Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

mercredi 16 juin 2021

Le 16 juin 1976, massacre des enfants à Soweto (Afrique du Sud)

16 juin 1976 : Massacre de Soweto en Afrique du Sud Le 16 juin 1976 à Soweto dans la banlieue de Johannesburg, les sud-africains noirs manifestent contre l'introduction de l'afrikaans comme langue officielle d'enseignement à égalité avec l'anglais dans les écoles destinées aux noirs. La police tire à balles réelles sur les manifestants composés de jeunes et souvent d'enfants, 23 personnes (dont 21 noirs) seront tuées ce jour là. 

La protestation s'étend et avec elle une terrible répression qui fera des centaines de morts. En 1994, le gouvernement de l'ANC fera du 16 juin un jour férié en tant que fête de la jeunesse pour commémorer ces manifestations de résistance contre le racisme et l'apartheid.

Les faits :

Ce jour-là, à 8h du matin, comme prévu trois jours plutôt, des milliers d’élèves de Soweto (grande banlieue au sud de Johannesburg), se rassemblent devant l’école Morris Isaacson. Ils manifestent contre la décision du gouvernement d’imposer l’Afrikaans (la langue des Boers qui ont instauré l’apartheid) pour l’enseignement de certaines matières (la géographie, les mathématiques, l’histoire). Devant l’école Morris Isaacson, la foule des milliers d’enfants manifestants enfle. Ils comptent même marcher dans tout Soweto mais la police n’est pas disposée à les laisser faire. La police donne aux manifestants l’ordre de se disperser. Refus. Dans un premier temps, les policiers lâchent les chiens sur la foule. Ensuite, pour amplifier la panique, ils lancent des grenades lacrymogènes, avant de tirer à balles réelles. Première victime : Hector Pieterson (un garçon de treize ans) atteint dans le dos. Un photographe immortalise le moment où Pieterson, agonisant, était porté dans les bras par son camarade, le visage ravagé par la douleur. Cette photo fera le tour du monde et mettra le feu à Soweto. C’est alors que les élèves furent rejoints par d’autres habitants de Soweto qui se transforma, en un clin d’œil, en un véritable champ de bataille. L’émeute gagna l’ensemble du pays en quelques jours et le 21 juin on annonça, officiellement, 575 morts, dont deux Blancs et plus de 1000 personnes blessées; un chiffre, de toute évidence, en deçà de la réalité. Face à l’ampleur du drame, le régime sud-africain fut contraint de retirer la circulaire sur l’afrikaans. En 1992, le réalisateur Sud-Africains Darrell Roodt s’était inspiré de ces évènements pour produire le film “Sarafina” en vue d’immortaliser les événements de 1976. Et depuis 1994, le 16 juin est devenu un jour férié en Afrique du Sud et célébré partout en Afrique en tant que Journée de l’Enfant Africain, à l’initiative de l’Organisation de l’Unité Africaine (aujourd’hui l’Union Africaine).

Source:Histoire des luttes, Benjamin Babunga
 

🔔Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar 🤗🤗


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.