Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Une estimation du nombre de victimes de l'holocauste...

La RĂ©daction


 Cette estimation du nombre de victimes est basĂ©e sur les chiffres donnĂ©s par Martin Gilbert dans son livre "Atlas de la Shoah". Elle reprĂ©sente le nombre estimĂ© de victimes juives ayant pĂ©ri entre le 1er septembre 1939, date de l'invasion de la Pologne, et le 8 mai 1945, date de la capitulation des forces nazies. Le nombre total des morts recensĂ©s dans cette liste est d'un peu plus de 5.750.000 morts.

En vérité, ce chiffre est un bilan minimum. Il faudrait en effet y ajouter les dizaines de milliers d'opposants politiques et de résistants déportés et exécutés dans les camps, les centaines de milliers de prisonniers de guerre russes systématiquement exterminés, sans compter les minorités trop souvent oubliées: témoins de Jéhova, tziganes, homosexuels, etc... De plus, comme l'explique Martin Gilbert dans son ouvrage, ce bilan ne comprend pas les dizaines de milliers de gens ajoutés aux convois alors qu'ils n'étaient pas recensés ou enregistrés à l'état-civil. C'est particuliÚrement vrai pour les victimes provenant de villages reculés en Russie ou en Pologne.

Il peut paraĂźtre Ă©tonnant que certains chiffres donnĂ©s dans cette liste soient si prĂ©cis. Cette prĂ©cision s'explique par le fait que ces chiffres proviennent des rapports Ă©tablis par les nazis eux-mĂȘme. En effet, de nombreux rapports Ă©crits ont Ă©tĂ© envoyĂ©s Ă  Berlin par les chefs des groupes d'extermination (Einsatzgruppen) afin de montrer leur "efficacitĂ©"...

Un dernier commentaire. Ces derniĂšres annĂ©es, certains historiens ont revu l'estimation du nombre de victimes de l'holocauste Ă  la baisse (environ 2.500.000 de victimes). Cette correction du bilan des victimes est justifiĂ©es selon eux par le fait que l' Union SoviĂ©tique aurait grandement exagĂ©rĂ© le nombre de victimes soviĂ©tiques pour des raisons politiques et de propagande. De nombreux rĂ©visionnistes ont pris prĂ©texte de ces derniers chiffres pour nier mĂȘme l'existence de l'holocauste ou du moins son ampleur...

Soyons sĂ©rieux: l'extermination de 2.500.000 personnes est-elle plus excusable que l'extermination de 6.000.000 de victimes? Et mĂȘme si il n'y avait eu "que" 100.000, 10.000 ou 1.000 morts? Quel que soit le nombre rĂ©el de victimes, ce nombre ne diminue en rien l'horreur d'une politique basĂ©e sur l'extermination de tout ĂȘtre humain ne correspondant pas Ă  un canevas donnĂ©. La banalisation du meurtre est une des armes des rĂ©visionnistes. Ne nous laissons pas piĂ©ger par ce genre d'argument.

Vincent ChĂątel et Chuck Ferree / source: jewishgen.org



Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->