Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

le visage de liberté en Turquie,une parle emprisonnée

La RĂ©daction

Le procĂšs du journal "ÖzgĂŒr GĂŒndem" est reportĂ© au 22 juin. Toutes les requĂȘtes ont Ă©tĂ© rejetĂ©es, dont celle de la romanciĂšre turque.



Son avocat, Erdal Doğan, nous a livrĂ© sa rĂ©action au sortir de l'audience qui se tenait ce matin Ă  Istanbul : « Mon argument Ă©tait de faire comprendre qu'en tant qu'Ă©crivaine elle est un messager pour la paix Ă  l'Ă©tranger. Le procureur Ă©tait d'accord avec nous pour lever l'interdiction, on Ă©tait plein d'espoir. Mais le juge a rejetĂ© notre demande, estimant que ce n'Ă©tait pas possible Ă  ce stade du procĂšs. Pourtant, rien n'a changĂ© dans le dossier, pas de nouvelles preuves. Ça n'a pas de sens. C'est une dĂ©cision arbitraire. On la prive de sa libertĂ© d'aller Ă  l'Ă©tranger, de certaines opportunitĂ©s professionnelles, etc. C'est sĂ»r, ce n'est pas la prison, mais c'est une autre maniĂšre de la punir. »

Symbole de la liberté d'expression

L'Ă©crivaine est devenue, malgrĂ© elle, un symbole de la libertĂ© d'expression mise Ă  mal par le rĂ©gime Erdogan. Non pour ses livres, qui sont toujours en vente en Turquie, mais pour ses articles. L'Ă©diteur turc a prĂ©fĂ©rĂ© reporter la publication en turc de son dernier livre Le silence mĂȘme n'est plus Ă  toi (Actes Sud), qui, justement, rassemble certains de ses Ă©crits pour le journal incriminĂ©, Ă©voquant la situation des Kurdes et dĂ©nonçant des rĂ©alitĂ©s de son pays. « J'ai voulu ajouter au dossier le rapport complet de l'ONU sur les crimes contre les civils et destructions dans les rĂ©gions du Sud-Est, ce qu'elle a dĂ©noncĂ© dans ses articles. C'est un fait, le rapport d'une organisation internationale le prouve, fait valoir l'avocat de l'Ă©crivaine. Mais le juge a refusĂ© ce rapport complet. »
La romanciĂšre s'est exprimĂ©e au sortir du tribunal, et l'on avait dĂ©jĂ  compris, lors de l'entretien qu'elle avait accordĂ© Ă  La Grande Librairie, diffusĂ© jeudi dernier sur France 5, qu'elle ne vivait plus qu'au prĂ©sent, faute de pouvoir se projeter d'une quelconque façon, Ă  la merci de la justice turque. « Elle est triste, ajoute son avocat. Elle espĂ©rait que cette interdiction soit levĂ©e, mais on refera une nouvelle demande avant le 22 juin, jour de la prochaine audience. » Objectif : que l'Ă©crivaine aille recevoir son prix littĂ©raire le 9 mai Ă  Amsterdam. « C'est un prix attribuĂ© Ă  de grands noms de la dissidence », rĂ©agit son Ă©diteur chez Actes Sud Timour Muhidine, qui s'interroge : « La laisser voyager pour recevoir des prix qui manifestent le soutien direct des EuropĂ©ens. Ceux qui ne nous aiment pas, dirait le prĂ©sident turc, dans le contexte actuel, donc pourquoi lui faire ce petit plaisir ? »

Nombreux soutiens

Ils Ă©taient nombreux Ă  comparaĂźtre avec la romanciĂšre devant la 23e chambre du tribunal d'Istanbul ce mardi Ă  partir de 10 h 30, heure locale : la linguiste Necmiye Alpay, son ex-codĂ©tenue en libertĂ© provisoire Ă©galement depuis le 29 dĂ©cembre, des journalistes, etc. Le rĂ©dacteur en chef d'ÖzgĂŒr GĂŒndem Inan Kizilkaya est arrivĂ© escortĂ© de deux policiers, relate l'Ă©crivain français Tieri Briet, qui a assistĂ© Ă  l'audience, sur le site Free Asli Erdogan. Inan Kizilkaya est en prison depuis juillet 2016, tout comme le gĂ©rant du journal Kemal Sancili, qui s'est exprimĂ© en visioconfĂ©rence depuis la prison. L'avocate Eren Keskin, en libertĂ©, comparaissait Ă©galement, et sa demande de levĂ©e de son contrĂŽle judiciaire, comme les autres requĂȘtes, a Ă©tĂ© rejetĂ©e.
PĂ©titions, rencontres, dĂ©bats, publications... Un peu partout, les soutiens continuent de se manifester, notamment en France. Timour Muhidine, l'Ă©diteur français d'Asli Erdogan, envisage de publier le premier roman d'Asli Erdogan, L'Homme Ă©corce, chez Actes Sud et compte aller voir l'Ă©crivaine au mois de mai lorsque s'ouvrira Ă  l'Institut français d'Istanbul une exposition de photos de Philippe Dupuich avec ses textes sur l'underground turc. Entre-temps, il interviendra lors du festival Hors limites le 18 mars, puis fin avril Ă  Arras, au festival ColĂšres du prĂ©sent. On attend pour le mois de mai une floraison de titres, notamment d'auteurs kurdes de Turquie, chez des Ă©diteurs comme Galaade, ou encore Bleu autour.
Faire circuler les textes et donner la parole aux auteurs et aux intellectuels reste le moyen utilisĂ© pour ceux qui souhaitent agir en faveur d'Asli Erdogan et d'autres victimes du durcissement du rĂ©gime turc. Comment soutenir la libertĂ© d'expression quand le prĂ©sident Erdogan lui-mĂȘme dĂ©nonce celle qu'on lui retire en Europe ? La question reste posĂ©e. Quoi qu'il en soit, la rĂ©pression se poursuit en Turquie. « Les Ă©crivains sont toujours en ligne de mire pour leurs collaborations au journal Ă–zgĂŒr GĂŒndem, dit Timour Muhidine, tel le Kurde de Turquie Murat Uyurkulak (son roman Tol a Ă©tĂ© publiĂ© par Galaade) qui a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  15 mois de prison il y a quelques jours. La volontĂ© d'Ă©radiquer l'intelligentsia de gauche est claire : on poursuit les gens, les uns aprĂšs les autres, pour des faits anciens qui n'avaient pas Ă©tĂ© remarquĂ©s jusque-lĂ , et toujours concernant le journalisme, et non pas la littĂ©rature. Sans oublier les licenciements Ă  la fac pour ceux qui ont manifestĂ© leur soutien Ă  la paix avec les Kurdes... Ça ne s'arrĂȘte pas, c'est un vĂ©ritable acharnement. »
Dans ce contexte, mobilisation et rĂ©activitĂ© restent capitales sur le long terme, poursuit l'Ă©diteur. « J'ai peur que ce procĂšs traĂźne un bon moment et que cela use tout le monde. L'usure est une menace, on tente d'avoir Ă  l'usure les proches et les comitĂ©s de soutien pour qu'ils se relĂąchent, donc plus que jamais il s'agit de ne pas relĂącher la vigilance. »
PAR  (AVEC QUENTIN RAVERDY À ISTANBUL)


Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->