Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

vendredi 16 novembre 2018

LES BIENHEUREUX -le film qui dérange

UN FILM OSÉ , QUI CASSE LES TABOUS, QUI NE FILTRE PAS LA RÉALITÉ ET FAIT FACE AU DÉTRACTEURS DE LA LIBERTÉ.
BRAVO À LA RÉALISATRICE SOFIA DJAMA ET À TOUTE L'ÉQUIPE DE PRODUCTION.
Ça sort du lot , et ça montre que le cinéma algérien peut enfin voir loin , surtout sortir de la médiocrité et de l'emprise de la politique audiovisuelle du pays ... il faut avoir de l'audace pour faire face aux fanatiques et aux conservateurs, aux monstres religieux et aux gardiens qui refusent l'accès au temple de liberté...
La réalisatrice invitée sur les plateaux télés, comme Al Djazaaeria ; qui subit des clashs d'une façon  méchante et gratuite, des critiques moins fondées pour discréditer son travail , tout cela parce qu'elle montre une facette qui dérange certains partis et certaines personnes, car pour eux ce qui n'est pas des leurs ne doit pas apparaître... Elle fait face avec une grande détermination et intelligence, tout en assumant  son travail et ses idées, Oui! souvent on a du mal à croire que la partie émergente de l'iceberg est plus volumineuse que celle qu'on voit à la surface de l'eau.

La realisatrice nous confie ce soir après la projection de son film au cinéma d'Alger:" je crois que nous pouvons ce soir être fier du super public qui est venu nombreux voir le film, ce public était beau par sa mixité et pas que de genre, mais d'âge, les débats étaient géniaux et enrichissants, ceux qui n'ont pas été à l aise l'ont exprimé avec certains passages du film voire avec le propos même du film l'ont exprimé avec respect et sérénité. mais nous avosn eu aussi une déclaration d'amour très forte , un enthousiasme qui m'a rendu très heureuse. et surtout nous avons fait que la cinémathèque d'Alger ferme ses porte à presque 22h et c'est en soit une fierté de se dire que notre ville peut avoir un coeur qui bat au delà de 18h , ces battements sont fragiles et c'est pourquoi il est important et nécessaire de faire en sorte que ce coeur se muscle et devienne assez fort pour résonner partout !"

Un grand chef D'oeuvre qui promet. À  voir dans vos cinémathèques

# Le synopsis:
Alger, quelques années après la guerre civile. Amal et Samir ont décidé de fêter leur vingtième anniversaire de mariage au restaurant. Pendant leur trajet, tous deux évoquent leur Algérie : Amal, à travers la perte des illusions, Samir par la nécessité de s'en accommoder. Au même moment, Fahim, leur fils, et ses amis, Feriel et Reda, errent dans une Alger qui se referme peu à peu sur elle-même.

Reporté par Aghiles AZZOUG

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.