Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Le coup d'Ă©tat contre MĂ©lenchon par la gauche bourgeoise - ✊Juan Branco

La RĂ©daction


 La gauche bourgeoise est en PLS pour une raison trĂšs simple: leur coup d'Etat contre Jean-Luc MĂ©lenchon a ratĂ©. 

De peu, mais il a raté. Emmanuel Macron, sans le vouloir, a dynamité leurs préparatifs et permis à cet homme de resurgir du néant et de redevenir le candidat naturel à la primature de ce camp.

Jean-Luc Mélenchon a mille défauts. Ancien franc-maçon, identitaire, politicien de carriÚre...

Il a aussi une culture et une finesse de pensée qui équivaut à à peu prÚs l'ensemble des cerveaux des apparatchiks de ce pays réunis.

Il a investi les mille ressources que la sociĂ©tĂ© lui a offert pour lire, apprendre, penser, lĂ  oĂč ces petits jouisseurs Ă  courte vue se satisfaisaient de leur mĂ©diocritĂ©.

Ne vous fiez pas à ses interventions médiatiques, contentez-vous d'écouter une seule de ses conférences, au hasard, et vous comprendrez.

Vous comprendrez pourquoi, allié à l'ardeur et la finesse tactique de Sophia Chikirou, il a réussi à s'imposer à tous, malgré ses évidentes lacunes, et notamment, ce rapport stupide à la fidélité qui lui aura, si longtemps, laissé tolérer d'exaspérantes médiocrités à ses cÎtés.

DĂ©sormais en panique, le camp qui a coulĂ© la France, menĂ© par François Hollande, alliĂ© Ă  ceux qui veulent en prolonger le pillage, de RaphaĂ«l Glucksmann-SalamĂ© Ă  François Judas Ruffin et, il faut bien le dire, tous les macronistes qui s'apprĂȘtent Ă  s'y raccrocher, s'agite (entendez comme Gabriel Attal lui-mĂȘme se rappelle soudain avoir Ă©tĂ© "socialiste").

Tous, de façon précipitée, ont sorti la machine à calculer pour tenter de l'éliminer.

Parce qu'ils savent qu'il est le moins pire. Le seul qui, à gauche, a tenté de penser la France dans l'époque et dans le monde.

Une vision avec laquelle je suis en grands dĂ©saccords, Ă  commencer par les questions identitaires. 

Une vision saturĂ©e de compromissions, notamment avec ses alliĂ©s les plus bĂȘtifiĂ©s et mondialisĂ©s.

Mais une vision, Ă  un moment oĂč les autres se contentent d'ajuster l'existant, et oĂč mĂȘme le RN promet dĂ©sormais de rester dans le commandement intĂ©grĂ© de l'OTAN, l'euro, les instances europĂ©ennes, etc.

Je ne crois pas en lui. Je ne crois pas en la miévrerie. Mais je suis obligé de m'incliner face à sa supériorité lorsque l'on voit la différence avec tous ceux qui prétendent le concurrencer.

Cela ne sera jamais assez, et l'on continuera Ă  affuter les guillotines de notre cĂŽtĂ©. Parce que nous craignons pour notre pays, pour la paix. Pour ces millions de personnes en situation de vulnĂ©rabilitĂ©, accablĂ©s par la solitude et le dĂ©sespoir avant mĂȘme de par leurs conditions d'existence matĂ©rielle.

Parce que nous n'en pouvons plus de l'impunité, l'indifférence à l'autre, la corruption institutionnalisée.

De la laideur qui s'est saisie du pays.

Amis, la libĂ©ration est proche, et il va falloir prĂ©parer les feux de joie, car quoi qu'il arrive, le camp au pouvoir, qui a massacrĂ© la France depuis sept ans, s'apprĂȘte Ă  perdre tout ce qui le protĂ©geait, et de se voir renvoyer aux oubliettes d'une Histoire qu'il n'aurait jamais dĂ» effleurer.

Celui qui se rĂȘvait en chef de guerre d'une troisiĂšme guerre mondiale va bientĂŽt devoir partir Ă  Canossa, rejoindre les siens au Touquet et passer les quarante prochaines annĂ©es Ă  se demander quand est-ce qu'on viendra le chercher.

Parce qu'on ira le chercher, je peux vous l'assurer.

Il y aura, un jour, pour relever ce pays, des purges Ă  mener, des vraies, je peux vous l'assurer. 

Des purges qui feront passer les hystĂ©ries mĂ©diatiques de ces derniers jours pour des drĂŽleries. 

La colĂšre est immense, et il faudra la purger.

L'échéance électorale qui vient n'est qu'une étape insignifiante, en un long chemin dont le résultat principal, la décapitation du pouvoir, est déjà assuré, ce qui suffit à nous soulager et nous laisser le temps de nous préparer.

Le temps arrive. Et ceux qui se sont pris de nous gouverner peuvent trembler.

Tout ne fait que commencer.

Par Juan Branco

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->