Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

mercredi 2 décembre 2020

Anonymous incarne bien le V for Vandetta, qui sont-ils?

 

Anonymous est une sorte de cyber-communauté qui a vu le jour en 2003 sur les forums du site 4chan. Cette communauté 2.0 possède ses propres codes de conduite et de langage ainsi que des réseaux dédiés pour que les différents membres anonymes puissent se reconnaître entre eux. Pour ce qui est de leur logo, il est inspiré du masque de Guy Fawkes dans le film V pour Vendetta et d'Epic Fail Guy, le personnage de 4chan.

LES MEMBRES ET LES FORCES D'ANONYMOUS

Comme nous l'avons précisé plus haut, Anonymous n'est composé que de personnes anonymes. Ce n'est ni une organisation, ni un quelconque club, et aucun chef ne dirige les autres membres. Il est donc impossible de rejoindre Anonymous de manière officielle. Comme l'expliquent Frédéric Bardeau et Nicolas Danet, auteurs de Anonymous, pirates informatiques ou altermondialistes ?, "aucun portrait-robot type n’est possible à réaliser". En effet, les membres du groupe peuvent être n'importe qui et ils sont à ce jour indénombrables. C'est d'ailleurs ce qui fait la force d'Anonymous. Tous les membres du groupe s'unissent autour d'un seul et même slogan : "Nous sommes anonymes. Nous sommes légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Attendez-vous à nous"

LES DÉFENSEURS DE LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

Le groupe Anonymous regroupe des Hacktivistes (hackers pour les actions qu'ils mènent sur le réseau informatique et activistes pour le caractère revendicatif de leur démarche). Ces derniers entendent garantir la liberté d'expression sur Internet et dans le monde entier, comme le montre le compte Twitter @AnonOps : "des combattants pour la liberté dans le monde". L'un des membres explique qu'ils défendent "la liberté d’expression, le pouvoir du peuple, le droit de manifester contre les gouvernements, de rendre justice".

LES MOYENS D'ACTIONS

Pour défendre la liberté d'expression, Anonymous a mené de nombreuses actions sur Internet dès 2006. Plusieurs moyens sont utilisés pour parvenir à leurs fins, notamment des attaques par déni de service qui ont pour but de surcharger un site pour qu'il ne fonctionne plus. Le groupe publie également des vidéos ainsi que des manifestes et réalise parfois des manifestations physiques sous forme de raids. Ces différentes actions permettent d'attaquer n'importe quelle cible qui est considérée comme ennemie des valeurs défendues par le mouvement (personne, gouvernement, organisation,…).

LES NOMBREUSES ACTIONS

Le groupe s'est d'ailleurs fait connaître en 2006 avec une première action d'envergure sur l'application web du réseau social Habbo. Leur deuxième grande action se déroule en 2008 lorsqu'ils font face à l'Église de la scientologie qui a publié par erreur une vidéo interne de promotion. Parallèlement, le groupe va demander à manifester devant les différents sièges de la secte dans le monde entier. C'est à ce moment là que le masque va être utilisé pour la première fois.

En 2010, lors de l'affaire de WikiLeaks, Anonymous a décidé de mener des attaques contre les sites Mastercard, PayPal et Amazon car ils ont décidé d'interrompre leurs services destinés à WikiLeaks. L'année suivante, Anonymous participe aux évènements du "Printemps arabe", afin de lutter contre la politique de censure exercée par les gouvernements arabes. Il s'intéressera principalement au gouvernement de Ben Ali (Tunisie), de Moubarak (Égypte), de l'Iran, de l'Algérie ainsi que d'autres pays du Moyen-Orient.

C'est en 2012 que le groupe va pirater le site du FBI et de l’Élysée suite à la fermeture du site Megaupload. Cette action avait bien évidemment pour but de militer contre la censure et pour un Internet libre. Après ces évènements, Anonymous a réalisé diverses actions sans grande envergure (piratage du compte Twitter du Ku Klux Klan notamment), jusqu'à l'attentat à Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Voulant venger à tout prix le journal satirique, Anonymous a attaqué de nombreux sites Internet d'organisations terroristes et comptes Twitter appartenant à des militants de Daesh ou à des prêcheurs radicaux.

Queslques-unes de remarquables

Opération Megaupload

Le 18 janvier 2012, le groupe Anonymous reprend du service, cette fois-ci non pas pour aider mais pour condamner. En effet, le groupe lance l’Opération BlackOut, en réponses aux projets des lois SOPA et PIPA auxquels le groupe s’oppose fermement. L’idée de ces projets de loi est de renforcer les pouvoirs des droits d’auteur et donner plus de pouvoir au gouvernement pour lutter contre le piratage. Les sites web, se sentant menacés, rétorquent. Google, Wikipédia, Firefox… Tous bloquent l’accès à leur site la journée du 18 janvier en signe de protestation. Le FBI, en réponse à tout ça, décide le lendemain de fermer le site Megaupload.

Alors, Anonymous entre en scène. Le groupe lance l’Opération Megaupload et s’attaque frontalement au FBI en fermant plusieurs de leurs serveurs. L’impact d’Anonymous se fait alors également grandement ressentir en France, puisque le groupe bloque le site de l’Elysée et y impose des messages contre les projets des lois SOPA et PIPA. À noter que l’Elysée s’était justement positionné en faveur de ces projets de loi.

Anonymous en guerre contre le viol

En 2012, Anonymous se lance après ça, dans la lutte contre les viols. Le groupe publie une campagne internet dans laquelle ils condamnent un viol qui a eu lieu dans l’Ohio, à Steubenville. Le 11 août, au cœur d’une soirée, une jeune fille se réveille nue, et en vient à la conclusion qu’elle a été droguée afin que l’on abuse d’elle. Deux jeunes hommes ont dans la foulée affirmé avoir eu des relations sexuelles avec elle. Alors que l’affaire allait être classée sans suite, Anonymous est venu rajouter son grain de sel en diffusant une vidéo que les agresseurs avaient prises, avant de la supprimer le lendemain. L’affaire a alors pris des proportions mondiales et des manifestants se sont rendus à Steubenville. En mars 2013, les deux violeurs finissent alors par être condamnés pour viol.

Même cas de figure à Maryville, dans le Missouri. En 2012 également, une jeune fille de 14 ans se fait violer par un homme de 17 ans… L’affaire finit par être classé sans suite. À partir de là, la victime devient, en plus de cela, harcelée car traitée de menteuse. Anonymous contacte alors la famille pour lui venir en aide. Le 13 octobre 2013, Anonymous réclame la réouverture d’une enquête lors d’une vidéo Youtube. Le violeur finira par écoper de deux ans de prison de ferme. Pour mise en danger d’une mineure cependant, et non pour viol.

Le hacker KingNull, affilié à Anonymous, vient de pirater Daniel’s Hosting : le plus grand hébergeur du Dark Web. Des milliers de sites web illégaux ont été mis hors ligne, et leurs données sont en fuite…

Sources: Hiteck - intrld- et d'autres sources sur le net

👌Profitez avec l'application audible pour écouter le livre de votre choix gratuitement: 👇 

🔔Soutenez-nous sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar 🤗🤗

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.