Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Lise Meitner: celle qui a refusĂ© d'ĂȘtre la mĂšre de la Bombe Atomique

La RĂ©daction

***Lise Meitner: celle qui a refusĂ© d'ĂȘtre la mĂšre de la Bombe Atomique ***
NĂ©e en Autriche le 7 novembre 1878 dans une famille aisĂ©e, Lise Meitner entre Ă  l'UniversitĂ© de Vienne en 1901, qui venait juste d'ouvrir ses portes aux femmes. Elle choisit la physique et se fait vite remarquer, notamment de Ludwig Boltzmann, puis, Ă  l'universitĂ© de Berlin, par Max Planck et par Otto Hahn, lequel restera son ami pour la vie. Elle Ă©tudie la radioactivitĂ© puis s'intĂ©resse Ă  la structure du noyau atomique. Un long moment, Lise Metner travaille sans ĂȘtre payĂ©e. L'universitĂ© n'est pas ouverte aux femmes mais elle a l'autorisation - exceptionnelle - de Max Planck. Lise Meitner continuera de travailler gratuitement comme assistante de Otto Hahn Ă  la SociĂ©tĂ© Kaiser Wilhelm pour l'avancement des sciences (KWG), une sociĂ©tĂ© savante indĂ©pendante. Elle Ă©tudie la physique nuclĂ©aire et travaille Ă  la mise au point d'un accĂ©lĂ©rateur de particules. Lise Meitner parvint Ă  expliquer l'instabilitĂ© des Ă©lĂ©ments plus lourds que l'uranium. Elle et Otto Hahn dĂ©couvrent le protactinium en 1918 (Ă©lĂ©ment repĂ©rĂ© en 1913). Entre-temps, Lise Meitner a travaillĂ© comme infirmiĂšre en tant que technicienne en radiologie pour l'armĂ©e autrichienne, ce qui n'est pas sans rappeler Marie Curie.
Lise Meiner s'intĂ©resse Ă  la possibilitĂ© d'agir sur le noyau et participe Ă  la course visant Ă  rĂ©aliser un Ă©lĂ©ment plus lourd que l'uranium en faisant absorber des neutrons par son noyau. Ses travaux s'inscrivent dans le mouvement qui conduira Ă  la fission nuclĂ©aire. Mais Lise Meitner, juive, doit fuir l'Allemagne en 1938 et se rĂ©fugie en SuĂšde, oĂč elle continuera Ă  correspondre, souvent secrĂštement, avec Otto Hahn.
Trois fois pressentie pour le prix Nobel, elle n'obtint jamais cette rĂ©compense, mĂȘme si, en 1944, le prix Nobel de chimie fut attribuĂ© Ă  Otto Hahn pour des travaux auxquels elle avait largement contribuĂ©. Lise Meitner (rĂ©compensĂ©e par ailleurs de nombreuses fois et reconnue par ses pairs) restent l'un des plus cĂ©lĂšbres ratĂ©s du comitĂ© Nobel.

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->