Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

mercredi 26 avril 2017

L'attentat de Yasmina Khadra

#Littérature #un_Livre_une_Histoire
L'attentat
Intrigue : Dans un restaurant bondé de Tel-Aviv, une femme fait exploser la bombe qu'elle dissimulait sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, Israélien d'origine arabe, opère à la chaîne les innombrables victimes de cet attentat atroce. Au milieu de la nuit, on le rappelle d'urgence à l'hôpital pour lui apprendre sans ménagement que la kamikaze est sa propre femme.
Il fallait l'audace rare de Yasmina Khadra pour oser aborder un tel sujet. Dans ce roman extraordinaire, on retrouve toute la générosité d'un écrivain qui n'en finit pas d'étonner par son imaginaire et son humanisme (4° de couverture. Ed Julliard)
Extrait : Je ne me souviens pas d'avoir entendu la déflagration. Un sifflement peut-être, comme le crissement d'un tissu que l'on déchire, mais je n'en suis pas sûr. Mon attention était détournée par cette sorte de divinité autour de laquelle essaimait une meute d'ouailles alors que sa garde prétorienne tentait de lui frayer un passage jusqu'à son véhicule. (premières lignes)
Critique : "On ne parlera pas ici de beauté, le terme serait à juste titre déplacé. Mais L'attentat frémit de vérité humaine. Ne cède rien de cet humanisme lucide qui anime chacun des livres de Yasmina Khadra. Il confirme un art magistral de se saisir d'un sujet brûlant et de le mettre en scène, jusque dans ses plus insupportables contradictions" J.C Lebrun L'Humanité. 14 octobre 2005
Khadra, comme l'auteur de L'Etranger, cherche l'explication des destins imperceptibles aux autres. Comme Meursault, comme Caligula, l'innocent Amine, au bout de son chemin, est condamné à mort. "Privé, comme l'écrivait Camus, des souvenirs d'une patrie perdue ou de l'espoir d'une terre promise." L'Attentat est une tragédie antique, et son héros, "le fruit vénéneux d'un dilemme". Khadra l'a écrit dans L'Ecrivain : "Pourquoi faut-il, au crépuscule d'une jeunesse, emprunter à celui du jour ses incendies, puis son deuil ; pourquoi la nostalgie doit-elle avoir un arrière-goût de cendre ?" Jean-Luc Drouin. Le Monde des livres. 15.09.2005

"L'abomination aurait-elle ses raisons que notre raison ne connaît point ? Dès que cette hypothèse s'immisce, le roman se tend, prend une densité que le premier ton, narratif, n'annonçait pas forcément. Est-ce parce que l'histoire relatée en évoque tant d'autres, toutes récentes et toutes proches ? Est-ce parce que l'exploration de la psychologie du terrorisme introduit le doute dans nos mentalités occidentales (nos valeurs, notre mode de vie ne seraient-ils pas enviables ?). L'Attentat est une déflagration lugubre sur cette fin d'été. Le lire, c'est attenter à sa quiétude : s'ensuit un long frisson dont on ne sait s'il est d'angoisse ou d'aise. Etienne de Montety Le Figaro Magazine 27 août 2005
Yasmina Khadra s?est mis en tête de parcourir toutes les voies de l'enfer auxquelles mènent l'intolérance, le fanatisme et la haine. Et dans le même temps, au delà du contexte de la crise de l'Islam, il aborde avec brio les sujets universels de l'identité, du poids des rêves et des désirs et de la tentation de la facilité. Pour servir ses fins, Khadra a le génie d'une langue gorgée d'un lyrisme unique, lui aussi à visage double, un lyrisme de l'horreur. Khadra est passé maître dans l'art de rendre belle l'horreur, le méfait, la haine à coups d'images aussi fortes que séductrices. Laurence de Sainte Lumière Le MAGue Journal

Commentaires de l'auteur : « En écrivant «l'Attentat», j'ai essayé d'aller au-delà de la crise et du mal, d'occuper un plateau où le tort et la raison se rejoignent pour dire l'étendue du malentendu. L'écrivain n'a pas un rôle d'arbitre; il est le montreur de faille, le sismographe du facteur humain. Expliquer, c'est bien; sensibiliser, c'est mieux. » Interview dans Le Nouvel OBS l'hebdo en ligne, vendredi 26 août 2005

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.