Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

jeudi 19 août 2021

Marcel Teppaz (1908-1964) : transporter le son

 

Marcel Teppaz (1908-1964) : transporter le son

Né en 1908 à Serrières-de-Briord, petite commune à la frontière de l’Ain et de l’Isère, Marcel Louis Teppaz est le fils de Jean-Pierre Teppaz (1880-1948), natif de Cognin en Savoie, réparateur de métiers à tisser, et de Marie-Louise Girin. Pour le travail, son père s’installe à la Croix Rousse. Lui part se former à l’industrie textile en Italie avant de faire son service militaire.

En 1931, à 23 ans, avec trois partenaires, il crée son entreprise rue Jarente, dans le 2e arrondissement de Lyon. Cette petite boutique est spécialisée dans l’assemblage de matériels radio et d’amplificateurs. Mobilisé pour le Second conflit mondial puis fait prisonnier, il s’évade et retourne dans sa boutique en octobre 1940.

En septembre 1940, tout juste revenu de son évasion, il se marie à Lyon avec Yvonne Albertini (1908-1992), dont la mère, hasard de la vie pour son gendre spécialisé dans les phonographes, portait le nom de Chantebien. Il a trois enfants avec elle : Pierre (1941-1973), Jean et Michèle.

C’est lors des heures sombres de l’Occupation, fin 1941-début 1942, que lui vient une idée : plutôt que de poursuivre la fabrication d’amplificateurs, dont la vente est interdite par les occupants allemands, il décide d’améliorer les phonographes en remplaçant leur manivelle par un moteur électrique. Le tourne-disque électrique 78 tours est alors inventé, combinant lecture, amplification et restitution, un « trois en un » devenu slogan de sa marque. Cet objet révolutionnaire se présente sous la forme d’une petite valise de voyage colorée, avec haut-parleurs intégrés dans le couvercle et alimentation et mécanique sous la platine. Avec la très forte demande dès la Libération, il en profite pour s’installer en 1946 rue du Général Pleissier et transforme son entreprise en société anonyme, la SA Teppaz.

Prisée par les adolescents et les yéyés, son entreprise prend alors un essor fulgurant vendant des millions d’exemplaires de tourne-disques, et principalement son modèle principal, Oscar. Marcel Teppaz, surnommé le Sphinx pour son caractère sérieux et froid, réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaire dans l’exportation, touchant plus d’une centaine de pays. En 1962, sa société est déclarée « meilleure entreprise française à l’exportation ».

Cinq sites coexistent au sein de son entreprise : 

  •  la boutique à Lyon (1946)
  •  une usine à Montgrivray, dans l’Indre (1950),
  •  les chaînes de montages dans une ancienne soierie au 170 boulevard de la Croix Rousse (1956), siège social de la marque,
  •  la boutique à Paris, au 160 rue Lafayette (1957),
  •  le site de production à Craponne, vers Lyon (1958).

Il commercialise plusieurs modèles différents :

  •  le Présence, son modèle initial (1955-1962), créée avec André Jarre (1894-1965), père de Maurice et grand-père de Jean-Michel,
  •  le 336 (1955-1962), version haut de gamme du Présence, avec trois haut-parleurs et une prise micro,
  •  l’ECO (dès 1955), qui se branche sur un poste TSF ou un ampli,
  •  l’Oscar (1958-1964), de forme trapézoïdale avec un couvercle bombé, modèle le plus célèbre de la marque,
  •  l’Octave (1959-1964), modèle stéréophonique similaire à l’Oscar,
  •  le 448 (dès 1961), modèle le plus haut de gamme de la marque,
  •  le Transit (dès 1959), modèle à piles, premier électrophone français doté de transistors, pouvant s’emporter partout
  •  le Tourist (dès 1963), modèle à piles proche de l’Oscar
  •  le mange-disque (1952), principalement destiné aux enfants, appareil lisant automatiquement le disque via une fente d’insertion.

Les modèles Teppaz étaient plutôt abordables financièrement (les conversions sont faites selon le site de l’INSEE, en prenant en compte le pouvoir d’achat et l’inflation) :

  •  Les mange-disques, entre 138 et 216 francs, soit entre 20 et 30 euros en valeur brute, et entre 190 et 300 euros en prenant en compte le pouvoir d’achat actuel,
  •  Les tourne-disques, entre 160 et 740 francs, soit entre 25 et 110 euros en valeur brute, et entre 220 et 1 000 euros en pouvoir d’achat,
  •  Les radio tourne-disques à 461 francs, soit 70 euros en valeur brute, et 635 euros en pouvoir d’achat.

A seulement 56 ans, Marcel Teppaz meurt d’une crise cardiaque dans la Villa Delmas, sa propriété à Saint-Alban-de-Montbel, petit village de Savoie, près du lac d’Aiguebelette. Il est inhumé au cimetière de la Croix Rousse, à Lyon. Une rue lui est attribuée à Lyon, se situant dans le triangle avenue Berthelot-route de Vienne-rue Garibaldi.

Sa femme et son gendre, Paul Seyvos, continuent de gérer sa société jusqu’en 1971. L’entreprise produit de nouveaux modèles parmi lesquels l’Oscar II, le Transitradio, le Pirouet, les Teppy ou encore les Longistyle. Après la crise de 1968 et l’arrivée de nouveaux concurrents tels que Bang et Olufsen, une vague de licenciements arrive. L’usine de Montgivray ferme. En 1971, la SA Teppaz dépose le bilan et se reforme en Société nouvelle d’exploitation des Établissements Teppaz. L’entreprise est reprise à la fin de l’année 1971 par la société Fantasia, fournisseur des valises pour les tourne-disques Teppaz, avant sa liquidation définitive en 1978.

En 1997, le groupe Sensemat rachète la marque pour sa marque audio et autoradio. Le groupe Benton reprend l’ensemble de ces propriétés en 2001. La marque Teppaz est reprise à l’international par la société Luvanis, qui rachète la totalité des droits d’exploitation en 2018, dans l’idée de relancer les tourne-disques et baladeurs Teppaz.

Pour finir, je vous prie de regarder ce formidable reportage de l’ORTF qui présente la fabrication des électrophones Teppaz en 1957 : https://www.ina.fr/video/CPF89005112

Et vous qui avez peut-être connu les Teppaz, quels en sont vos souvenirs ? Quels modèles aviez-vous?

Photographie : propriété du GREHC (Groupe de Recherche et d’Étude de l’Histoire de Craponne)



Sources : Wikipédia, INA, Geneanet, Lyoncapitale.fr, stalbandemontbel.fr

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar 🤗🤗


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.