Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Comment le Mossad a Volé les Plans du Mirage III Français ?

La RĂ©daction


 AprĂšs la "Guerre des Six Jours" en 1967, Charles de Gaulle imposa un embargo sur les ventes d'armes Ă  IsraĂ«l, notamment sur les redoutables avions Mirage III.

En réponse... le Mossad vola tout simplement les plans de l'avion !

Dans les annĂ©es 1960, le Mirage III, un chasseur supersonique dĂ©veloppĂ© par Dassault Aviation đŸ‡šđŸ‡”, Ă©tait l'un des avions les plus avancĂ©s du monde.

Une petite merveille du savoir faire de l'industrie aéronautique française.

Israël en avait acheté plusieurs exemplaires.

AprĂšs le lancement de cette guerre par IsraĂ«l, le GĂ©nĂ©ral de Gaulle laissa Ă©clater sa colĂšre, dans un discours du 27 novembre 1967, en qualifiant les Israeliens de "peuple d'Ă©lite sĂ»r de lui et dominateur". 

En parallÚle, il imposa un embargo sur les ventes d'armes à Israël.


Israël se retrouva privé de livraison d'avions "Mirage III" et de piÚces détachées.

Face à cet embargo, Israël décida d'espionner son allié français.

Le Mossad, le service de renseignement israĂ©lien, se met en quĂȘte des plans du Mirage III pour pouvoir les produire localement.


Alfred Frauenknecht, un ingĂ©nieur suisse 🇹🇭 travaillant pour "Sulzer" (sociĂ©tĂ© qui fabriquait les moteurs pour les Mirage III), est recrutĂ© par le Mossad. 

Son rÎle sera crucial dans cette opération.

En 1968, Frauenknecht réussit à copier secrÚtement les plans du Mirage III

Ces documents furent ensuite transmis au Mossad, utilisant des méthodes clandestines pour éviter la détection.

Pour son aide, Frauenknecht reçut une importante somme d'argent.

Une rĂ©compense Ă©gale Ă  l'importance de la mission et les risques que l'ingĂ©nieur Ă©tait prĂȘt Ă  prendre.


Avec les plans volés, Israël développa le "IAI Nesher", une copie presque exacte du Mirage III.

Le "Nesher" devient un Ă©lĂ©ment clĂ© de la dĂ©fense aĂ©rienne israĂ©lienne. 

Le "Nesher" permit à Israël de maintenir sa supériorité aérienne malgré l'embargo français.


De leur cĂŽtĂ©, les renseignements français n'ont rien vu (peut-ĂȘtre ont ils Ă©tĂ© trop naĂŻfs).

En 1969, Frauenknecht est arrĂȘtĂ© en Suisse et condamnĂ© Ă  4 ans de prison pour espionnage industriel. 

Il est libéré aprÚs avoir purgé seulement 18 mois de sa peine.

Rendez-vous compte, IsraĂ«l a produit des mirages III français sans licence, se permettant mĂȘme d'en vendre (notamment Ă  l'argentine) et donc d'en tirer des bĂ©nĂ©fices.

Cette affaire a tendu les relations entre la France et Israël, menant a une crise diplomatique.

L'opération souligne l'importance des renseignements et des contre-mesures pour protéger les secrets industriels et militaires.

L'affaire du vol des plans du Mirage par IsraĂ«l reste une opĂ©ration d'espionnage marquante. 

Elle démontre comment la géopolitique, la technologie et l'espionnage peuvent se croiser dans l'arÚne internationale et cela peu importe les alliances...

SRC: @_LeTraqueur 

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->