Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Albert Camus un homme de grande modestie: la lettre qu'il envoya Ă  son instituteur

La RĂ©daction


Une lettre qu'Albert Camus envoya Ă  son instituteur au lendemain de son prix Nobel.

-19 novembre 1957 -:

‘’    Cher Monsieur Germain, J'ai laissĂ© s'Ă©teindre un peu le bruit qui m'a entourĂ© tous ces jours-ci avant de venir vous parler de tout mon cƓur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n'ai ni recherchĂ© ni sollicitĂ©. Mais quand j'en ai appris la nouvelle, ma premiĂšre pensĂ©e, aprĂšs ma mĂšre, a Ă©tĂ© pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j'Ă©tais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivĂ©.

Je ne me fais pas un monde de cette sorte d'honneur. Mais celui-lĂ  est du moins une occasion pour vous dire ce que vous avez Ă©tĂ©, et ĂȘtes toujours pour moi, et pour vous assurer que vos efforts, votre travail et le cƓur gĂ©nĂ©reux que vous y mettiez sont toujours vivants chez un de vos petits Ă©coliers qui, malgrĂ© l'Ăąge, n'a pas cessĂ© d'ĂȘtre votre reconnaissant Ă©lĂšve.

Je vous embrasse de toutes mes forces.’’ 

Albert Camus



Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->