Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

jeudi 22 septembre 2022

Salluste et "son Jugurtha" -par Dénis Chetti


Selon Salluste, le roi Adherbal, au moment où il s’est réfugié dans Kirthan, aurait été sauvé par l’intervention des negotiatores italiens et que sans eux la cité aurait été investie par les cavaliers de Yugurthen.

Or, il est tout à fait invraisemblable qu’Adherbal, en allant combattre Yugurthen, ait négligé de faire occuper très fortement la capitale de son royaume et où ses trésors étaient enfermés. 

Quel aurait été ensuite l’intérêt de ces marchands Italiens à prendre ainsi parti dans la guerre ?

Que leur importait que la Numidie soit dirigée par Adherbal ou Yugurthen ?

Pourquoi auraient-ils donc risqué leurs biens et leurs vies pour une cause qui leur était étrangère ? Salluste ne se rend pas bien compte des raisons qui les auraient déterminés à le faire, alors que selon toute vraisemblance, ces marchands étaient des hommes pacifiques, plus avides d’argent que de renommée, plus soucieux de s’enrichir que de se faire une réputation de courage militaire. 

Salluste leur prête gratuitement une humeur belliqueuse qu’ils n’ont jamais eue, sans doute par fierté patriotique en leur attribuant l’honneur d’avoir tenu tête si longtemps à Yugurthen. 

A lire Salluste, et pour flatter la vanité de ses lecteurs, nous apprenons que Kirthan n’aurait pas opposé une si longue et si belle résistance, si la défense n’avait pas été dirigée par des citoyens romains.

Alors faut-il aussi le croire quand il présente leur massacre par Yugurthen comme un fait historique, qui justifiera plus tard la dureté des Romains et la perfidie dont ils feront preuve dans toute cette guerre ?

L’argument semble grossier, en effet. Dans son désir d’excuser la conduite des Romains, Salluste n’a pas vu qu’il portait contre Yugurthen une accusation qui ne soutient pas l’examen. 

Un politique avisé, prévoyant, comme l’était le roi numide, n’avait aucune raison pour commettre un acte aussi insensé. Pourquoi aurait-il fait égorger des citoyens romains ? Parce que leur intervention dans une lutte où ils n’avaient rien à gagner ni à perdre, aurait excité sa colère ? 

C’est mal le connaître que de s’arrêter à une pareille supposition. Yugurthen n’était pas homme à céder ainsi à un mouvement irréfléchi et, si l’on considère la situation, on voit que, alors même qu’il eût été irrité contre les résidents italiens, la prudence lui conseillait impérieusement de ne pas attenter à leur vie. 

C’est ce que je propose de faire découvrir aux lecteurs, dans la trilogie que je lui consacre dans mes écrits, placé dans cette alternative de croire que Yugurthen, dans un moment d’emportement, a démenti son caractère et compromis tous ses desseins, ou que Salluste a cédé une fois de plus à cet instinct qui le porte à travestir les faits !

par Dénis Chetti


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.