Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!
Articles

Tinariwen le vent de la rébellion pacifique

La RĂ©daction
« Si on avait Ă©coutĂ© nos textes, nous n'en serions pas lĂ  aujourd'hui. Nous sommes un peuple pacifique, mais nous n'acceptons pas qu'on marche sur nos tĂȘtes. Depuis cinquante ans, nous demandons des Ă©coles pour nos enfants, des puits pour nos bĂȘtes, le droit de pĂąturer sur notre territoire. En cinquante ans, nous n'avons rien obtenu. »
— Eyadou ag Leche


CrĂ©Ă© officiellement en 1982, lors d'un festival Ă  Alger, par Ibrahim ag Alhabib, Alhassan ag Touhami et feu Intayaden, Taghreft Tinariwen, qui signifie en tamasheq Ou berbĂšres synonyme, « l'Ă©dification des pays » tamazirth jouĂ© un rĂŽle important pendant la rĂ©bellion touareg des annĂ©es 1990, en diffusant des messages d'espoir et de rĂ©sistance Ă  leurs compatriotes. À l'origine, les trois amis jouent sur une guitare acoustique qu'ils se partagent, avant de rencontrer un orchestre de musiciens touaregs, les voix du Hoggar qui chantent en arabe et qui offrent Ă  Ibrahim sa premiĂšre guitare Ă©lectrique. À Tamanrasset, ils donnent des concerts accompagnĂ©s de trois femmes. AprĂšs cette pĂ©riode d'exil en AlgĂ©rie, Ibrahim, Intayeden, Alhassan rencontrent Alhousseini ag Abdoulahi, Kedhou ag Ossad, Mohammed dit "Japonais" dans les camps d'entraĂźnement en Libye. Le groupe s'agrandit de ses nouveaux membres. Lorsqu'Ă©clate la rĂ©bellion en 1990, ils rentrent au Mali les armes Ă  la main et les guitares en bandouliĂšre. Ils se retrouvent alors intĂ©grĂ©s au Mouvement Populaire de l'Azawad sous le commandement d'Iyad ag Ghali qui les aide Ă  financer l'achat d'instruments de musique.

Avec la signature du Pacte national de 1992, et le retour de la paix, le groupe s'est consacrĂ© Ă  la diffusion de la culture touarĂšgue grĂące Ă  leur musique et Ă  des paroles Ă©voquant autant l'amour du dĂ©sert que les souffrances de leur peuple. Tinariwen joue alors dans des festivals au Mali et commence Ă  se faire un nom. Ils enregistrent alors deux albums studio : le premier en 1992 Ă  Abidjan et le second en 1993 Ă  Bamako. Leur leader de 1993 Ă  1999 est Mohamed ag Ansar dit "Manny" qui est aujourd'hui le directeur du Festival au dĂ©sert. C'est Ă  cette mĂȘme Ă©poque que des choristes intĂšgrent le groupe, apportant une touche de fĂ©minitĂ© Ă  ce groupe d'ex-rebelles, rappelant les tende, traditionnellement chantĂ©s lors des fĂȘtes, dans les campements, par les femmes rĂ©unies autour d'une soliste. Parmi elles, la regrettĂ©e Wounou wallet Oumar, sƓur de l'actuelle chanteuse Mina wallet Oumar.

On compte de trÚs nombreux morceaux à leur actif, enregistrés sur des cassettes qui ont circulé dans le Sahara pendant la rébellion touarÚgue. En 1999, leur participation au Festival Toucouleur à Angers, sous le nom de Azawad, lance leur carriÚre en Europe.

Leur premier album The Radio Tisdas Sessions enregistrĂ© en deux jours Ă  Kidal grĂące Ă  l'Ă©nergie solaire, par Justin Adams et les Lo'Jo sort en 2000. Ibrahim, Abdallah, Keddhou, Japonais, Alhassan, Foy-Foy y participent. C'est avec Amassakoul Ă©ditĂ© en 2004, que leur renommĂ©e atteint une dimension internationale. La sortie de cet album est un rĂ©el succĂšs, le groupe fait figure d'ambassadeur des Touaregs Ă  travers le monde grĂące Ă  leurs tournĂ©es en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Asie5. Leur troisiĂšme album Aman Iman, paru en 2007, a confirmĂ© la renommĂ©e du groupe puisqu'il a Ă©tĂ©, entre autres, disque d'argent en Grande-Bretagne. Tinariwen a Ă©galement reçu le soutien de grands noms du rock tels Robert Plant de Led Zeppelin qui se joignit Ă  eux lors d'un concert mĂ©morable au Bataclan Ă  Paris le 7 avril 2007.

Le cinéaste français Jérémie Reichenbach, a réalisé un film documentaire de 51 minutes, sur la naissance du groupe, Teshumara, les guitares de la rébellion touareg. Il replace cet avÚnement dans l'errance et l'exil du peuple touareg vécu à l'occasion du soulÚvement des années 1990, et de la féroce répression du gouvernement malien de l'époque. Ce film a reçu en août, le grand prix 2006 du documentaire musical, de la SACEM. En 2007, le groupe signe la musique du court métrage Oni Ise Owo.

En 2010, les Tinariwen participent au concert d'ouverture de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud.
Le 30 juin 2012, ils font la premiĂšre partie des Red Hot Chili Peppers au Stade de France.

En janvier 2013, Abdallah ag Lamida dit « Intidaw », l'un des chanteurs du groupe, est fait prisonnier par des membres du groupe islamiste Ansar Dine, qui Ă  la suite du conflit malien de 2012-2013 contrĂŽle depuis le printemps 2012 le nord du pays, alors qu'il rend visite Ă  sa famille dans son village natal de Tessalit. Il a Ă©tĂ© relĂąchĂ© aprĂšs une vingtaine de jours.

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->