Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

samedi 20 novembre 2021

Galina Tikhonovna Mayorova, vétéran de la Grande Guerre patriotique, de la défense de Moscou et de la libération de Smolensk


 🎉🇷🇺🎖[Joyeux 99e anniversaire à Galina Tikhonovna Mayorova, vétéran de la Grande Guerre patriotique, de la défense de Moscou et de la libération de Smolensk]

🎖🇷🇺🎉 Une fois n'est pas coutume, nous souhaitons un excellent anniversaire à Galina Tikhonovna Mayorova. Engagée à 20 ans dans l'Armée Rouge comme infirmière, elle rejoint ensuite une unité de transmission. Elle combattra à Moscou, Kaluga et Smolensk. Gravement blessée, elle rejoint une unité de l'arrière. Elle va survivre à la guerre, recevant de nombreuses décorations ! Joyeux anniversaire à cette héroïne ! 

⬇⬇ Mayorova Galina Tikhonovna est née le 8 novembre 1922 dans le village de Sosnovka, dans la région de Gorki. Son père, Tikhon Ivanovich, est un ouvrier du parti. Sa mère, Lyubov Ilyinichna, est directrice d'école. Lorsque la Grande Guerre patriotique débute en juin 1941, Galina n'a que 19 ans et n'a pas terminé sa scolarité alors qu'elle se trouve à Smolensk, en plein axe d'attaque allemande. 

🎉 Des brigades sanitaires, sous commandement militaire, sont aussitôt organisées. Il s'agit principalement de jeunes femmes, dont Galina : elles aident à évacuer et soigner les blessés. Fin juillet 1941, la jeune fille rentre chez elle à Kozelsk, village éloigné du front, au sud-ouest de Moscou. Galina, qui veut s'engager, décide de suivre un cours d'infirmière. Elle rejoint un hôpital militaire quelques semaines après l'obtention de son diplôme. 

🎉 Mais après quelques semaines, Galina s'ennuie et veut faire plus : elle s'engage officiellement dans l'Armée Rouge et porte l'uniforme. Elle va suivre une formation d'opératrice en transmission avant de rejoindre la 20e compagnie de communication, qui dépend de la 1re armée aérienne de la Garde (intégrée plus tard au sein du 3e front biélorusse). 

🎉 Comme infirmière et opératrice, Galina va successivement être déployée dans la défense de Moscou, dans les opérations de libération de Kaluga et de Smolensk, fin 1943. Mais en 1944, elle va être grièvement blessée au front. Après plusieurs semaines d'hospitalisation, la jeune femme, qui n'a que 22 ans, demande à retourner au front, ce qui lui est refusé. On lui propose de rester dans la 1re armée aérienne de la Garde, mais au sein d'une unité dédiée au moral des troupes et aux animations d'officiers comme chanteuse et danseuse, ce qu'elle accepte. 

🎉 Elle va finir la Seconde Guerre mondiale dans cette unité spéciale : le 9 mai 1945, elle se trouve dans une petite ville allemande, près de Königsberg. Elle est démobilisée le 25 juin 1945. Depuis, Galina se consacre à sa passion : aider les plus jeunes, d'abord comme professeure, puis comme éducatrice et directrice d'un orphelinat. Depuis qu'elle est en retraite, elle est de toutes les commémorations sur la Seconde Guerre mondiale.. 

🎉 Pendant sa carrière militaire, Galina va recevoir l'Ordre de la guerre patriotique (2e classe) ainsi que de nombreuses médailles, dont celle du mérite militaire, de la défense de Moscou ou encore pour la prise de la ville de Koenigsberg. Elle est aujourd'hui un symbole fort en Russie. 

 🎉 Source : jivoygolospobedy


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.