Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

La CIA a-t-elle vraiment “fabriquĂ©” le tueur Unabomber ? auteur du manifeste "l'effondrement du systĂšme technologique"

La RĂ©daction


 Theodore John Kaczynski, alias Unabomber, est le prisonnier le plus cĂ©lĂšbre des États-Unis. Pour faire publier son manifeste, La sociĂ©tĂ© industrielle et son avenir, il n'hĂ©sita pas Ă  commettre des attentats meurtriers. EmprisonnĂ© Ă  vie, Kaczynski a poursuivi son travail intellectuel au travers d'essais ainsi que d'une abondante correspondance. Il s'attache dans ses Ă©crits Ă  saper les fondements d'une sociĂ©tĂ© suicidaire, qu'il juge incapable de se rĂ©former.
Seule la rĂ©volution, soutient-il, pourra mettre fin Ă  notre course Ă  l'abĂźme programmĂ©e. DerriĂšre des actions extrĂȘmes et condamnables, Kaczynski affiche une pensĂ©e rationnelle et une Ă©rudition impressionnante. Il se rĂ©fĂšre Ă  des classiques de la critique de la modernitĂ© tels que George Orwell, Ivan Illich ou Jacques Ellul. Si sa pensĂ©e inspire des groupes anarchistes ou des mouvements altermondialistes radicaux, elle constitue aussi une mise en garde prĂ©coce contre la dĂ©rive consumĂ©riste industrielle.
Ses vues sur le " progrÚs ", jadis si marginales qu'il dut les imposer à l'explosif, font aujourd'hui presque partie de l'" écologiquement correct ". Ce livre rassemble ses principaux essais, la plupart inédits, un entretien trÚs personnel ainsi que ses lettres les plus importantes. Il ne s'agit pas d'un programme terroriste mais d'un ouvrage qui touche à l'anthropologie, à la philosophie et à la sociologie.
Sa lecture est indispensable Ă  quiconque rĂ©flĂ©chit sur l'Ă©volution des sociĂ©tĂ©s humaines et aux enjeux du dĂ©veloppement technologique. 

Voici un article de Mathieu Dejean qui en parle en dĂ©tail sur l’auteur et son passĂ©.

 

La sĂ©rie Netflix “Manhunt : Unabomber”, consacrĂ©e au poseur de bombes technophobe Theodore Kaczynski, relate l’expĂ©rience de torture psychologique dont il a Ă©tĂ© victime quand il Ă©tudiait Ă  Harvard. Celle-ci aurait fait partie d’un programme secret de la CIA…

Une expĂ©rience psychologique peut-elle traumatiser un homme au point de le transformer en un implacable terroriste ? C’est une hypothĂšse que soulĂšve la sĂ©rie Manhunt : Unabomber, sortie dĂ©but dĂ©cembre sur Netflix. Elle retrace le destin fascinant de Theodore Kaczynski, plus connu sous le nom d’Unabomber (pour “UNiversity and Airline BOMber”), que lui ont attribuĂ© la presse et le FBI Ă  partir de la fin des annĂ©es 1970. Entre 1978 et 1995, ce docteur en mathĂ©matiques, Ă©lĂšve surdouĂ© et militant Ă©cologiste fermement opposĂ© Ă  la sociĂ©tĂ© industrielle et Ă  la technologie, a Ă©tĂ© l’auteur de seize attentats au colis piĂ©gĂ© contre des professeurs d’universitĂ©s, des vendeurs d’ordinateurs ou encore un patron de compagnie aĂ©rienne. Ses missives explosives ont causĂ© la mort de trois personnes et fait vingt-trois blessĂ©s jusqu’Ă  son arrestation en 1996, aprĂšs dix-huit ans de cavale.

Dans l’Ă©pisode 6 de la sĂ©rie, Ted Kaczynski opĂšre un flashback et remonte Ă  1958, lors de son arrivĂ©e Ă  l’universitĂ© d’Harvard, pour trouver la source de sa colĂšre. Il a seize ans lorsqu’il dĂ©barque sur le campus de Cambridge (dans le Massachusetts) et se porte volontaire pour participer Ă  une expĂ©rience du dĂ©partement de psychologie, sous la direction du professeur Henry Murray.

L’origine de sa haine anti-technologique ? 

AprĂšs s’ĂȘtre confiĂ© pendant des mois Ă  l’Ă©minent professeur (qui avait travaillĂ© pour l’ancĂȘtre de la CIA pendant la Seconde Guerre mondiale) sur sa pensĂ©e, ses peurs et ses rĂȘves, il apprend que l’expĂ©rience fait partie d’un programme “trĂšs important pour l’avenir du monde libre”. Il s’agit du projet MKUltra, lancĂ© par la CIA pour “dĂ©velopper des techniques de lavage de cerveau” pouvant servir “contre des espions soviĂ©tiques”, comme le relate la sĂ©rie. Ce programme est dĂ©sormais connu pour avoir ruinĂ© la vie de nombreuses personnes Ă  leur insu – une autre sĂ©rie, Stranger Things, s’en est d’ailleurs inspirĂ©e.

Ted Kaczynski subit en effet un interrogatoire qui relĂšve de la torture psychologique. AttachĂ© Ă  une chaise et couvert d’Ă©lectrodes, il est humiliĂ© par Henry Murray, qui dĂ©monte ses thĂ©ories et ses idĂ©es avant de lui lire une fausse lettre de sa mĂšre qui le traite d’inadaptĂ© social. Il poursuivra malgrĂ© tout les sĂ©ances, jusqu’Ă  cumuler 200 heures Ă©talĂ©es sur trois ans avec son bourreau.

 

En faisant de cette expĂ©rience traumatique un Ă©pisode fondateur de la radicalisation du futur poseur de bombes, la sĂ©rie s’aligne sur l’hypothĂšse d’un ouvrage paru en 2003 : Harvard and the Unabomber: The Education of an American Terrorist, d’Alston Chase (non traduit). Selon cette enquĂȘte, le choc mental a Ă©tĂ© si violent pour l’Ă©tudiant dĂ©jĂ  solitaire et introverti, qu’il a marquĂ© le dĂ©but de son aversion pour les expĂ©rimentations scientifiques, et a donnĂ© naissance Ă  son idĂ©ologie technophobe. Le site BoingBoing affirme ainsi que la CIA a paradoxalement “fabriquĂ©” Unabomber.

“Theodore Kaczynski ne mentionne nullement cette expĂ©rience dans son autobiographie”

InterrogĂ© par Les Inrocks, le professeur Ă©mĂ©rite Ă  l’UniversitĂ© de Stanford (Californie) Jean-Marie ApostolidĂšs, qui fut le premier en France Ă  faire connaĂźtre les Ă©crits de Theodore Kaczynski, Ă©met quelques rĂ©serves Ă  ce sujet : “Si l’on en croit le livre d’Alston Chase, cette expĂ©rience fut fondamentale dans le dĂ©veloppement intellectuel et moral de Kaczynski. Les auteurs de la sĂ©rie Netflix consacrĂ©e Ă  Unabomber suivent Ă©galement cette hypothĂšse. J’ai trouvĂ© pour ma part le livre d’Alston Chase passionnant, sans pourtant ĂȘtre convaincu par son approche. La raison principale tient au fait que Theodore Kaczynski ne mentionne nullement cette expĂ©rience dans son autobiographie Truth versus Lies. Or ce manuscrit est trĂšs complet, et l’auteur parle en toute sincĂ©ritĂ© de sa formation, de l’Ă©volution de ses idĂ©es, des Ă©tapes importantes de son existence. Si l’expĂ©rience de Murray l’avait traumatisĂ© Ă  ce point, je crois qu’il en aurait fait cas”.

“Si l’expĂ©rience de Murray l’avait traumatisĂ© Ă  ce point, je crois qu’il en aurait fait cas dans son autobiographie”

Dans un long article publiĂ© sur The Atlantic en 2000, Alston Chase dĂ©veloppait dĂ©jĂ  son hypothĂšse en prĂ©tendant se baser sur les confessions de Kaczynski lui-mĂȘme, dans une correspondance qu’ils ont entretenue Ă  partir de 1998 (il venait d’ĂȘtre condamnĂ© Ă  la prison Ă  perpĂ©tuitĂ©) : “Il m’a dit que le Centre de Recherche Henry A. Murray […] avait refusĂ© de partager les donnĂ©es de l’Ă©quipe d’analystes de Murray […]. Kaczynski laissait entendre que le Centre Murray avait l’air d’avoir quelque chose Ă  cacher. Un de ses avocats lui a rapportĂ© que le centre avait demandĂ© aux psychologues qui avaient participĂ© Ă  l’expĂ©rience de ne pas en parler Ă  l’Ă©quipe de dĂ©fense”. Dans les archives que Chase a pu consulter, il rapporte une description horrifique de l’expĂ©rience par Murray lui-mĂȘme, qui Ă©voque des attaques “vĂ©hĂ©mentes, radicales et intimement violentes” visant Ă  Ă©branler les croyances les plus chĂšres des sujets.

La CIA serait bien derriĂšre cette expĂ©rience 

La CIA Ă©tait-elle derriĂšre cette manipulation mentale ? “Je pense que oui, sans ĂȘtre totalement certain, tempĂšre Jean-Marie ApostolidĂšs. Alston Chase donne dans son livre un tableau terrifiant de Murray, qui m’a paru fondĂ© sur les informations sĂ©rieuses et une recherche approfondie. Son livre mĂ©rite d’ĂȘtre lu, ne serait-ce que pour cette raison.” 

Si la sĂ©rie choisit de faire du passage Ă  Harvard de Kaczynski un Ă©vĂ©nement dĂ©clencheur dans la mĂ©tamorphose du futur anarchiste – suivant en cela le fil conducteur du livre d’Alston Chase -, c’est cependant aussi pour faire vibrer une corde sensible chez le public amĂ©ricain. Le fait que ce serial-killer se soit radicalisĂ© dans le Landerneau des Ă©lites amĂ©ricaines a quelque chose de fascinant. Mais sa formation idĂ©ologique est en rĂ©alitĂ© intervenue plus tard : “A mon avis, la passion anti-technologique de T.J.K. remonte Ă  son enfance, aux expĂ©riences dans la nature faites avec son pĂšre et son jeune frĂšre. Quant Ă  la thĂ©orie anti-technologique qui l’accompagne, elle est plus tardive et ne survient qu’aprĂšs la lecture des livres de Jacques Ellul. C’est du moins mon hypothĂšse. Mais Harvard tient une telle place dans l’imaginaire amĂ©ricain – je connais bien cette universitĂ© pour y avoir enseignĂ© pendant six ans – qu’il Ă©tait tentant d’en faire une Ă©tape importante dans le dĂ©veloppement intellectuel et sensible de Theodore Kaczynski. Harvard fait partie de la lĂ©gende amĂ©ricaine ; en liant ce lieu mythique Ă  l’aventure de T.J.K., l’auteur faisait d’une pierre deux coups, donnant ainsi un intĂ©rĂȘt encore plus considĂ©rable Ă  cette histoire”, dĂ©veloppe Jean-Marie ApostolidĂšs, qui a prĂ©facĂ© le Manifeste de 1971 – L’Avenir de la sociĂ©tĂ© industrielle, d’Unabomber (Ă©d. Flammarion, 2009).

“Harvard fait partie de la lĂ©gende amĂ©ricaine ; en liant ce lieu mythique Ă  l’aventure de T.J.K., l’auteur donnait un intĂ©rĂȘt encore plus considĂ©rable Ă  cette histoire”

“Si les auteurs de la sĂ©rie avaient lu son autobiographie, ils auraient construit autrement leurs Ă©pisodes”

Par la suite, Theodore Kaczynski a obtenu un doctorat en mathĂ©matiques Ă  l’Ăąge de 25 ans, et enseignĂ© pendant deux ans Ă  l’universitĂ© de Berkeley avant de dĂ©missionner en 1969. A l’instar d’Henry David Thoreau (l’auteur de Walden, qui raconte sa vie passĂ©e dans une cabane isolĂ©e pendant deux ans), le mathĂ©maticien a ensuite vĂ©cu reclus dans une cabane de 15 mĂštres carrĂ©s perdue dans le Montana, oĂč il ruminait ses thĂ©ories nĂ©o-luddites en confectionnant ses bombes artisanales. Manhunt : Unabomber relate avec prĂ©cision l’enquĂȘte menĂ©e par le profileur du FBI qui a permis de le dĂ©masquer.

Pour Jean-Marie ApostolidĂšs, l’auteur de L’Affaire Unabomber (Ă©d. Le Rocher, 1996), la sĂ©rie est globalement fidĂšle Ă  la rĂ©alitĂ©, malgrĂ© une petite entorse : “La seule rĂ©serve que je puis avoir est le fait que les auteurs ne semblent pas avoir pris connaissance de l’autobiographie de Kaczynski. Or, parmi tous les documents que j’ai eus entre les mains, ce texte me paraĂźt le plus complet, celui qui apporte le plus d’information sur cette histoire et sur la vie personnelle et intellectuelle de Ted. Sans me mettre trop en avant, on dirait que je suis le seul Ă  avoir lu ce manuscrit. Pourquoi ? Est-ce parce que je suis le seul auquel l’universitĂ© du Michigan ait permis de le lire ? Ou parce que je suis le seul Ă  savoir qu’un tel document existe (il fait plus de 500 pages) ? Dans tous les cas, si les auteurs de la sĂ©rie l’avaient lu, ils auraient construit autrement leurs Ă©pisodes, en multipliant les renvois Ă  la jeunesse de Ted, et mĂȘme Ă  son enfance, puisque ce texte y fait de nombreuses rĂ©fĂ©rences. C’est lĂ  ma seule rĂ©serve Ă  l’Ă©gard de cette sĂ©rie, que j’ai trouvĂ©e passionnante et bien rĂ©alisĂ©e. Le personnage garde son mystĂšre mais il n’est pas prĂ©sentĂ© comme un fou, comme un simple malade mental, comme plusieurs auteurs amĂ©ricains l’ont dĂ©peint.”

Par Mathieu Dejean

Petit bonus de Poisson FĂ©cond/


 

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->