Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

L’AlgĂ©rienne Yasmine BelkaĂŻd membre dans l'AcadĂ©mie nationale amĂ©ricaine des sciences

La RĂ©daction
Sortie de l’universitĂ© de Bab Ezzouar, Ă  Alger, vers le dĂ©but des annĂ©es 1990, Yasmine BelkaĂŻd, fille du dĂ©funt Aboubakr BelkaĂŻd, ancien ministre de la Communication, assassinĂ© le 28 septembre 1995 Ă  Alger, a Ă©tĂ© Ă©lue membre Ă  vie de l’AcadĂ©mie nationale amĂ©ricaine des sciences, pour ses connaissances et rĂ©alisations distinguĂ©es et continues dans les recherches dans le domaine de l’immunologie.
Elle est Ă  la tĂȘte de la section immunologie de la muqueuse au laboratoire de maladies parasitaires du National Institutes of Healthe Washington. Yasmine BelkaĂŻd avait obtenu son doctorat, en 1996, alors qu’elle travaillait Ă  l’Institut Pasteur de France, en choisissant le thĂšme liĂ© aux rĂ©ponses innĂ©es Ă  l’infection par la Leishmania.
Elle dĂ©croche une bourse post-doctorale au NIAID, (Institut national amĂ©ricain des allergies et des infections) et approfondit ses recherches sur la rĂ©gulation immunitaire pendant l’infection par la Leishmania. En 2002, elle rejoint Children’s Hospital Research Fondation Ă  Cincinnati, en tant que professeur adjoint, avant d’intĂ©grer le laboratoire des maladies parasitaires puis, en 2008, l’universitĂ© de Pennsylvanie, en tant que professeur adjoint. En dĂ©cembre 2016, elle reçoit le prix Sanofi de l’Institut Pasteur, en France, dĂ©cernĂ© tous les 5 ans aux personnes qui innovent dans les sciences du vivant et la recherche biomĂ©dicale.
Elle s’Ă©tait illustrĂ©e avec ses travaux sur la relation entre le systĂšme immunitaire et le microbiote, qui ont permis, grĂące Ă  l’Ă©quipe qu’elle dirige, la dĂ©couverte de mĂ©canismes fondamentaux qui favorisent la persistance des microbiotes au sein du tissu. Elle s’est intĂ©ressĂ©e particuliĂšrement Ă  l’importance du microbiote intestinal et cutanĂ© dans la rĂ©ponse immunitaire aux agents pathogĂšnes et le contrĂŽle des rĂ©ponses vaccinales.
En dĂ©but du mois de fĂ©vrier en cours, l’AcadĂ©mie nationale amĂ©ricaine des sciences l’a Ă©lue membre Ă  vie pour ses rĂ©alisations distinguĂ©es et continues dans les recherches originales. Elle a Ă©tĂ© parmi les 21 associĂ©s Ă©trangers qui ont rejoint cette importante institution de recherche, qui comprend 2280 membres actifs et 475 associĂ©s Ă©trangers, non amĂ©ricains. Une belle consĂ©cration pour cette femme du savoir...



Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->