Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Zohra Drif et le débat de Marseille (avril 2012)

La RĂ©daction
 Zohra Drif est une moudjahida (militante de l'indĂ©pendance algĂ©rienne), une avocate et une femme politique algĂ©rienne, ancienne sĂ©natrice et ancienne vice-prĂ©sidente du Conseil de la nation.
Elle fut l'Ă©pouse de Rabah Bitat, un des neuf chefs historiques du FLN. Elle-mĂȘme est considĂ©rĂ©e en AlgĂ©rie comme une hĂ©roĂŻne de la RĂ©volution algĂ©rienne et de la guerre d'indĂ©pendance contre la colonisation française ; elle a notamment fait partie du « RĂ©seau bombes » lors de la bataille d'Alger, aux cĂŽtĂ©s d'Ali la Pointe, d'Hassiba Ben Bouali et de Yacef SaĂądi, chef de la Zone autonome d'Alger.

Lors d'un forum dĂ©bat, La guerre d’AlgĂ©rie, cinquante ans aprĂšs, organisĂ© par le magazine Marianne, France Inter et El-Khabar Ă  Marseille les 30, 31 mars et 1er avril 2012, Zohra Drif, en prĂ©sence de Danielle Michel-Chich, une des victimes de l'attentat du Milk Bar, alors ĂągĂ©e de cinq ans, s'attire les foudres du public :

« Vous ĂȘtes une criminelle de guerre ! Vous avez tuĂ© des enfants ! »
Elle se défend en ces termes :

« Nous avons pris les armes pour combattre un systĂšme. Ce genre de systĂšme ne vous laisse d’autre choix que de mourir pour vivre dans votre pays. »
Danielle Michel-Chich publie Ă©galement Lettre Ă  Zohra D. (Flammarion, 2012). Lorsque Danielle Michel-Chich l’interroge sur la lĂ©gitimitĂ© de son geste, Zohra Drif rĂ©pond :

« Ce n’est pas Ă  moi qu’il faut vous adresser, c’est Ă  tous les pouvoirs français qui sont venus asservir mon pays. Bien sĂ»r, que ce soit Ă  titre personnel et Ă  titre humain, tous les drames, que ce soit les vĂŽtres ou que ce soit les nĂŽtres, sont bouleversants. Mais nous n'Ă©tions pas dans une confrontation personnelle, nous Ă©tions dans une guerre. Nous Ă©tions pris dans une tourmente qui nous dĂ©passait, qui vous dĂ©passait ».

Elle poursuit en justifiant ces actions par l'état de guerre, considérant que les victimes civiles sont tout aussi inévitables que, par exemple, lors du bombardement de Dresde.

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->