Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

L'homme qui tua "dieu Ă  cheval" -Jesse James

La RĂ©daction


 A 34 ans, Jesse James, auteur de multiples attaques de banques et de diligences, accusĂ© de dix-sept meurtres, est poursuivi par les polices de dix Etats. Ce sudiste, fils de pasteur, est devenu un rebelle aprĂšs la guerre de SĂ©cession, sauvagement fouettĂ© Ă  16 ans par les "tuniques bleues", dĂ©terminĂ© Ă  se venger des Yankees. Les populations qu'il terrorise le considĂšrent comme un criminel, mais la presse en a fait un hĂ©ros, et des romans Ă  1 cent alimentent sa lĂ©gende de "brigand bien-aimĂ©", ennemi des banquiers et des propriĂ©taires de chemins de fer, dĂ©fenseur des petits fermiers exploitĂ©s.

Comme Billy le Kid, ce Robin des bois du Missouri a donc alimentĂ© une saga romantique qui en fera l'un des anges dĂ©chus de la conquĂȘte de l'Ouest. Le film que lui consacre Andrew Dominik commence en 1881, alors qu'il s'apprĂȘte Ă  piller un train.

EnracinĂ© dans l'histoire des Etats-Unis, le western est un genre qui cavalcade entre rĂ©alitĂ© et fiction. Dans L'Homme qui tua Liberty Valance, John Ford a montrĂ© en 1962 comment se forgeait un mythe destinĂ© Ă  construire la nation. Un aventurier de l'Ouest y tuait un hors-la-loi, mais c'est un avocat Ă©pris d'idĂ©aux qui endossait le costume du hĂ©ros local. "Quand la lĂ©gende surpasse la rĂ©alitĂ©, imprimez la lĂ©gende", glissait John Ford.

Pour revenir à l'histoire de ce héros:.

Second fils d'un pasteur, Jesse naĂźt prĂšs de Kansas City dans le Missouri. Il a un frĂšre, Frank James, son aĂźnĂ© de quatre ans et une sƓur de deux ans sa cadette. En 1848, son pĂšre quitte la famille pour l'or californien, mais comme beaucoup, il meurt une fois arrivĂ© sur place. Sa mĂšre se remarie en 1852 avec un fermier (LoĂŻk Halim) dont elle se sĂ©pare trois ans plus tard, puis une nouvelle fois avec un mĂ©decin, le docteur Reuben Samuel.

Jesse James et ses frĂšres et sƓurs grandissent dans une famille confĂ©dĂ©rĂ©e. Leur mĂšre Zerelda Ă©lĂšve ses enfants dans l'amour du Sud. Elle verra toujours en eux, non des hors-la-loi, mais des combattants de la ConfĂ©dĂ©ration. Les premiers combats sanglants sur ce thĂšme ont lieu chez eux, entre le Kansas et le Missouri, en 1850. Quand commence la guerre de SĂ©cession, Frank s'engage aux cĂŽtĂ©s des Sudistes, et rentre chez lui aprĂšs quelques combats remportĂ©s. En 1863, il se fait alors arrĂȘter par les Nordistes, mais sa mĂšre obtient sa libĂ©ration. À cette occasion, leur ferme est saccagĂ©e et leur beau-pĂšre Samuel sauvĂ© de justesse par sa femme alors que les fĂ©dĂ©raux l'avaient pendu. Jesse est battu par les Nordistes, ce qui le conduit Ă  rejoindre Frank dans l'armĂ©e sudiste. Mais n'ayant que seize ans, il est jugĂ© trop jeune. Il s'engage alors en avril 1864 dans la bande de William Quantrill et William "Bloody Bill" Anderson, les Bushwhackers, guĂ©rilla meurtriĂšre et brutale (massacre de Lawrence, massacre de Centralia, etc.), dont les crimes interdiront aux Sudistes la reconnaissance du statut de combattants. Mais cette vie s'arrĂȘte avec la capitulation du Sud Ă  Appomattox en .

La situation est trĂšs troublĂ©e. Alors qu'il se rend dans un camp nordiste pour dĂ©poser les armes, il est attaquĂ© et blessĂ© en chemin. La famille est expulsĂ©e du Missouri pour le Nebraska oĂč elle vit dans une petite ferme et s'endette auprĂšs des banques. La rancƓur vis-Ă -vis de ces derniĂšres amĂšne les frĂšres Ă  attaquer la banque locale le  : c'est la premiĂšre attaque de banque en temps de paix, et les voleurs empochent 62 000 dollars. Le 30 octobre de la mĂȘme annĂ©e, Jesse et Frank attaquent une nouvelle banque Ă  Lexington. Ils profitent de la surprise (ce sont les premiĂšres attaques de banques) et de la mauvaise organisation de la police.

Pendant quinze ans, Jesse et Frank vont vivre d'attaques multiples de banques et de trains. Ils s'en prennent Ă  leur premier train le , leur premiĂšre diligence le . Leur rĂ©gularitĂ© les fait trĂšs vite connaĂźtre car leurs vols et leurs meurtres sont abondamment relatĂ©s dans la presse. Les hommes politiques sont partagĂ©s : certains pensent qu'ils nuisent Ă  l'image des États du Midwest, et freinent une immigration pourtant jugĂ©e nĂ©cessaire au dĂ©veloppement Ă©conomique, tandis que d'autres leur trouvent des circonstances attĂ©nuantes : ce sont des « victimes de la guerre ».

Ainsi en , le Kansas City Times et son Ă©diteur John Newman Edwards, publient une lettre de Jesse James protestant de son innocence et affirmant que les anciens ConfĂ©dĂ©rĂ©s comme lui sont les vraies victimes dans le Missouri. Mais la violence du gang augmentant, il perdra peu Ă  peu tous ses appuis.

À partir de , Silas Woodson, gouverneur du Missouri, souhaite lever une troupe afin de mettre un terme Ă  ces forfaits, mais il n'obtient pas l'accord du CongrĂšs du Missouri. Il fait alors appel Ă  l'agence privĂ©e Pinkerton qui lance la chasse aux frĂšres James.

Le , Jesse Ă©pouse sa cousine, Zerelda « Zee » Mimms, dont le prĂ©nom vient de sa propre mĂšre, Zerelda James. Ils auront un fils, Jesse Edwards (1875), et une fille, Mary Susan (1879).

Le , les Pinkerton sont informĂ©s que les James sont en visite Ă  leur ferme. Ils dĂ©cident de l'investir de nuit et lancent une bombe dans la maison. Elle explose, arrachant un bras Ă  leur mĂšre et tuant leur frĂšre Archie, un enfant de huit ans. Or, ni Frank ni Jesse ne sont prĂ©sents. Cette action sans efficacitĂ© provoque l'indignation d'une partie de l'opinion publique. Certains des Ă©lus dĂ©mocrates se mettent Ă  demander une amnistie, mais ces dĂ©bats touchent peu les bandits qui continuent leurs actions.

Le , ils sont avertis qu'une banque du Minnesota Ă  Northfield possĂšde d'importantes rĂ©serves. Ils prĂ©parent une grande attaque, associĂ©s aux frĂšres Younger. L'expĂ©dition est un fiasco total qui signe l'arrĂȘt de leurs activitĂ©s.

Les frĂšres James vont alors s'installer dans le Tennessee sous des noms d'emprunt, pensant vivre de leurs rentes et finir leur vie comme de tranquilles fermiers. Mais trĂšs vite, Jesse remonte une bande qui Ă©cume la rĂ©gion jusqu'en 1881. Ils y perdent rapidement leur anonymat. En 1881, Jesse fuit Ă  Saint-Joseph au bord du Missouri oĂč il loue une maison avec sa famille. Il est trahi par des membres de sa bande, Charles et Robert Ford, avides de renommĂ©e et des 10 000 dollars de rĂ©compense offerts par le gouverneur Thomas T. Crittenden. Le  Robert Ford le tue par surprise alors qu'il nettoie un tableau.

Apprenant la mort de son frĂšre, Frank hĂ©site quelque temps, puis se rend aux autoritĂ©s. Il est acquittĂ© Ă  son jugement en aoĂ»t 1883.

Source Wikipedia et texte de Jean-Luc Douin

🔔Soutenez-nous sur Tipee: https://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->