Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Injustice des hommes:Le 1er dĂ©cembre 1945, le General der Infanterie allemand Anton Dostler va ĂȘtre fusillĂ©.

La RĂ©daction


 đŸ“ż Le 1er dĂ©cembre 1945, le General der Infanterie allemand Anton Dostler va ĂȘtre fusillĂ©. Il a ordonnĂ©, en mars 1944, l'assassinat d'un commando de 15 agents secrets militaires amĂ©ricains capturĂ©s en opĂ©ration. JugĂ© pour crime de guerre Ă  la fin des combats, il est condamnĂ©, et exĂ©cutĂ©. La sentence va ĂȘtre, chose rare Ă  l'Ă©poque, photographiĂ©e et filmĂ©e ⬇⬇ Officier subalterne pendant la PremiĂšre Guerre mondiale, Anton Dostler va combattre pendant toute la Seconde Guerre mondiale dans la Wehrmacht, l'armĂ©e allemande. D'abord Ă  la tĂȘte de divisions d'infanterie, il est nommĂ© commandant du LXXV. Armeekorps en Italie en 1944, oĂč il restera jusqu'Ă  la fin de la guerre. C'est lorsqu'il est en Italie que se dĂ©roule l'opĂ©ration Ginny II : le 22 mars 1944, 15 soldats amĂ©ricains dĂ©barquent sur la cĂŽte italienne, Ă  environ 15 kilomĂštres au nord de La Spezia, Ă  prĂšs de 400 km derriĂšre le front. 

đŸ‘‰đŸ»Les soldats, qui doivent dĂ©molir un tunnel Ă  Framura, sur une ligne ferroviaire, sont correctement vĂȘtus de l'uniforme de l'armĂ©e amĂ©ricaine. Il est impossible de les confondre avec des civils. Les soldats sont capturĂ©s par des troupes de l'Axe le 24 mars 1944. Le premier officier supĂ©rieur en charge des soldats amĂ©ricains est le colonel Almers, de la Festungs-Brigade 135. Ils sont alors officiellement des prisonniers de guerre. InterrogĂ©s, les AmĂ©ricains confirment ĂȘtre un commando rĂ©gulier de l'Office of Strategic Services, une unitĂ© en charge de la collecte d'informations et d'actions clandestine. L'information est transfĂ©rĂ©e par Almers jusqu'Ă  son supĂ©rieur direct, le General der Infanterie Anton Dostler. 

 đŸ‘‰đŸ» Dostler s'entretient avec le chef du thĂ©Ăątre d'opĂ©ration, le Generalfeldmarschall Albert Kesselring, qui lui confirme que tous les commandos doivent ĂȘtre exĂ©cutĂ©s, comme exigĂ© dans l'ordre de 1942 Ă©mis par Adolf Hitler (qui ordonne l'exĂ©cution immĂ©diate et sans jugement de tous les commandos et saboteurs ennemis faits prisonniers). Dostler rĂ©percute l'ordre et ordonne que le commando amĂ©ricain soit passĂ© par les armes. Mais Almers refuse : l'exĂ©cution de prisonniers de guerre en uniforme est en violation de la Convention de GenĂšve de 1929 sur les prisonniers de guerre. Dostler le menace d'ĂȘtre dĂ©gradĂ© en cas de refus. Almers ordonne alors la peine. 

đŸ‘‰đŸ»Les 15 AmĂ©ricains du commando sont exĂ©cutĂ©s dans la matinĂ©e du 26 mars 1944, Ă  Punta Bianca, au sud de La Spezia. Leurs corps sont enterrĂ©s dans une fosse commune ensuite camouflĂ©e. La guerre continue et on oublie les victimes amĂ©ricaines. Jusqu'en mai 1945 : Ă  la fin des combats, Dostler est fait prisonnier et jugĂ© pour crimes de guerre. Un tribunal militaire est prĂ©parĂ© et siĂšge au Palais royal de Caserte, le 8 octobre 1945. 📾 Dostler est accusĂ© d'avoir exĂ©cutĂ© un ordre illĂ©gal, ce qu'il conteste, prĂ©cisant avoir seulement transmis au colonel Almers l'ordre lĂ©gal de Kesselring. Mais le tribunal reconnait que l'ordre d'exĂ©cution avait Ă©tĂ© confirmĂ© par Dostler Ă  plusieurs reprises, agissant de son propre chef, en violation de l'article 2 de la Convention de GenĂšve de 1929 sur les prisonniers de guerre : les 15 soldats amĂ©ricains Ă©tant correctement vĂȘtus d'uniformes rĂ©guliers derriĂšre les lignes ennemies, et non pas dĂ©guisĂ©s en civils ou en uniformes ennemis, ils n'auraient pas dĂ» ĂȘtre traitĂ©s comme des espions mais bien comme des prisonniers de guerre 

đŸ‘‰đŸ» Coupable de crimes de guerre, le gĂ©nĂ©ral Dostler est condamnĂ© Ă  mort et exĂ©cutĂ© Ă  Aversa par un peloton d'exĂ©cution de 12 hommes, Ă  8h le 1er dĂ©cembre 1945. L'exĂ©cution est enregistrĂ©e par des appareils photographiques et des camĂ©ras de cinĂ©ma en noir et blanc. L'un des clichĂ©s est trĂšs largement partagĂ© dans la presse Ă  l'Ă©poque : c'est l'une des premiĂšres photos d'une exĂ©cution d'un haut officier allemand.

 đŸ‘‰đŸ» ImmĂ©diatement aprĂšs l'exĂ©cution, le corps de Dostler a Ă©tĂ© hissĂ© sur une civiĂšre, enveloppĂ© dans une housse de matelas en coton blanc et emmenĂ© par un camion militaire. Son corps a Ă©tĂ© enterrĂ© dans la tombe 93/95 de la section H au cimetiĂšre de guerre allemand de Pomezia 

đŸ“·image colorĂ©e par Mads Madsen

 Source : Wikimilitary

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->