Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

lundi 2 avril 2018

Le Caftan est algerien, de Tlemcen puis transporté à Fes au Maroc

Héritage du faste sultanat d'Alger(période ottomane), le caftan algérien séduira rapidement la gente féminine et citadine algérienne. Ce vêtement luxueux taillé dans du tissu noble tel le velours ou brocart se fraiera un chemin en 1830 auprès des habitants du sultanat de Fès(nord du Maroc actuel) au point que les artisans de Tlemcen implanteront leur industrie dans la ville de Fès.

« C'était une industrie de Tlemcen transportée à Fès. Ils y apportaient également des selham(burnous) et des caftans »

Le caftan, cette tenue originaire d’Asie Mineure fut jadis portée par les anciens peuples de la Perse antique. Plusieurs études menées sur les tenues des anciens peuples de l’Asie mentionnent l’existence du caftan, l’étude du docteur Knauer Elfriede R. précise en effet que les peuples de la Perse antique jusqu’au nord de la Chine et de l’Inde portaient de long manteau fendu en deux. C’est le cas des Perses achéménides et sassanides mais aussi des nobles Parthes, des Scythes et des tribus turcs ou encore des Tokhariens du Turkestan oriental(Chine). Au fil du temps les Perses ne cesseront d’innover cette longue tenue en lui apportant de nouveaux tissus venus de toute l’Asie, cette longue tenue sera alors connue sous le nom de khaftan(خفتان) qui sera repris par la suite par les tribus turques donnant à leur tour le nom de biçilmiş kaftan. Avec la création puis le rayonnement de l’Empire Ottoman le caftan évoluera selon les goûts et les modes importées d’Europe et d’Asie, cette évolution suivra son cours dans un autre continent qui sera l’Afrique à partir du XVIème siècle lorsque l’Algérie dépendait d’Istanbul. Ainsi le génie des artisans algériens donneront un nouvel aspect au caftan venu d’Asie en lui incorporant des motifs luxueux hérités du faste des anciennes dynasties berbero-arabes. Par la suite plusieurs types de caftans feront leur apparition en Algérie, tout en respectant le patron originel c’est-à-dire une longue tenue ouverte en son centre. Le caftan algérien charmera la plus haute société algérienne mais aussi celle du Sultanat de Fès(actuel nord du Maroc) suivant la mode vestimentaire venue d’Algérie, il faudra attendre le milieu du XIXe siècle pour que le caftan soit popularisé chez les populations du Sultanat de Fès par le biais des immigrations massives de familles algériennes venues chercher refuge pour fuir la colonisation française.

Le caftan un vêtement exclusivement féminin ?
Il est encore d’actualité de penser que le caftan est une tenue vestimentaire réservée aux femmes, or, cela serait une falsification historique de continuer à penser ainsi. L’introduction du caftan en Algérie se fera par la gent masculine. Au départ le caftan masculin était une fine veste en brocart ou velours avec des motifs somptueux et parfois même des galons d’or pour les souverains les plus coquets, à l’instar du sultan Hadj Hussein dit MezzoMorto qui se fera faire une panoplie de caftan sous son règne en 1683. Au fil du temps, le caftan sera de plus en plus popularisé, de ce fait les caïds des tribus algériennes porteront ce vêtement avec différents motifs autochtones brodés en fetla ou/et mejboud tels que les ovoïdes situées au niveau du buste, évoquant une paire d’yeux. 
les styles : 
Le caftan en velours ou « qaftane dziri » : de par sa coupe est l’ancêtre du caftan moderne porté par les femmes algériennes. Il est fait en velours de couleur bordeaux, noir, rouge, violet ou parfois vert. Ce caftan est conçu avec différentes types de broderies traditionnelles comme : tarz fetla, tarz houachi, tarz majboud, tarz zlabia…
Le caftan en brocart : il s’agit d’un caftan conçu dans du brocart aux motifs fleuris fait de fil de soie colorée ou de fil d’or. Autrefois le brocart était tissé par les artisans des foyers citadins d’Algérie, en matière de qualité les artisans des villes d’Alger, Annaba, Bejaia, Constantine, Mostaganem et Tlemcen possédaient une maîtrise inégalée dans la confection du brocart, élaborant par ailleurs d’autres tenues traditionnelles telles que la ghlila, la frimla, le karakou, le chamsa, la abaya… Contrairement aux autres caftans d’Algérie, les caftans en brocart possèdent la caractéristique d’avoir des manches évasées et de longueurs différentes soit longues, mi-longues ou courtes. Les manches courtes sont complétées par des manches en tuiles brodées qui sont raccordées par des agrafes métalliques dont la longueur diffère selon les classes sociales. L’autre caractéristique importante à relever sur ce type de caftan est qu’il possède peu de motifs brodés outre ceux situés au niveau du buste dont ce dernier est garni de soutaches(galon fin et sobre) et de passementerie au fil d’or. Il a la particularité d’avoir des boutonnières des deux côtés, ce qui permet de mettre en valeur la ghlila portée en dessous. Il existe plusieurs type de brocart dont les plus rependus sont le khirbi se distinguant par sa couleur jaune et le bahja au motif fleuri et coloré.
Le caftan en laine fine : ce caftan se portait durant les rudes périodes d’hiver, moins onéreux que le caftan en velours ou celui de brocart, il permettait à certaines femmes de classe modeste de posséder un caftan. Il n’est pratiquement pas orné de motifs. 
Les caftans d’Algérie sont reconnaissables d’une part avec plusieurs motifs issus de la tradition algérienne d’autre part issu de l’héritage ottoman. Voici quelques éléments dont les caftans doivent être constitués :
  • La sfifa, senta ou senla désignant des bandes fabriquées au fil d’or ou au fil de soie dont nous apercevons tout au long de l’ouverture du caftan et sur les épaules.
  • Les boutons d’or dit la’akad servant à fermer ou ouvrir le caftan. Ces boutons sont fait en fil de soie.
  • Les mhirzette ou ‘aouinet désignant les formes ovoïdes ou triangulaires situées au niveau de la taille pour les hommes et au niveau de la poitrine pour les femmes. Ces formes ovoïdes que nous retrouvons sur d’autres tenues traditionnelles algériennes permettaient selon les croyances populaires de se protéger contre le mauvais œil d’où leur nom de mhirzette venant de hrouz(talisman coranique), les mhirzette étaient accompagnés de poches intérieures dans lesquelles étaient placées des pétales de fleurs avec des talismans protecteurs. Ces formes avaient aussi pour fonction de distinguer la population autochtone d’Alger de la population ottomane. Dans le Maghreb, nous retrouvons uniquement ces motifs dans les villes du nord du Maroc plus précisément dans la ville de Tétouan, surnommée la « fille d’Alger », ceci s’explique par l’importante immigration algérienne vers le Sultanat de Fès(actuel nord du Maroc) lors des prémices de la colonisation française, cette immigration se fera en deux dates importantes l’une en 1830 et l’autre en 1911. Les algéroises affecteront subitement le costume de Tétouan en popularisant le caftan au nord de l’actuel Maroc.
  • Le tachouiq, au pluriel tachouiqet sont un élément décoratif que nous pouvons apercevoir sur le coin de l’ouverture du caftan. Cet élément est un héritage ottoman servant de balance car il permet d’égaliser le poids de la broderie située sur le buste du caftan. Plus le buste est brodé plus les tachouiqet sont importants.
  • Les « dents de soie » ou sninet hrir se retrouvant à l’intérieur du caftan, plus le nombre de dents est important plus l’importance du statut social de la porteuse du caftan l’est. Lors des célébrations festives les femmes citadines algériennes remontaient le coin du caftan et l’attachaient au hzem(large ceinture) pour montrer leur statut social.

18 commentaires:

  1. Le caftan est marocain ����������������������������������������

    RépondreSupprimer
  2. Le caftan est MAROCAIN . arretez de mentir c'est pitoyable ,si vous n'aimez pas votre 'culture' algerienne , n'essayez pas de voler la marocaine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c algerien c ca la vérité et il faut accepter la vérité et les otoman nont jms existé au maroc mais en algerie .
      faut arrêter vos mensonges ou faut ke vous lizé lhistoire .
      les anciennes photos des femmes algeriennes qui porte le cafton et lhistoire des otoman en algerie c la preuve ke c algeriens et meme o younesco c marqué ke le caftan est algerien

      Supprimer
    2. Ont vient de vous privez que c'est bien marocain donc c'est à vois de relire la véritable histoire et pas celle que vous inventez vous en devenez ridicule
      Le caftan est connu dans le monde pour être marocain
      Arrêter de vouloir faire croire le ci traite comme la cuisine hein ....

      Supprimer
    3. Si c'est otroman pourquoi on ne le retrouve ni en Turquie ni dans les pays arabes ex-provinces de l'empire ottoman �� même les turcs l'appellent Fas Kaftan , alors continuez d'importer les chiatas de nos caftans et calmez vous. Sinon si vous parlez de l'origine du mot Caftan c'edt bel et bien perse d'ailleurs même en Malaisie il y a des tenues appelées Kaftan. La ressemblance des noms ne signifie aboslument pas que c'est la même tenue, le caftan marocain a une identité visuelle différente de toute autre tenue dans le monde������

      Supprimer
  3. pas d'arguments, pas d'histoire???? juste "le caftan est marocain cest a nouuus" on dirait les i3oudiyine en palestine "cest a nouuuus"

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour veuillez excuser mes erreur d’horographie je suis en Espagne Je suis sociologue spécialisé de la région MENA ainsi que passionné d’histoire .Je trouve que cette article est truffé de fausses information : aberration historique , fantasme ainsi que de rapprochement exacerbé entre différentes régions dattes historique éloignées des une et autres de racines non communes et j’en passe .Je précise je ne suis pas maghrébin donc pas de parti pris je suis athée pas de religion je ne suis intéressé que par les fait donc sachez que mon commentaire ne sera pas pro Maroc ou pro Algérie ou Perse .Sachez que le caftan (ancien ) n’est pas algérien il est Iranien vous l’avez bien expliquer je ne le ni pas , par contre aujourd’hui le caftan qui est portée par les femmes ou hommes au moyenne orient et au Maghreb est belle est bien le caftan Marocain . Le caftan à la mode (marocaine) a vu le jour dans les années 1200 (échanges de tissus entre l’Europe et le Maroc pour les conceptions des premier caftan royaux qui avait déjà des trait de resemblance avec ceux d’aujourd’hui )Preuve historique dans les musées ...wiki et votre ami aussi , bref le caftan au Maroc c’est ensuite vers les années 1500 transformée par les monarchies marocaines avec des files d’or et d’argent oui avec des broderie et oui en 1500 donc bien avant les dattes présentes dans votre article . Je vois qu’il y’a un rapprochement fait avec la Tlemcenia (robe tlemcenienne) nous pensons historien de métier et chercheur en histoire comme moi que que caftan de tlemcen à bien des racines marocaines du au monarchie de 1400 a1550.Il y’a beaucoup d’aberration contradictoire historique dans votre article Donc je vais moi aussi m’y mettre imaginons Et je dit bien imaginons que la robe de tlemcen avait influencé le reste du Maroc pourquoi alors cette même robe n’a pas fait plus évoluer les caftans dans le reste de l’Algérie et ce jusqu’à nos jours ? Car soyons honnêtes les caftan porter dans les divers mariage maghrébin et ce même jusqu’à au émirats sont bien dès caftan marocain les magasins en Algérie Tunisie et ce jusqu’en Arabie on l’appellation caftan marocain j’en ai même discuter avec un amie qui est algérien d’oran et cela est vrai je me suis renseigné oran et tlemcen sont remplie de boutique de caftan marocain .Mon commentaire ne se veux absolument pas insultant mais à reposer les choses dans leur contexte et de dénoncer les mensonges qui ne font pas avancer l’histoire et la science .Kasandro

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kassandro j'ai arrêter de lire quand vous avez parlez de monarchie marocaine en 1200
      Le Maroc n'existait pas à cette epoque et c'était des monarchies zénètes (originaire des aures en Algérie) qui ont conquis puis commandé lee territoire marocain d'aujourd'ui qu'on appellait Maghreb Al aqsa.
      Le caftan marocain d'aujourd'hui n'est finalement qu'une évolution du caftan dont l'origine est très bien expliqué dans cet article
      Vous niez un partie prie mais qui existe vraiment au final
      Comment in spécialiste de la région MENA peut parler de Maroc et de marocanité en 1200 alors que les historiens s'accorde à dire que la marocanité est un concept beaucoup plus récent
      Que cela vous plaise ou non, le Maghreb Al aqsa (Maroc) était une région très peu peuplé et très peu influente
      Vous êtes surtout un chauvin marocain déguisé aujourd'hui en spécialiste mena. Il manque plus pour vous d'enfilez un caftan

      Supprimer
    2. "un chercheur comme moi"
      Mdrrr un mito comme toi surtout
      Aller tu nous a bien fait rire

      Supprimer
  5. Kasandro merci pour cette précision véridique

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique caftans algérien féminin et masculin
    pour recevoir la palme d'or du film chronique des années de braise https://www.gettyimages.fr/detail/photo-d'actualit%C3%A9/acteur-et-r%C3%A9alisateur-mohammed-lakhdar-hamina-circa-photo-dactualit%C3%A9/950001270

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La photo dansla banque d'images getty images chronique des années de braise palme d'or https://www.gettyimages.fr/detail/photo-d'actualit%C3%A9/acteur-et-r%C3%A9alisateur-mohammed-lakhdar-hamina-circa-photo-dactualit%C3%A9/950001270

      Supprimer
    2. La photo dansla banque d'images getty images chronique des années de braise palme d'or https://www.gettyimages.fr/detail/photo-d'actualit%C3%A9/acteur-et-r%C3%A9alisateur-mohammed-lakhdar-hamina-circa-photo-dactualit%C3%A9/950001270

      Supprimer
  7. Kassandro j'ai arrêter de lire quand vous avez parlez de monarchie marocaine en 1200
    Le Maroc n'existait pas à cette epoque et c'était des monarchies zénètes (originaire des aures en Algérie) qui ont conquis puis commandé lee territoire marocain d'aujourd'ui qu'on appellait Maghreb Al aqsa.
    Le caftan marocain d'aujourd'hui n'est finalement qu'une évolution du caftan dont l'origine est très bien expliqué dans cet article
    Vous niez un partie prie mais qui existe vraiment au final
    Comment in spécialiste de la région MENA peut parler de Maroc et de marocanité en 1200 alors que les historiens s'accorde à dire que la marocanité est un concept beaucoup plus récent
    Que cela vous plaise ou non, le Maghreb Al aqsa (Maroc) était une région très peu peuplé et très peu influente
    Vous êtes surtout un chauvin marocain déguisé aujourd'hui en spécialiste mena. Il manque plus pour vous d'enfilez un caftan

    RépondreSupprimer
  8. Article plein de mensonge, le Caftan est algerien mais les algeriens se déplacent au Royaume du Maroc pour l'acheter, car ils sont incapables de le fabriquer.... Tlemencen a vu l'apogée de sa grandeur sous le reine des Sultan Marocains, et ses ces les Marocains qui ont laissée leur vestige labas encore visible sur Tlmecen! Arretez vos mensonge et passer à l'action ... le mensonge et le vol sont le fort des algeriens!! Apprenez a fabriquer un Caftan d'abord avant de dire que c'est algeriens!

    RépondreSupprimer

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.