs de daïra et les walis ? Difficile, et les manifestations d’hier y sont évidemment liées, c’est comme si on demandait à un braconnier d’ouvrir un zoo ou à un perceur de coffres-forts de devenir agent de sécurité dans une grande banque.
Dans son premier discours à la nation, Bensalah n’a d’ailleurs rien dit. Dans sa première intervention depuis la nomination de Bensalah, Gaïd Salah a défendu Bensalah, constitutionnel pour lui, et réitéré son engagement à défendre les choix du peuple à l’exception du «yetna7aw ga3», irréalisable pour lui. Mais il a annoncé la réouverture des dossiers Khalifa, Sonatrach et du Boucher. Peut-on rouvrir le dossier de la fraude et du RND, vu que le nouveau Président en est issu ?  

Chawki Ammari / 11 Avril 2019 / El Watan (Point Zéro).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.