Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Les tueurs de la rĂ©publique- Secret d'État

La RĂ©daction
Ce livre est un excellent travail de journaliste,
a la fois tres documentĂ© et politiquement neutre. 

Une enquĂȘte vraiment instructive mais terriblement inquiĂ©tante. L'auteur dĂ©roule plusieurs dĂ©cennies de l'histoire des services secrets et forces spĂ©ciales françaises. On dĂ©couvre avec lui les succĂšs et les Ă©checs.


La vengeance est un plat qui se mange froid. MĂȘme, parfois, trĂšs froid. Ainsi en est-il des « opĂ©rations spĂ©ciales » clandestines rĂ©alisĂ©es par les Etats victimes d’attaques terroristes. Si IsraĂ«l et les Etats-Unis n’hĂ©sitent pas Ă  appliquer la loi du talion, la France n’a jamais eu une politique constante en ce domaine.

Selon Francois Hollande, les reprĂ©sailles organisĂ©es dans le plus grand secret par des « tueurs de la RĂ©publique », issus du Service Action, le bras armĂ© de la Direction gĂ©nĂ©rale des services extĂ©rieurs (DGSE), ont Ă©tĂ© couronnĂ©es plus ou moins de succĂšs.

Certaines furent des fiascos comme l’opĂ©ration contre le ­Rainbow-Warrior, le bateau de Greenpeace, coulĂ© en 1985 dans le port d’Auckland en Nouvelle-ZĂ©lande qui entraĂźna la mort d’un photographe portugais. Le scandale qui s’ensuivit aprĂšs les rĂ©vĂ©lations du Monde a obligĂ© la DGSE Ă  constituer une cellule encore plus clandestine de tueurs, baptisĂ©e « cellule Alpha ». Ce sont ces diffĂ©rentes opĂ©rations que raconte le journaliste et Ă©crivain Vincent Nouzille dans son documentaire en deux volets adaptĂ© de son livre Ă©ponyme Les Tueurs de la RĂ©publique (Fayard, 2015). Il y dĂ©crypte la conduite des diffĂ©rents prĂ©sidents de la Ve RĂ©publique.

François Mitterrand, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont adoptĂ© des attitudes trĂšs fermes, alors que Jacques Chirac, ValĂ©ry Giscard d’Estaing et Georges Pompidou Ă©taient plutĂŽt opposĂ©s Ă  ce genre d’action. Quant au gĂ©nĂ©ral de Gaulle, il s’en Ă©tait remis Ă  Jacques Foccart, son homme de l’ombre et des mauvais coups.

👌Il y a pas mal de livres interĂ©rĂ©ssantq comme celui-ci en version audio : 👇

La vie de cet homme, qui aura vĂ©cu toute sa vie dans le secret, trouve ses racines dans la RĂ©sistance, dont il a Ă©tĂ© membre actif jusqu’Ă  la LibĂ©ration. Il a vĂ©cu, aux premiĂšres loges, la dĂ©faite militaire de la France, l’Occupation et le lot de peurs liĂ©es Ă  la clandestinitĂ©. Au sortir de la guerre, ce pilier du service action des services de renseignement français (Sdece) inscrit ses pas dans ceux du GĂ©nĂ©ral de Gaulle.


IllustrĂ©s par les observations de spĂ©cialistes et les confidences d’anciens conseillers des chefs d’Etat, les deux documentaires (malheureusement mis en scĂšne de maniĂšre trop clinquante) ­passent en revue les grandes affaires qui ont Ă©maillĂ© ces quarante ­derniĂšres annĂ©es.

Ainsi, la traque de Carlos, auteur de plusieurs attentats Ă  Paris (Drugstore Saint-Germain en 1974 et assassinat de deux policiers de la Direction de la surveillance du territoire en 1975) connu diffĂ©rents Ă©pisodes. Giscard hĂ©sita longtemps avant de donner ­l’ordre de le capturer, alors que ­Mitterrand, Ă  peine Ă©lu en 1981, ordonna aussitĂŽt de l’Ă©liminer. Il sera finalement arrĂȘtĂ© Ă  Khartoum, au Soudan, le 14 aoĂ»t 1994, puis rapatriĂ© Ă  Paris et condamnĂ© Ă  la perpĂ©tuitĂ© par la justice française.

François Mitterrand n’a pas hĂ©sitĂ© aussi Ă  approuver des opĂ©rations « Homo » (pour homicides) aprĂšs l’assassinat de l’ambassadeur de France Louis Delamare au Liban, le 4 septembre 1981.

ExĂ©cutĂ©s l’un aprĂšs l’autre

Tous les tueurs du commando furent retrouvĂ©s et exĂ©cutĂ©s l’un aprĂšs l’autre. Il a Ă©galement commanditĂ© des ripostes contre l’Iran, soupçonnĂ© d’ĂȘtre derriĂšre l’attentat de l’immeuble du Drakkar, Ă  Beyrouth en 1983, qui fit 58 victimes parmi les militaires français.


Plus prudent, Jacques Chirac a demandĂ© – par l’intermĂ©diaire des services secrets français – aux AlgĂ©riens de venger la mort des moines de TibĂ©hirine en 1996. Ce qui fut fait. Nicolas Sarkozy a, lui, ordonnĂ© que l’on « neutralise » jusqu’au dernier les auteurs de l’embuscade d’Uzbin, qui provoqua, en 2008, la mort de dix soldats français en Afghanistan.

Mais c’est François Hollande qui fut le plus intransigeant. Il a ­notamment demandĂ© Ă  la DGSE de venger la mort de trois agents français en Somalie, en 2013, et ­ordonnĂ©, de maniĂšre prĂ©ventive, des assassinats ciblĂ©s de chefs de cellules terroristes. AprĂšs les attentats de 2015 Ă  Paris, il a commencĂ© Ă  cibler dĂ©libĂ©rĂ©ment des djihadistes français partis en Syrie.

Texte de Daniel Psenny - Le monde- Biblio - ...

🔔Soutenez-nous sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->