Notre petite revue, gratuite et ind√©pendante, fait du bruit gr√Ęce √† vous ! Soutenez-nous, car m√™me les petites √©tincelles peuvent allumer de grandes id√©esūüöÄ Soutenir!

La comtesse sanglante. Elizabeth B√°thory (1560-1610)

La Rédaction
La comtesse sanglante. Elizabeth Báthory (1560-1610) était la nièce du roi de Pologne et appartenait à l'une des plus importantes familles aristocratiques de Hongrie. Elle a reçu une éducation très poussée, bien supérieure à celle des jeunes nobles de l'époque, en arrivant à parler et à écrire correctement quatre langues.

 D√®s son enfance, sa famille a arrang√© son mariage avec un aristocrate hongrois de Transylvanie, le comte Ferencz Nadasdy, qui avait deux fois son √Ęge.

La jeune fille a √©t√© envoy√©e vivre l√†-bas, o√Ļ elle a rencontr√© sa belle-m√®re puritaine qui s'occuperait de son √©ducation. La relation entre les deux √©tait horrible, Elizabeth appartenait √† une famille de rang sup√©rieur √† celui de sa belle-m√®re et n'acceptait pas ses ordres.

 A l'age de 13ans, Elizabeth engagea une romance avec l’un des serviteurs du ch√Ęteau, nomm√© Laszlo Bende. Par pure malchance, les amoureux furent d√©couverts et Ferenc Nadasdy, futur √©poux d’Elizabeth (qui √©tait alors √Ęg√© de dix huit ans) s’empara du jeune serviteur, le fit castr√© par ses valets, et le jeta ensuite √† ses molosses en p√Ęture. Cet √©v√©nement a pr√©cipit√© le mariage. Toute l'aristocratie de la r√©gion, y compris l'empereur Maximilien II, a assist√© √† l'√©v√©nement. Apr√®s le mariage, le mari devait adopter le nom de famille de sa femme, car elle √©tait de rang sup√©rieur. Ils sont all√©s vivre dans un ch√Ęteau des Carpates qui domine une grande partie de la Slovaquie actuelle. Son mari, surnomm√© " le Chevalier noir ", aimait plus se battre que d'√™tre dans son ch√Ęteau avec Elizabeth B√°thory, qu'il laissait seule. Pendant que son mari se battait, elle a commenc√© √† avoir des relations lesbiennes avec ses servantes, relations qui avaient des aspects sadomasochistes : elle aimait piquer des aiguilles ou mordre ses amants, entre autres. 

Après le meurtre de son mari, le comte, dans un bordel, Elizabeth en profita pour expulser sa belle-mère et toute sa belle-famille des territoires qui lui appartenaient désormais. En même temps, elle s'est entourée d'alchimistes et de sages, qu'elle a ensuite identifiés comme des sorciers et des magiciens.

 Un jour, une de ses servantes lui a accidentellement tir√© les cheveux en les peignant. Elizabeth l'a gifl√©e si fort qu'elle a √©clabouss√© le sang de la fille sur sa main. Imm√©diatement, Elizabeth a senti sa peau dans cette zone recevoir la fra√ģcheur de sa jeune servante, et c'est l√† que le monstre s'est r√©veill√© ! Aussit√īt, elle appela ses assistants Johannes et Thorko ; elles d√©shabill√®rent la jeune fille, lui tranch√®rent la gorge en pronon√ßant des litanies diaboliques et la saign√®rent dans une baignoire. Ce jour-l√†, Elizabeth a pris son premier bain de sang humain.

Entre 1604 et 1610, les agents obscurs d'Elizabeth se sont consacr√©s √† lui fournir des femmes √Ęg√©es de 9 √† 16 ans pour ses rituels sanglants. Que ce soit par peur de vieillir, par d√©rivation de ses go√Ľts sadiques, par les conseils de son environnement, ou peut-√™tre tout cela, elle a conclu que le sang des vierges l'aidait √† retrouver sa jeunesse. Elle commen√ßa donc √† emmener les jeunes filles dans une cellule o√Ļ elles furent saign√©es, le sang vers√© dans une baignoire, et dans ce bain, la comtesse retrouva l'espoir de la jeunesse √©ternelle. Ses go√Ľts sadiques l'ont amen√©e √† torturer ses jeunes filles pour leur faire couler du sang, en √©vitant leur mort pour les gu√©rir et recommencer la torture, comme si c'√©tait des troupeaux.

Une des coutumes qui semble avoir plu √† la comtesse est qu'une fois baign√©es, les m√™mes jeunes filles l√®chent le sang de son corps pour le rendre propre. Au fil des ann√©es, il n'y avait plus de jeunes filles √† saigner, elle avait achev√© les jeunes filles de la r√©gion, et c'est pourquoi ses souhaits √©taient dirig√©s vers les jeunes aristocrates. Puis la justice, qui avait d√©tourn√© le regard, a agi, et la comtesse a √©t√© poursuivie. Comme si cela ne suffisait pas, l'empereur √©tait un de ses ennemis et voulait s'approprier ses biens. Ainsi, lorsque les autorit√©s sont entr√©es dans son ch√Ęteau, toutes sortes de perversions ont √©t√© mises au jour.

 Lors de son proc√®s, 650 meurtres lui ont √©t√© attribu√©s. Elle a √©t√© enferm√©e √† vie, emmur√©e dans son propre ch√Ęteau, o√Ļ elle a vu la lumi√®re du soleil √† travers une petite grille, et o√Ļ elle a re√ßu peu de nourriture pour prolonger son agonie. Il a fallu quatre ans pour qu'Elizabeth Bathory meure au milieu de cris de folie. Ses complices √©taient "plus chanceux"... ils ont √©t√© ex√©cut√©s. Mais les chefs d'accusation sont parfois pris avec prudence par les historiens : « la nature du proc√®s rend toutes les preuves fournies suspectes, car elles ont √©t√© extirp√©es sous la torture ou des menaces de torture. ».

Point que souligne √©galement l'historien Mikl√≥s Moln√†r, sp√©cialiste de la Hongrie. Il n'est donc pas exclu que les t√©moins aient invent√© ou exag√©r√© des faits dans le seul but de mettre fin √† leur supplice. Par ailleurs, Molnar souligne aussi que la comtesse n'a pas eu la possibilit√© de se d√©fendre contre ces accusations. Mais il pr√©cise toutefois : « Il est possible qu'elle ait commis ces crimes, rien n'est exclu, mais rien n'est prouv√©. » #Pablo

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies ūüć™ sur ce site pour analyser le trafic, m√©moriser vos pr√©f√©rences et optimiser votre exp√©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-h√©ros de la navigation ! ūüöÄ On a d√©tect√© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. ūüĆü Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! ūüĆźūüí• Merci, h√©ros ! ūüôĆ #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! D√©sol√© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. ūüĆćūüėĒ
-->