Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Un bref aperçu sur la Culture et les arts en Algérie

La RĂ©daction

Musiques et danses

La musique algĂ©rienne, Ă©tonnamment riche et variĂ©e, ne se limite pas qu’au RaĂŻ ! Chaque rĂ©gion, chaque ville chargĂ©e d’histoire, possĂšde sa propre tradition musicale, mĂ©tissĂ©e au fil des siĂšcles par des influences venues de l’Afrique Subsaharienne, de l’Espagne andalouse ou des rives orientales de la mĂ©diterranĂ©e.
La musique arabo-andalouse

C’est ce que l’on considĂšre comme la musique classique algĂ©rienne. Elle rĂ©sulte d’un long processus qui dĂ©marra au IXe siĂšcle avec le voyage du talentueux musicien bagdadi Ziryab pour la cour de Cordoue. À partir du XIIIe siĂšcle, les musulmans et les juifs chassĂ©s d’Andalousie par la reconquista se rĂ©fugient au Maghreb, notamment dans les citĂ©s du nord de l’AlgĂ©rie, et apportent avec eux une musique basĂ©e sur le systĂšme des noubas inventĂ© par Ziryab.

Aujourd’hui, la musique arabo-andalouse existe sous trois formes en AlgĂ©rie : le hawzi Ă  Tlemcen, le malouf Ă  Constantine et la çanĂąa Ă  Alger. Chacune diffĂšre de l’autre par le rythme et les instruments employĂ©s par les orchestres, les plus utilisĂ©s Ă©tant le tambour, la cithare, le luth, ou oud, ainsi que le rebeb, petit violon Ă  deux cordes.
Le chĂąabi et le raĂŻ

Ce sont les deux musiques urbaines et populaires algériennes.

Le chĂąabi (« populaire » en arabe) a vu le jour dans la premiĂšre moitiĂ© du XXe siĂšcle dans les quartiers populaires d’Alger. InterprĂ©tĂ© en dialecte de la capitale par des cheikhs (maĂźtres) et leurs orchestres, il aborde des thĂšmes nettement plus sombres que la musique arabo-andalouse dont il est issu. Le plus grand hymne chĂąabi reste Ya Rayah (L’ÉmigrĂ©) de Dahmane El-Harrachi. Le tube a Ă©tĂ© remis Ă  jour il y a quelques annĂ©es par Rachid Taha.

Quant au raĂŻ (« avis », « conseil » ou « point de vue »), il est nĂ© Ă  Oran dans les annĂ©es 1930. Il fut le fruit du mariage entre les musiques traditionnelles bĂ©douines et les sonoritĂ©s latines et arabo-andalouses. Il exprime l’amour, les filles, la fĂȘte, la joie de vivre. Si Cheb Khaled et Cheb Mami restent les noms les plus souvent associĂ©s Ă  cette musique, les Oranais fredonnent toujours les airs des monstres sacrĂ©s du raĂŻ, comme Blaoui El Houari, considĂ©rĂ© comme le prĂ©curseur, Ahmed Wahby ou encore Cheikha Rimitti. Dans le rĂ©pertoire du raĂŻ, signalons aussi Hasni, surnommĂ© « le rossignol du raĂŻ ».
La musique kabyle

InspirĂ©e de contes transmis oralement depuis des lustres, la musique kabyle, parfois proche du chĂąabi algĂ©rois, est pleine de poĂ©sie. Depuis plusieurs annĂ©es, des chanteurs comme Idir, AĂŻt Menguellet ou Matoub LounĂ©s (assassinĂ© en 1998) se sont fait les dĂ©fenseurs de l’identitĂ© kabyle Ă  travers des chansons trĂšs engagĂ©es et critiques vis Ă  vis de la classe politique algĂ©rienne.
Le gnawa et la musique touarĂšgue



Originaire des esclaves noirs de l’Afrique subsaharienne, la Gnawa est une musique spirituelle destinĂ©e Ă  guĂ©rir les malades. Les textes, Ă©crits en arabe, sont chantĂ©s par un mĂąalem (maĂźtre musicien) sur une musique Ă  base de guembri (luth-tambour Ă  trois cordes), de tbel (tambour) et de qarqabus (castagnettes en mĂ©tal). Chaque musicien accompagne au chant le mĂąalem et exĂ©cute plusieurs danses.

Dans le grand Sud, du cĂŽtĂ© de Tamanrasset et de Djanet, on peut Ă©couter des orchestres touaregs cĂ©lĂ©brer leurs ancĂȘtres tout en jouant de l’imzad, un violon Ă  une corde, et du tindĂ©, tambour en forme de mortier en bois. Ce sont gĂ©nĂ©ralement des femmes qui jouent de ces instruments.
Littérature

L’Ă©volution de la littĂ©rature algĂ©rienne reste Ă©troitement liĂ©e aux Ă©vĂšnements qui ont jalonnĂ© l’histoire contemporaine de ce pays (colonisation, guerre d’IndĂ©pendance, immigration, montĂ©e de l’islamisme).

Pour en mesurer la richesse exceptionnelle, il suffit simplement de franchir le seuil de l’une des nombreuses librairies donnant sur les artĂšres commerciales du centre ville d’Alger.
On y remarquera les ouvrages de quelques plumes bien connues du public français comme Assia Djebar (rĂ©cemment Ă©lue Ă  l’AcadĂ©mie française) ou Yasmina Khadra (prix du meilleur polar francophone en 2004 avec La Part du mort) mais aussi une multitude d’auteurs, d’expression française ou arabe, que le libraire ne manquera pas de vous conseiller.

Pour ne citer que quelques-uns, on pourra se plonger dans les Ɠuvres de Mouloud Feraoun, Mouloud Mammeri, Mohamed Dib, Malek Haddad, Rachid Boudjedra, Rachid Mimouni, Kateb Yacine, LeĂŻla Sebbar, Tahar Djaout, mais aussi Jean Amrouche, Jules Roy et Jean PĂ©lĂ©gri. Et pourquoi pas Albert Camus, lui aussi enfant du pays, dont certains livres peuvent s’avĂ©rer ĂȘtre d’excellents guides tout au long d’un sĂ©jour algĂ©rien.
Cinéma

Il fut un temps oĂč l’AlgĂ©rie comptait plus de 400 salles de cinĂ©ma et les chefs d’Ɠuvres nationaux raflaient les prix des plus grands festivals internationaux (comme Chroniques des annĂ©es de braise de Mohammed Lakhdar-Hamina, Palme d’or au festival de Cannes en 1975).

Cet Ăąge d’or n’a malheureusement pas durĂ©. Avec l’avĂšnement de la parabole qui a abreuvĂ© les foyers algĂ©riens de programmes occidentaux et la crise des annĂ©es 1990, le cinĂ©ma algĂ©rien est entrĂ© en profonde lĂ©thargie. Les salles encore ouvertes se comptent sur les doigts de la main et, face Ă  l’absence de moyens consĂ©quents, acteurs et rĂ©alisateurs qui en ont l’opportunitĂ© prĂ©fĂšrent aller exercer leur art en Europe.
MĂȘme les studios Ă©trangers boudent l’AlgĂ©rie, qui pourtant, offre de somptueux dĂ©cors au cinĂ©ma (le tout premier Tarzan avait Ă©tĂ© tournĂ© en 1932 au jardin d’Essai Ă  Alger).

caricatures: Ahmed Medjani

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->