Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

NOSTALGERIE, l'ùge d'or de l'Algérie moderne

La RĂ©daction


 #Correspondant,  MĂ©moire EL MESMAR.

NOSTALGERIE , par Saïd Yahia Chérif

Jusqu’Ă  1976 le jour de repos dominical Ă©tait le dimanche , soit quatorze ans aprĂšs l’indĂ©pendance . La priĂšre de Djoumouaa Ă©tait plus une rencontre de retraitĂ©s car le plein emploi occupait les Ă©nergies .

Les rues Ă©taient propres en ce temps lĂ  , les esprits aussi . 

Je me souviens et c’est comme un rĂȘve de ce passĂ© dans ce pays qui dansait dans la rue lors du Festival Panafricain , qui frĂ©quentait les cinĂ©mas , qui emplissait les nombreux bars ....mĂȘme les stades Ă©taient frĂ©quentĂ©s en famille .

Bejaia Ă©tait une petite ville coquette , Oran vivait en musique , Annaba promenait ses calĂšches et Alger Mecque des rĂ©volutionnaires accueillait les Blacks Panthers et faisait chanter Myriam Makeba 

A l’Opera on jouait du Brecht et du Nazim Hikmet , Baya , Issiakhem et Kada exposaient leurs toiles dans la galerie Boulevard Pasteur et Ă  la terrasse des cafĂ©s Coq Hardi , Milk Bar ou Tontonville on lisait France Soir ou Le Monde fraĂźchement livrĂ©s .

Les Ă©piceries Ă©taient achalandĂ©es comme Ă  Paris , le marchĂ© Clauzel sentait la Provence et aux Galeries AlgĂ©riennes de la rue d’Isly la bouteille de Whisky coĂ»tait Ă  peine vingt dinars .

Je me souviens Ă  moins que ce n’Ă©tait qu’un rĂȘve de ces tablĂ©es Ă  mĂȘme le trottoir Ă  Fort de l’Eau oĂč l’on dĂ©gustait des crevettes rĂ©moulade arrosĂ©es de vin " Pelure d’oignon " .....de ces bars d’Alger oĂč les biĂšres et Pastis Ă©taient accompagnĂ©s de Kemias et d’escargots Ă  la sauce piquante ......de ces femmes en haĂŻks et de ces filles en mini jupes  , de ces garçons en cheveux longs avec leurs chemises Ă  fleurs , de leurs pantalons taille basse et ceinturons .

Je me souviens de la salle Atlas Ă  Bab El Oued oĂč les filles se pĂąmaient devant FrĂ©dĂ©ric François et les garçons qui chantaient Le PĂ©nitencier avec Johnny Hallyday .

Je me rappelle encore ces vendredis oĂč les prieurs de Djamaa Jdid sur la Place des Martyrs priaient tandis que juste en face , Ă  la pĂȘcherie on dĂ©jeunait de poissons et on buvait de la " CuvĂ©e du PrĂ©sident " en toute convivialitĂ© et tolĂ©rance .


MĂȘme pendant le Ramadhan des restaurants restaient ouverts et leurs clients n’Ă©taient en rien indisposĂ©s .

C’Ă©tait le temps oĂč au Novelty sur la Place Émir Abdelkader on servait de la quiche Lorraine avec du jambon et Ă  cĂŽtĂ© , rue de Tanger on dĂ©gustait sur des toiles cirĂ©es de la Loubia blech .

En ce temps lĂ  on fĂȘtait les Aids avec faste , Noel et jour de l’an avec joie et les taxieurs Ă©taient rasĂ©s de prĂšs et portaient la cravate .

Oui , je suis nostalgerie de ce temps lĂ  oĂč on prenait le temps de vivre dans le respect de l’autre.... un temps de joies et de tolĂ©rance ..... un temps oĂč Lalmas dribblait , Driassa chantait , Rouiched jouait et l’Inspecteur Tahar et son apprenti arrĂȘtaient toujours les voleurs .


Aujourd’hui que l’Inspecteur et son apprenti ne sont plus  , que sont les voleurs devenus ? Vous m’avez compris !

Saïd Yahia Chérif . SYC

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->