Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

mardi 20 novembre 2018

LES AVIS SUR L'AUGMENTATION DES FRAIS DE SCOLARITÉ POUR LES ETUDIANTS ÉTRANGERS EN FRANCE

Après l'annonce du premier ministre sur la nouvelle réforme concernant l'augmentation des frais d'inscription aux universités pour les étudiants étrangers issus des pays extra européens ... une forte mobilisation est créée au niveau des universités de toute la France et sur les réseaux sociaux, plusieurs pétitions et mouvements sont lancés par les syndicats des étudiants et associations ...
Afin d'avoir une opinion publique sur cela, on partage avec vous ces témoignages; qui vous feront ouvrir les yeux sur la réalité que vivent ces étrangers venus pour un avenir meilleur mais pour qui l'aventure s'arrêtera peut-être .
Ce n’est pas nos fautes d’être nés dans les zones extra-européennes. C’est en fait l’envie de rayonner la langue française que partagent la plupart des étudiants francophones que l’on choisit de s’épanouir dans cette terre splendide qui se distingue par son noyau humaniste : liberté, égalité, fraternité. En tant qu’étudiant, on a fait, fait et fera notre mieux pour contribuer à l’harmonie et la prospérité de la communauté française. Du coup, On n’est pas content d’être des victimes des politiques arrogantes lancées par les politiciens au bénéfice de leur propre intérêt.-Alicia.
"Et voilà, quand ton propre pays te rejette, n'attends pas que les autres t’accueillent .
Un monde de riches, une politique de riches. Si tu n'as pas d'argent, qu'est ce qu'on en a à foutre de si tu es intelligent ?
J'ai vu des parents économiser toutes leurs vies pour que leurs enfants partent un jour et aient un meilleur avenir . J'ai vu des camarades s'acharner aux petits boulots pour aider justement leurs parents. Puis, voilà, on t'en demande encore de l'argent. La compétence ne vaut rien, l'intelligence ne compte pas, on demande les belles apparences et les bonnes poches . On a fini par donner un prix à ce qui n'en a pas . Au lieu de faire une étude de dossier pertinente, on fait une étude de ton compte bancaire .
Ils ont parlé d'attractivité en faisant cela .. Attractivité de petits blancs européens et riches non-européens . Parce que oui, ta nationalité a un prix et ce n'est pas pour les bonnes raisons .
Mais tout ça , de toute façon, ce n'est autre que la faute à ta mère qui t'a jeté à la mer ..." - Yasmine H.

  Je comprends pas trop la révolte et le besoin d'en appeler à l'extrême droite là...

Le coût moyen d'un étudiant en France c'est environ 14.000 euros par an. Le coût moyen d'une inscription pour un étudiant français ou africain tourne autour de 200/400€ suivant qu'il soit en licence, master ou doctorat. Donc l'état et les universités subventionnent en gros 13.500€ par an et par étudiant. Pour les français on peut considérer qu'il s'agit d'une politique nationale d'éducation, et ces derniers y contribuent via l'impôt.

Pour les africains c'est quoi la justification ? un ami qui a dit: "Le besoin des étrangers à étudier en France n'a d'égal que le besoin de la France d'importer de la jeunesse et de la matière grise." T'as tout à fait raison. La justification derrière tout ça, c'est de drainer les cerveaux africains en France et/ou de former les futurs dirigeants africains à la pensée française.

Donc en gros c'est du néo-colonialisme que beaucoup abhorrent ici même. Avec le même argent dépensé, on aurait pu plutôt imaginer faire des partenariats université françaises/africaines pour 1) donner la possibilité aux étudiants africains d'étudier près de chez eux 2) continuer à développer la filière de l'éducation supérieure africaine.

Donc la fin de ce cas exceptionnel n'est pas un signe de rejet de l'autre. C'est simplement un signe que l'état français n'a plus de sous. Et qu'il est contraint de trancher dans le vif pour sauver les aides sociales et le train de vie de l'administration.

Donc encore une fois, pas besoin de crier au racisme. Ce serait même plutôt une victoire des anti-néocolonialistes.

Et rassurez-vous, la même chose attend les étudiants français dans quelques années. Vous y repenserez en 2030 quand nos enfants (français ou africains) devront faire un prêt pour payer leurs frais d'inscription. Benjamain.M

 Le truc marrant c'est que c'était carrément prévisible avec la réforme de l'université du gouvernement Macron. Soyez pas étonnés ceux qui disaient "mais arrêtez les blocus, ça sert à rien de lutter contre ces réformes" quand dans 20 ans ces coûts de scolarité seront aussi appliqués aux français - Augustin

Non mais c’est pas vrai! 3.800 euros en master pour les étudiants étrangers c’est abusif, @EPhilippePM!!!!! Il faut déjà avoir de l’argent pour le loyer, pour la vie quotidienne, et on peux travailer juste 20/sem! Les étudiants pauvres vont se faire foutre! C’est abusif! . -Yanjie.D

Marine Lepen sort de ce corps !
En même temps ça se voit que Edouard Philippe à besoin de popularité en ce moment.
Toutefois la réforme concernerais « les étudiants étrangers fortunés».-Sidiki

D'un point de vue budgétaire ça se comprend. L'État prend en charge le coût des études mais un étudiant en France a un coût réel de 13 873 euros. Comment justifier de la prise en charge des études pour les étudiants qui viennent et repartent ensuite ? La proposition veut redonner, tout comme la CVEC, des moyens à des universités qui périssent. L'État-Providence ne peut subvenir aux besoins du monde entier avant de garantir la qualité de l'éducation à sa population.-Jérémie.

Là on parle d'un facteur de 10 là. C'est pas abusé d'augmenter ainsi les prix du jours au lendemain? Il n'y pas que la france qui a des frais bas. L'Allemagne aussi (même si ça a changé dans certaines régions). Oh, les gosses de riches continueront à venir chercher de meilleures études que l'offre disponible chez eux dans de meilleures conditions, mais le pauvre lui ne pourra même pas se permettre de rêver un minimum. On perd tous sens d'humanité là. Et plus le temps passe, plus ça empire...si la France est en déficit, c'est dû à la politique qu'elle mène. On rejette tout sur les étrangers mais le français lui-même, excuse-moi, est habitué à avoir la bouche pleine sans se bouger un pouce. Maintenant que ce système est à l'agonie, on sort des lois n'importe comment. Parfois je me demande s'il y a des modélisations mathématiques derrière ces lois qui touche à l'économie... Les étrangers aussi dépensent, surtout les richissimes et il y a même des études (cherche dans Google) qui montrent qu'ils dépensent plus qu'ils n'en reçoivent. Et puis, à dire parce qu'on semble l'oublier, parmi le contribuable, il y a l'étranger aussi. OUI, y a pas que les français qui paye d'impôts!!!.-Equida.

3800€ c'est le salaire de mes parents pendant une année ? Et lorsque je suis venu en France je savais qu'avec mon travaille à côté je peux payer mes études, mon loyer et le reste. Alors si on augmente à 3800€ c'est comme si on me dit de prendre mes affaires et de dégager.-Massi.

A l'annonce de cette augmentation honteuse, j'ai été complètement estomaqué de voir que le 1 er ministre est allé jusqu'à inventer un argument loufoque pour justifier une politique suicidaire en défaveur des intérêts français et des étudiants de l'espace francophone. La France est déjà en déclin accéléré, ne recevant d'étudiants étrangers que pour la faible tarification des études. Mais alors avec un prix astronomique, il n'y aura personne. De plus, si ces pseudo dirigeants servaient les intérêts de leur pays , jamais ils tourneraient le dos aux francophones. Il se trouve qu'aujourd'hui si. Cela annonce de terribles nouvelles pour la langue, pour l'économie et pour les universités. Il y aura peu de candidats au tests de langues, peu de candidats aux études, des universités privées des talents internationaux, etc. Si ils avaient une graine d'intelligence, ils n'abaisseraient pas à ce point. Après Macron est un banquier et son programme est l'appauvrissement des classes moyennes et par ricochet la restriction de l'accès aux études qui sera permis seulement à ceux qui disposent de gros moyens financiers; les premiers de cordées.-Abdelatif

 L'ironie est que ce dispositif s'appelle "bienvenue en France", pour ma part si c'est comme ça c'est plutôt adieu.-Alia

 c'est pas pour raler mais juste pour senssibilser les gens :
C'est vraiment injuste , pour ce qu'ils vont faire , l'augmentation des frais, comment ça se fait que les étudiants Français qui travaillent qui ont leur parents ici ont fait des manifestations pour baisser les frais d'inscription ,ne pouvaient pas pas payer 400e , alors que les étudiants étranger dont la plus part viennent des pays en développement peuvent payer plus de 3000e , (dans quelque pays un euro =1500 la devise local) donc vous imaginez a quelle point c'est difficile de travailler et économiser pour pouvoir venir étudier ici je pense que les gens ici ne se rendent pas compte que on sacrifie beaucoup de chose nous les "non Europeéns " pour économiser un peu d'argent et venir étudier ici , il y en a même qui n'avaient pas d'argent qui leur mère vendaient ce qu'elles avaient comme or pour des petites sommes pour qu'elles donnent a leur fils/filles pour venir étudier ici , et quand on parle de condition : pour un étudiant qui n'est pas européen on a pas le droit de travailler a part quelque heure par semaine ....et il faut une autorisation de travail qu'un manager signe et il faut aller a la préfecture ..., on a le droit ni pour une bourse d'études ni pour autre aides financiers ,on peut pas louer des appartement ils nous faut un garant français (imaginez vous aller étudier au Etats Unis et pour louer un appartement il vous faut un garant américain ) a part quelque cité universitaire bien sur il y a des étudiants qui ont de la famille ici mais c'est impossible que tout les étudiants étrangers ont de la famille en France , on a pas le droit de changer notre statue sinon on devra quitter le territoire français , et on a pas le droit de rester après les études , je dis pas qu'on doit rester mais il y a des gens qui viennent en noir et on les laisse on les autorise a rester donc c'est juste pour comparer puisque pour moi un licencier ou un doctorant qui travaillera pourra mieux contribuer au développement du pays que les autres qui n'ont pas de diplôme vous ne trouvez pas ?.Ghennai.

 C’est moche pour’les etudiants Étrangers mais si les etudes coûtent pas cher en France c’est parce que les français payent de leurs impôts toute leur vie. C’est logique que les français aient un accès plus facile aux études qu’un étudiant étranger dont la famille’ n’a jamais cotisé pour l’état.-Lemon

Je suis désolée de ce projet de loi mais rien n est passé encore. Contacte les asso étudiantes et les asso d etudiants étranger et aussi par exemple la Cimade et vois si un mouvement peut se créer. Ce n est pas seulement injuste pour les étudiants étrangers, mais c est aussi dangereux de monter les gens les uns contre le d'autres, de faire des différences comme ca.-Soraya.

De plus, en France, une bonne partie des français ne reçoivent pas les aides qu'ils pourraient demander, tout simplement car ils n'en n'ont pas connaissance.
Ça risque de dissuader les étudiants étrangers les moins aisés qui vont en premier lieu voir le prix pour venir étudier en France, sans prendre forcément conscience des soi-disant aides qu'ils veulent proposer sur critères sociaux, qui de plus ont tendance à mettre du temps à être attribuée en France..
Sans parler du fait qu'ils devront peut-être au préalable passer par des prêts bancaires et ça psychologiquement, c'est un fait dur pour les moins aisés.
Donc oui, cette mesure les dissuadera et ce veut donc encore plus inégalitaire par le point suivant : La mesure selon moi se veut prestigieuse. Redorer les universités françaises aux yeux des étrangers pour y attirer les plus aisés en faisant penser que notre enseignement est de très bonne qualité ou sera de meilleure qualité en suivant la réforme de Blanquer des lycées et du Bac. Or, les études supérieures resteront les mêmes.. Donc en soi, c'est juste un travail psychologique par le mérite économique.
Les coûts pour les étrangers seront forcément plus importants puisqu'ils devront pas exemple payer un référent comme ça été dit et sûrement d'autres points pour les démarches administratives supplémentaires.
Un bon sujet éthique également.-Camille.

Cette stratégie nommée "Bienvenue en France" prendra forme à partir de la rentrée 2019, et imposera aux étudiant étrangers de s'acquitter de la somme de 2.770 euros en licence et 3.770 euros en master et doctorat.
Si selon le gouvernement, il s'agit d'un plan pour rendre plus attractif l'enseignement supérieur français, il est clair que cette stratégie fera au contraire changer de destinations pour une bonne partie d'étudiants étrangers qui ne seront pas en mesure de s'acquitter de ces sommes qui sont faramineuses pour la plupart d'entre eux. Selon Monsieur Edouard Philippe "un étudiant fortuné qui vient en France paye le même montant q'un étudiant français peu fortuné et cela est injuste".
Or dans son analyse, le Premier ministre oublie de mentionner et de prendre en compte l'innombrables étudiants étrangers de parents pauvres venus en France pour obtenir une excellente formation et qui n'auront jamais autant de moyens pour s'acquitter de cette somme. En effet, ce qui est totalement injuste dans cette stratégie, c'est le grand nombre d'étudiants étrangers non fortuné qui ne pourront plus venir en France pour étudier porque leurs pays n'auront pas les moyens de leur fournir une éducation de qualité. 

La majorité des étudiants concernés par ces nouveaux tarifs sont issus de Pays dont le SMIC est souvent en dessous de 100 euros. Ces étudiants sont pour la plupart dans l'obligation de réaliser des boulots toute l'année pour pouvoir payer leurs frais de scolarité, se loger, se nourrir et prévoir de petites économies, leur imposer de telles sommes frôle l'inhumanité. 
Cette mesure est tout sauf attractive et elle mettra plusieurs étudiants étrangers ayant déjà entamé leurs cursus scolaire en France à la rue. Cette stratégie aura des conséquences négatives car elle sera une barrière au droit de l’éducation pour tous tant prôné par le président Macron. Cette stratégie aura des incidences en terme d'immigration clandestine, car elle renforcera les activités des réseaux de trafiquants. Cette stratégie éloignera un certain nombres de talents et de génies qui auraient sans doute eu l'intention de mettre leurs compétences au service de la France. Cette stratégie aura des impacts sur les jeunes lycéens qui vivent en France depuis longtemps mais qui n'ont pas la nationalité française; ces derniers après le baccalauréat n'auront pas le droit de s'inscrire à l'université s'ils sont issus de familles modestes ou pauvres.-Moro.

 Je suis étudiante de lettres modernes. tout ce que j'ai appris dans l'université depuis 4 ans en France --- l'humanité, l'égalité, solidarité ... disparaissent d'un coup. Merci Messieurs les chers décideurs, je vois enfin que l'éducation universitaire FRANCAISE joue un rôle dans le commerce mondial en déguisant de "bonne conscience". Quelle élégance! Dites-moi s'il vous plaît, est-ce que je dois encore croire en ce que j'ai étudié chez vous. Ou bien, peut-être, vous, l'homme politique a un autre système du lexique à expliquer quelque chose comme l'égalité, l'humanité, la discrimination...je ne sais pas qu'il y a combien de définitions dans votre dictionnaire du pouvoir. oups!.-Hu.


Pour signer la pétition afin d'exprimer le refus de cette réforme et soutenir cette mobilisation, on vous invite à cliquer  sur ce lien et participer,... ils sont déja plus de 72000 à la signer rien qu'en 24 heures.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.