Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Le retour d'une oeuvre spoliée en 1944?

La RĂ©daction
Ces derniers jours, l'actualitĂ© de l'art a Ă©tĂ© marquĂ©e par l'affaire des « Panama Papers ». Pour rappel, il s'agit de la rĂ©vĂ©lation de 11 millions de fichiers donnant le nom de personnes qui ont cachĂ© des sommes d'argent exorbitantes, par le montage de sociĂ©tĂ©s offshore.
Et l'art n'a pas Ă©tĂ© Ă©pargnĂ©, car sous ses beaux atours il permet le brassage de fortunes colossalesParmi les personnalitĂ©s Ă©pinglĂ©es, la petite fille de Picasso, ou encore le collectionneur monĂ©gasque dont on entend beaucoup parler, David Nahmad. Si ce dernier essuie un tapage mĂ©diatique si grand, c'est parce qu'il est question d'un tableau dont l'histoire remonte Ă  la Seconde Guerre mondiale, et qui aurait Ă©tĂ© volĂ© !
Amedeo Modigliani, L'Homme Assis (appuyĂ© sur une canne), 1918
Huile sur toile, 126,03 × 74,93 cm,
© Sotheby's

RĂ©alisĂ© par le peintre italien Amedeo Modigliani (1884-1920) en 1918L'Homme Assis (appuyĂ© sur une canne) est estimĂ© aujourd'hui Ă  plus de 20 millions d'euros. Au dĂ©part, l’Ɠuvre appartient Ă  un marchand d'art juif, Oscar Stettiner. DĂšs le dĂ©but de la Guerre, il doit quitter Paris pour se rĂ©fugier en Dordogne, et ne peut rien faire lorsque ses tableaux sont vendus par un administrateur provisoire en 1944.

Affichette apposée sur la devanture des boutiques et entreprises juives dÚs 1941.
 © MusĂ©e de la RĂ©sistance et de la DĂ©portation d'IsĂšre

C'est un amĂ©ricain qui achĂšte le tableau pour une somme dĂ©risoire, avant de le revendre Ă  un officier, amĂ©ricain Ă©galement, dont il dĂ©clare ne pas connaĂźtre le nom. DĂšs lors, on perd la trace de la toile, qui ne rĂ©apparaĂźt qu'en 1996 ! Elle est alors achetĂ©e aux enchĂšres par une petite sociĂ©tĂ© du Panama. Vous commencez Ă  saisir ? Par la suite, l’Ɠuvre est prĂ©sentĂ©e dans les galeries d'art qui appartiennent Ă  la famille Nahmad. Or, depuis 5 ans maintenant, un agriculteur français, petit-fils du marchand juif Stettiner, rĂ©clame qu'on lui restitue l’Ɠuvre volĂ©e Ă  son grand-pĂšre. Et les Nahmad ont dĂ©clarĂ© Ă  plusieurs reprises ne pas possĂ©der le tableau !
Techniquement, L'Homme Assis (appuyĂ© sur une canne) appartient bel et bien Ă  la petite sociĂ©tĂ© qui a acquis l’Ɠuvre en 1996. Mais les « Panama Papers » viennent de rĂ©vĂ©ler que cette mĂȘme sociĂ©tĂ© appartient justement Ă … David Nahmad.

Doit-il rendre le tableau Ă  notre agriculteur ? Quoi qu'il en soit, les choses devraient ĂȘtre rĂ©glĂ©es rapidement par la justice, car les autoritĂ©s suisses ont procĂ©dĂ© vendredi Ă  une perquisition dans les ports francs de GenĂšve, oĂč est conservĂ©e l’Ɠuvre. Mais d'ailleurs, Ă  quoi ressemble ce tableau qui fait tapage ?

Au premier regard, on reconnait le style qui a rendu l'artiste cĂ©lĂšbre, malgrĂ© quelques diffĂ©rences : c'est un habituĂ© des portraits au visage ovale, au long cou et aux yeux opaques.
Amedeo Modigliani, Femme assise Ă  la robe bleue, 1918-1919.
Huile sur toile, 92 x 60 cm.
© et lieu de conservation Moderna Museet, Stockholm.

C'est le genre du portrait en gĂ©nĂ©ral qui lui plaisait, et la reprĂ©sentation des visages en particulier. Le but de Modigliani Ă©tait d'effacer les Ă©lĂ©ments superflus dans ses reprĂ©sentations, pour ne montrer que les aspects abstraits de la beautĂ©. Ici, on retrouve plusieurs aspects typiques du travail de Modigliani, avec l'ovale du visage lĂ©gĂšrement penchĂ©, et le travail des yeux. De mĂȘme, l'accent est mis sur le visage du sujet, simplifiĂ© mais reprĂ©sentĂ© avec prĂ©cision. On le voit bien, les lignes et les formes sont essentielles dans sa peinture, qui est trĂšs liĂ©e Ă  sa pratique de la sculpture en compagnie de Brancusi
Amedeo Modigliani, L'Homme Assis (appuyĂ© sur une canne), dĂ©tail.

On remarque un trĂšs fort contraste dans la technique utilisĂ©e entre cette partie de la toile et le reste du dessin, qui met en avant le visage. Chaque contour y est tracĂ© finement et nettement, pour le visage et pour quelques dĂ©tails de la tenue, comme le chapeau et la cravate. On sait qu'il Ă©tait essentiel pour Modigliani de connaĂźtre son modĂšle, afin de pouvoir le reprĂ©senter d'un point de vue personnel et dans le respect de sa personnalitĂ©. On peut donc penser que ces deux Ă©lĂ©ments de la tenue l'avaient particuliĂšrement marquĂ©, et lui semblaient dĂ©finir le caractĂšre du personnage tout autant que son visage. A l'inverse, des Ă©lĂ©ments qui auraient pu ĂȘtre essentiels ne sont que peu dĂ©taillĂ©s ou visibles, comme les mainsla canne ou la pipe, ainsi que le fond.
Amedeo Modigliani, L'Homme Assis (appuyĂ© sur une canne), dĂ©tail.

Mais d'ailleurs, de qui s'agit-il ? Est-ce un commanditaire privĂ© ou plus simplement un ami de l'artiste ? Il semble que ce soit une commande, puisqu'il s'agit probablement du cĂ©lĂšbre chocolatier Georges Menier, reconnaissable justement par son chapeau, sa cravate et sa canne.

par CĂ©line Giraud
Photographe anonyme, portrait de Georges Menier, année inconnue.
Epreuve sur papier aristotype.
© RMN MusĂ©e d'orsay, HervĂ© Lewandowski

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—



Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->