Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

samedi 28 août 2021

Le héros Marceau" Je serai mime ou rien"

 

« Résistance » le Mime Marceau ce héros

Charles Mangel à Będzin, dans le sud de la Pologne un boucher casher qui aurait aimé être chanteur, et d'Anna Werzberg, une mère passionnée par les livres

Marcel Mangel il est le second fils de Charles Mangel né le 22 mars 1923 à Strasbourg, c'est son vrai nom, a 15 ans quand il doit quitter précipitamment l'Alsace avec sa famille d'origine juive polonaise pour se réfugier en Dordogne. Doué pour la peinture le jeune Marcel intègre l'école des arts décoratifs de Limoges. 

En 1926, la famille part s'installer à Lille pour des raisons professionnelles. À cette époque, sa tante Fanny, sœur de son père, lui fait découvrir l'univers du cinéma et les films de Charlie Chaplin

Son père baryton l'emmène fréquemment à l'opéra ou à la boxe. Partageant son enfance entre deux régions, la famille retourne vivre à Strasbourg où, jusqu'en 1938, Marcel fait ses études au lycée Fustel-de-Coulanges. Pendant l’année scolaire 1938-1939, il a comme camarade Germain Muller, Ils ne se retrouveront qu’après la guerre. 

Marcel Mangel est moniteur de théâtre à Montintin (Haute-Vienne) et à la maison d'enfants du couple Hagnauer à Sèvres, un internat qui cachait des dizaines d'enfants juifs, où il est connu sous son nom de totem : « Kangourou ». Yvonne Hagnauer recevra le titre de Juste parmi les Nations en 1974.

1942 , alors qu'il n'a que 19 ans 'il rejoint son frère Simon et son cousin Georges dans la Résistance et prend le nom de Marcel Marceau.  

Le 19 février 1944, le père de Marcel Mangel est arrêté à Limoges dans la boucherie où il est employé et déporté depuis la gare de Bobigny dans le convoi n° 69 du 7 mars 1944 à Auschwitz où il meurt.

Il n'avait pas vingt ans, s'appelait alors Marcel Mangel et, passionné par le théâtre et les acteurs, ne se doutait pas que, des années plus tard, il connaîtrait la gloire internationale sous un autre nom : le mime Marceau, ce héros

Marcel Mangel, fils de juifs polonais, coule des jours insouciants à Strasbourg,loin de l’engagement de son frère Simon préoccupé par la montée du nazisme. Même si son père boucher désapprouve, Marcel poursuit son rêve de devenir artiste en se produisant dans les cabarets.

Jusqu’à ce que débarquent 123 enfants qu’une organisation caritative a réussi à extirper d’Allemagne. Marcel Marceau réussit à faire fuir des centaines d'enfants de l'Occupation en leur faisant croire qu'ils partent en vacances. Et arrive à les faire rire grâce à ses talents de mime et à leur faire oublier (un peu) les traumatismes causés par l’assassinat de leurs parents. Marcel Marceau parviendra de cette façon à les amener jusqu'à la frontière suisse où des passeurs prennent le relais.

Commence un jeu de chat et de souris, dont Jonathan Jakubowicz réussit à bien maintenir la tension.

À la Libération, il s'engage dans la Première armée et fait la campagne d'Allemagne

Le mime : « Je serai mime ou rien »

Après avoir fréquenté l’École nationale des arts décoratifs de Limoges, 

Marcel Marceau devient l’élève de Charles Dullin, de Jean-Louis Barrault et d’Étienne Decroux , C'est parce qu'il a une voix de gorge, sourde, voilée, très handicapante pour son futur métier de comédien qu'il décide de devenir mime

22mars 1947 théâtre de Poche Montparnasse, Il est l'homme tout simplement, se montrant dans la nudité et la fragilité de son être. »Inspiré par « le Paris de l'après-guerre avec ses vieilles rues, ses becs de gaz jaunis par le temps et le cri des faubourgs »Marcel Marceau va enrichir son personnage en puisant expressivité des traits et personnification des caractères.

il fonde sa propre compagnie, la « Compagnie Marcel Marceau »

Il rencontre, à cette époque, l'un des grands décorateurs de théâtre de l'après-guerre : Jacques Noël, qui devient très vite le créateur de tous les décors.

En 1952, il engage dans sa compagnie Pierre Verry, qui sera son partenaire attitré jusqu'en 1979. en tournée dans le monde entier.

Le 23 mai 2011, les archives de Pierre Verry sont entrées à la Bibliothèque nationale de France, département des Arts du spectacle, De 1969 à 1971, Marcel Marceau fonde et dirige à Paris la première école internationale de mime,

Il rencontre et engage à cette époque l'artiste chilien Alejandro Jodorowsky, qui utilisait déjà le mime dans son premier film Fando et Lis. Il lui demande de publier un album sur Pietrolino, dont Jodorowsky prépare le synopsis, mais la publication n'aura lieu qu'en 2007 sur un dessin d'Olivier Boiscommun.

Au cours de sa longue carrière, Marcel Marceau va porter l’art du mime sur les scènes du monde entier, brisant les frontières de la langue et redonnant à cet art une envergure cosmopolite et populaire.

Marcel Marceau a créé un personnage, mais aussi un style original, pratiqué par lui-même et par sa compagnie, puis enseigné dans son école. Cependant, son ouverture d'esprit lui a fait rejoindre le Comité d'honneur du Festival Mimos, composé de Jean-Louis Barrault, Jacques Lecoq, Bob Wilson, Kazuo Ohno.


La réunion de ces personnalités exceptionnelles, très différentes les uns des autres, montrait que le mime avait atteint les sommets de la créativité, Éternellement vêtu d'un pantalon blanc à pattes d’éléphant remonté au-dessus de la taille, d'une marinière, d'un caraco gris à gros boutons ronds et d'un chapeau claque rapiécé d'où émerge une fleur écarlate, avec son maquillage caractéristique (le visage enfariné avec du blanc qu'il fabrique lui-même.

le mime Marceau devient au fil des années un des artistes français les plus connus dans le monde. Ses tournées aux États-Unis créent une vraie révolution théâtrale dans les années 1950,

En France, il joue en 1975 dans la prestigieuse Cour d'honneur du palais des papes pour le Festival d'Avignon

En 1978, il crée à Paris une école internationale de mimodrame, située dans les sous-sols du théâtre de la Porte-Saint-Martin au no 17 rue René-Boulanger

Vingt-sept ans plus tard, en 2005, l'école de Marcel Marceau ferme définitivement ses portes en raison des économies demandées par la mairie de Paris ayant pour projet la création d'une autre structure.

-Marcel Marceau est divorcé d'Huguette Mallet, avec qui il a deux fils, Michel et Baptiste.

-d'Anne Sicco, avec qui il a deux filles, Camille et Aurélia.

-Michel, son fils aîné, a été un temps célèbre à Hollywood en y devenant, à 19 ans, chanteur avec d'autres jeunes, fils et filles de stars du cinéma américain

Marcel Marceau aurait voulu que sa maison à Berchères-sur-Vesgre (Eure-et-Loir) devienne, après sa mort, un musée du mime

des années de procédure, le tribunal de commerce de Paris ordonne, en mai et novembre 2009, la vente aux enchères de tout son patrimoine artistique et de tous ses biens à l’hôtel Drouot.

le ministère de la Culture et de la Communication a préempté certaines pièces désormais conservées à la Bibliothèque nationale de France : des archives, des dessins, des maquettes et des photographies, notamment un Bip sur scène. D'autres ont été achetées par l'association Un musée pour le mime29, créée par d'anciens élèves de Marceau, qui les propose sous forme d'expositions.

Marcel Marceau , surnommé le 'Charlie Chaplin' du mime, est décédé un samedi à l'âge de 84 ans 'entouré de sa famille', annoncé le dimanche deux de ses enfants. Sa fille, Aurélia Marceau, a précisé que les proches du mime ne souhaitaient pas divulguer  les circonstances ni le lieu du décès, afin de 'prendre du temps avant de communiquer.

Les obsèques du mime , décédé samedi à l'âge de 84 ans, ont eu lieu mercredi 26/09/2007 au cimetière parisien du Père-Lachaise.

Peu de personnalités étaient présentes, hormis l'écrivain Gonzague Saint-Bris ou encore les comédiens Bernard Haller et André Gaillard. Pour les politiques, la ministre de la Culture Christine Albanel était représentée par une inspectrice générale de la Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles.

L'hommage public au mime Marceau, sobre et simple, a débuté vers 14H15 et sa dépouille a été portée en terre environ une heure plus tard, dans la 21e division du cimetière, sous un ciel gris et pluvieux.

A côté du cercueil, trônait sur un petit guéridon un chapeau mou beige surmonté d'une fleur rouge, symbole du personnage de Bip que le mime avait créé en 1947.

Sur deux des gerbes de fleurs, on pouvait lire "Le cri du silence sera éternel" ou "Le reste est silence".

"Marceau disait de Michael Jackson qu'il était un mime né artiste, qui était aussi ce qu'il avait dit de Charlie Chaplin, à cause de son mouvement physique facile, sa capacité à décomposer les mouvements, sa compréhension. Je pense que Marceau a été impressionné par lui. "

Par Margaret Ayroles

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar 🤗🤗

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.