Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Vie ? ou Théùtre ? Charlotte Salomon

La RĂ©daction


Charlotte Salomon (1917 -1943) fut la derniĂšre Ă©tudiante juive des Beaux-Arts de Berlin. Fin 1938, le danger devient si grand pour elle que sa famille dĂ©cide de lui faire quitter l’Allemagne. Elle rejoint en dĂ©cembre ses grands-parents maternels, rĂ©fugiĂ©s dans la rĂ©gion de Nice depuis dĂ©jĂ  plusieurs annĂ©es.

Le dĂ©but de la guerre rompt cet Ă©quilibre. Le 20 mars 1940, bouleversĂ©e par le dĂ©clenchement des hostilitĂ©s et paniquĂ©e par la violence nazie qui dĂ©ferle sur l’Europe, la grand-mĂšre de Charlotte Salomon se dĂ©fenestre sous les yeux de sa petite-fille. Peu de temps auparavant, son grand-pĂšre avait rĂ©vĂ©lĂ© Ă  la jeune femme un terrible secret familial : elle est la derniĂšre d’une lignĂ©e maternelle dont tous les membres, depuis trois gĂ©nĂ©rations, se suicident. Elle apprend ainsi que sa propre mĂšre – qu’elle croyait morte de la grippe en 1926 – s’est elle aussi jetĂ©e dans le vide, ou encore qu’elle doit son prĂ©nom Ă  une tante morte noyĂ©e avant sa naissance, en 1913.

Charlotte Salomon, isolĂ©e dans un pays dont elle ne parle pas la langue, et avec pour unique parent un vieil homme amer qui la rejette, doit faire face Ă  la menace d’une guerre et d’une malĂ©diction familiale qui programment toutes les deux sa mort. À cette situation tragique, elle dĂ©cide d’apporter une rĂ©ponse extraordinaire et transcende son destin en mettant en scĂšne son histoire Ă  l’aide de peintures, de textes, de musiques. En moins de deux ans, entre 1940 et 1942, elle peint plus d’un millier de gouaches et en retient 781 qui formeront – avec les feuilles calque sur lesquelles elle Ă©crit simultanĂ©ment – le roman de sa vie, sa grande Ɠuvre : Vie ? ou ThĂ©Ăątre ?

L’Ɠuvre est rĂ©alisĂ©e exclusivement Ă  partir des trois couleurs primaires et prĂ©sente des peintures sur lesquelles se juxtaposent des calques oĂč sont calligraphiĂ©s le rĂ©cit, des dialogues et des annotations musicales. L’ensemble se lit comme un roman graphique virtuose et frappĂ© d’une ironie mordante, un Ă©tonnant mĂ©plange de tragĂ©die et de comĂ©die. Charlotte Salomon donne un sous-titre Ă  cet ensemble : ein Singespiel, une opĂ©rette. Ceux qui ont Ă©tĂ© proches d’elle deviennent de fait les personnages – leur nom est changĂ©, souvent de façon grotesque – d’une singuliĂšre comĂ©die humaine. Le lecteur suit le chemin bouleversant d’une femme qui, consciente des dangers qui pĂšsent sur elle, interroge le sens de l’existence et la vocation de l’art.

À la fin du mois de septembre 1943, Charlotte Salomon et son compagnon Alexander Nagler sont arrĂȘtĂ©s dans une villa de Villefranche-sur-Mer, aprĂšs une dĂ©nonciation. Ils sont dĂ©portĂ©s Ă  Auschwitz le 7 octobre. Charlotte Salomon – alors enceinte de cinq mois – y est assassinĂ©e dĂšs son arrivĂ©e, le 10 octobre. Mais les gouaches et les calques de Vie ? ou ThĂ©Ăątre ? sont miraculeusement sauvegardĂ©s, d’abord grĂące Ă  son mĂ©decin, puis Ă  Ottilie Moore, l’amie amĂ©ricaine qui l’avait protĂ©gĂ©e lors de son sĂ©jour en France. L’ensemble est remis en 1947 Ă  son pĂšre, Albert Salomon, et Ă  sa belle-mĂšre, Paula Salomon-Lindberg. Le couple a Ă©chappĂ© de peu Ă  la dĂ©portation et vit dĂ©sormais Ă  Amsterdam ; il fait envoyer l’Ɠuvre dans sa demeure aux Pays-Bas. Conscients de l’importance de ces peintures, Albert et Paula dĂ©cident en 1971 de les confier au Jewish Historical Museum d’Amsterdam. C’est Ă  ce musĂ©e que l’on doit depuis la prĂ©servation d’une Ɠuvre qui reste inclassable, Ă  la croisĂ©e de la peinture, de la littĂ©rature, de la musique et du document historique.

La prĂ©sente Ă©dition est la premiĂšre au monde Ă  donner Vie ? ou ThĂ©Ăątre ? dans son intĂ©gritĂ©, en reproduisant notamment les calques et la transcription d’une lettre finale capitale. Deux tĂ©moignages, en postface, offrent des Ă©clairages sur l’artiste et son Ɠuvre. Ainsi, nous espĂ©rons que ce livre s’approche au plus prĂšs de ce que Charlotte Salomon aurait voulu.

Ce livre est publiĂ© avec le soutien de la Fondation pour la MĂ©moire de la Shoah,  du Conseil RĂ©gional Île-de-France et du Centre National du Livre.




 

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->