Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Le 16 juin 1976, massacre des enfants Ă  Soweto (Afrique du Sud)

La RĂ©daction

16 juin 1976 : Massacre de Soweto en Afrique du Sud Le 16 juin 1976 Ă  Soweto dans la banlieue de Johannesburg, les sud-africains noirs manifestent contre l'introduction de l'afrikaans comme langue officielle d'enseignement Ă  Ă©galitĂ© avec l'anglais dans les Ă©coles destinĂ©es aux noirs. La police tire Ă  balles rĂ©elles sur les manifestants composĂ©s de jeunes et souvent d'enfants, 23 personnes (dont 21 noirs) seront tuĂ©es ce jour lĂ . 

La protestation s'Ă©tend et avec elle une terrible rĂ©pression qui fera des centaines de morts. En 1994, le gouvernement de l'ANC fera du 16 juin un jour fĂ©riĂ© en tant que fĂȘte de la jeunesse pour commĂ©morer ces manifestations de rĂ©sistance contre le racisme et l'apartheid.

Les faits :

Ce jour-lĂ , Ă  8h du matin, comme prĂ©vu trois jours plutĂŽt, des milliers d’Ă©lĂšves de Soweto (grande banlieue au sud de Johannesburg), se rassemblent devant l’Ă©cole Morris Isaacson. Ils manifestent contre la dĂ©cision du gouvernement d’imposer l’Afrikaans (la langue des Boers qui ont instaurĂ© l’apartheid) pour l’enseignement de certaines matiĂšres (la gĂ©ographie, les mathĂ©matiques, l’histoire). Devant l’Ă©cole Morris Isaacson, la foule des milliers d’enfants manifestants enfle. Ils comptent mĂȘme marcher dans tout Soweto mais la police n’est pas disposĂ©e Ă  les laisser faire. La police donne aux manifestants l’ordre de se disperser. Refus. Dans un premier temps, les policiers lĂąchent les chiens sur la foule. Ensuite, pour amplifier la panique, ils lancent des grenades lacrymogĂšnes, avant de tirer Ă  balles rĂ©elles. PremiĂšre victime : Hector Pieterson (un garçon de treize ans) atteint dans le dos. Un photographe immortalise le moment oĂč Pieterson, agonisant, Ă©tait portĂ© dans les bras par son camarade, le visage ravagĂ© par la douleur. Cette photo fera le tour du monde et mettra le feu Ă  Soweto. C’est alors que les Ă©lĂšves furent rejoints par d’autres habitants de Soweto qui se transforma, en un clin d’Ɠil, en un vĂ©ritable champ de bataille. L’Ă©meute gagna l’ensemble du pays en quelques jours et le 21 juin on annonça, officiellement, 575 morts, dont deux Blancs et plus de 1000 personnes blessĂ©es; un chiffre, de toute Ă©vidence, en deçà de la rĂ©alitĂ©. Face Ă  l’ampleur du drame, le rĂ©gime sud-africain fut contraint de retirer la circulaire sur l’afrikaans. En 1992, le rĂ©alisateur Sud-Africains Darrell Roodt s’Ă©tait inspirĂ© de ces Ă©vĂšnements pour produire le film “Sarafina” en vue d’immortaliser les Ă©vĂ©nements de 1976. Et depuis 1994, le 16 juin est devenu un jour fĂ©riĂ© en Afrique du Sud et cĂ©lĂ©brĂ© partout en Afrique en tant que JournĂ©e de l’Enfant Africain, Ă  l’initiative de l’Organisation de l’UnitĂ© Africaine (aujourd’hui l’Union Africaine).

Source:Histoire des luttes, Benjamin Babunga
 

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—


Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->