Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Les Cheyennes, histoire et culture de ce brave peuple amérindien

La RĂ©daction


 Les Cheyennes sont une nation amĂ©rindienne des Grandes Plaines, proches alliĂ©s des Arapahos et gĂ©nĂ©ralement alliĂ©s des Lakotas (Sioux). Ils sont l'une des plus cĂ©lĂšbres et importantes tribus des Plaines. 

Le nom "Cheyenne" vient du sioux "Sha-iye-na" qui veut dire "parle rouge", un nom par lequel les Sioux dĂ©signaient un peuple de langue Ă©trangĂšre. Les Cheyennes s'appelaient eux-mĂȘmes "Tsistsistas" qui signifie "Notre Peuple". Le dialecte cheyenne, dont ils sont trĂšs protecteur, appartient Ă  la famille des Algonquins. Leur alphabet contient 14 lettres.


Les Cheyennes ont souvent Ă©tĂ© considĂ©rĂ©s comme les plus fiers et les plus braves parmi les Indiens des Plaines, peut-ĂȘtre seulement Ă©galĂ© au Crows. Les Cheyennes Ă©taient connu pour la vertu et la beautĂ© de leurs femmes.


La nation cheyenne a été l'une des tribus indiennes qui s'est battue avec le plus de courage et d'opiniùtreté pour protéger ses terres contre l'invasion blanche et sauvegarder son mode de vie.

Les Cheyennes sont des Algonquins originaires du sud des Grands Lacs. A la fin du XVIIĂš siĂšcle, ils se dĂ©placĂšrent vers l'Ouest, atteignant le Missouri. Les Arapahos, leurs alliĂ©s, suivirent la mĂȘme route. InstallĂ©s le long du Haut Missouri et de ses affluents, ils pratiquĂšrent l'agriculture autour de leurs villages..


Vers 1760, ils acquirent des chevaux auprĂšs des tribus du sud. Comme les autres nations des Plaines, ils devinrent des chasseurs-cueilleurs, abandonnant l'agriculture et la poterie, vivant sous des tipis en peaux de bisons.


Les derniĂšres annĂ©es de ce XVIIIĂš siĂšcle marquĂšrent l'arrivĂ©e des Cheyennes dans la rĂ©gion des Black Hills oĂč les Lakotas Ă©taient dĂ©jĂ  installĂ©s. Les Sutayos se mĂȘlĂšrent aux Cheyennes et devinrent ainsi l'un des 10 clans de la nation. AprĂšs avoir combattus les puissants Lakotas, ils s'alliĂšrent et s'unirent finalement Ă  eux au dĂ©but du XIXĂš siĂšcle; les Cheyennes du Wyoming et Montana devinrent les Cheyennes du Nord. Les Arapahos restĂšrent Ă©galement au nord.

Chacun de ces groupes connaßtra une histoire différente dans la lutte contre l'invasion des terres par les Blancs.


Vers 1830, certains clans Cheyennes s'Ă©loignĂšrent vers le Sud atteignant l'est du Colorado et du Kansas; ils devinrent les Cheyennes du Sud.


Le Cheval 

La culture est celle du cheval et du bison, typique des Indiens des Plaines, maison comporte quelques particularitĂ©s qui mĂ©ritent d'ĂȘtre soulignĂ©es.


Le pouvoir Ă©tait rĂ©parti entre le conseil des chefs et les sociĂ©tĂ©s de guerriers. Un conseil de chefs Ă©tait chargĂ© de conduire la politique gĂ©nĂ©rale et d'assurer le bien-ĂȘtre de la nation. Chacun des chefs reprĂ©sentait l'un des clans familiaux de la tribu. Ils ne possĂ©daient crĂ©dit et autoritĂ© que s'il rĂ©pondaient Ă  certains critĂšres moraux : sagesse, honnĂȘtetĂ©, gĂ©nĂ©rositĂ©, courage ... . On attendait d'eux qu'ils se sacrifient pour les autres. Ils devaient veiller Ă  ce que personne ne manque de nourriture ou d'abri. Ils rendaient justice lorsque les conflits apparaissaient et protĂ©geaient les faibles. Ils organisaient les mouvements de camps et les chasses. Ils dĂ©cidaient des alliances, de la guerre et de la paix. Chacun de ces chefs vennaient de l'une des sociĂ©tĂ©s des guerriers qu'ils devaient abandonner quand ils Ă©taient nommĂ© au conseil.


Maheo était le Grand Esprit des Cheyennes, créateur de l'univers et donneur de vie.

Le rituel de renouvellement des flĂšches

Le rituel de (renouvellement des flÚches) est spécifique au peuple Cheyenne. Les 10 clans de la nation se réunissaient en un immense cercle au centre duquel était dressé la loge du Gardien des FlÚches Sacrées.


Selon la tradition, 4 flÚches, dont 2 pour la chasse et 2 pour la guerre avaient été données par Maheo à Sweet Medecine, le héro culturel des Cheyennes, quand ce dernier c'est rendu sur Bear Butte, une haute colline au nord des Black Hills. Les flÚches étaient conservées dans un "paquet médecine" avec d'autres objets sacrés pour la tribu, en particulier une coiffure en cornes de bison. Cette cérémonie durait 4 jours et exprimait le renouveau spirituel de la nation et le renforcement des liens entre ses membres. Dans les temps anciens, elle se tenait probablement tous les ans. Quand la tribu s'est trouvée divisée en 2, il est devenu impossible à la nation cheyenne de se réunir pour célébrer le Renouvellement des FlÚches. Les FlÚches Sacrées ont été emportées par les Cheyennes du Sud et la coiffe de bison à été conservée par les Cheyenne du Nord. Ces objets sont toujours sous la garde d'un saint homme, mais de nos jours, le rituel qui s'y attache est devenu confidentiel.




La cérémonie de la loge du renouveau de la vie

Les Cheyennes cĂ©lĂ©braient (la cĂ©rĂ©monie de la loge du renouveau de la vie )au solstice d'Ă©tĂ©. A la diffĂ©rence avec la Danse du Soleil des Lakotas qui se dĂ©roulait Ă  ciel ouvert, les Cheyennes construisaient une vaste loge soutenue par 8 poteaux d'oĂč partaient autant de perches qui s'appuyaient au centre du l'Arbre SacrĂ© et que l'on recouvraient de banchages. Le plan de construction de cette loge reprĂ©sentant le "monde" Ă©tait celui de Medecine Wheel (Roue MĂ©decine) du Whyoming, l'une des rares structures de ce type encore Ă  peu prĂšs intacte.


Le dernier jour de la cĂ©rĂ©monie, les danseurs, qui en avaient fait le voeu, s'attachaient Ă  l'Arbre SacrĂ© par des laniĂšres de cuir fixĂ©es par des chevilles de bois Ă  la chair de leur poitrine. En dansant, ils devaient parvenir Ă  se dĂ©tacher, comme pour la Danse du Soleil des Sioux. Cette cĂ©rĂ©monie n'Ă©tait pas une initiation des jeunes hommes, comme on le dit souvent, mais un sacrifice consenti pour remercier les Esprits de l'univers, personnifiĂ©s en Maheo pour les bienfaits qu'il accordait auc Cheyenne, pour cette terre magnifique oĂč abondait tout ce qui Ă©tait nĂ©cessaire Ă  leur vie et Ă  leur bonheur.


Les cĂ©rĂ©monies ont Ă©tĂ© interdites par les missionnaires et l'administration amĂ©ricaine dans les annĂ©es 1880, mais certaines danses comme la Danse du Soleil ont continuĂ© Ă  ĂȘtre cĂ©lĂ©brĂ©es en secret. Ainsi les Crows avaient participĂ©, en 1887, Ă  la Danse du Soleil des Cheyennes du Nord.


Aujourd'hui 

Depuis les années 1970, les Danses du Soleil sont ouvertement tenue chez les Cheyennes comme sur toutes les réserves des Plaines. Les Cheyennes ont, cependant, conservé leur cérémonie de la Loge du Renouveau de la Vie, couramment appelée "Sundance", l'expression servant, maintenant à désigner ce type de rituel sous ses différentes formes, alors que la plupart des tribus pratiquent la Danse du Soleil proprement dite selon le rituel Lakota.


La nation Cheyenne est toujours partagée en 2. Les Cheyennes du Nord vivent sur une réserve du sud-est du Montana, prÚs de celle des Crows. Les Cheyennes sur Sud vivent en Oklahoma, en étroite association avec les Arapahos.

🔔Soutenez-nous sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->