Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

lundi 17 avril 2017

La litterature berbere amazigh qui remonte au 2ème siècle après JC

Quelques auteurs amazigh connus, depuis le 2ème siècle après JC, nous citons :

Fronton : "orateur, consul, maître de deux empereurs" fut de son temps placé au premier rang des écrivains. Il naquit à Cirta au II siècle après .JC, fit ses études en Numidie, les poursuivit à Carthage et ensuite à Rome. Il fit une carrière brillante, entra très jeune au Sénat et fut le familier de trois empereurs. Il ne reste de ses discours que quelques fragments; plusieurs des ouvrages conservés sont incomplets.



Apulée de Madaure : peut être le plus grand écrivain de l'Afrique, auteur favori de son pays natal, Apulée traça la voie à la littérature africaine. Apulée était fier de ses origines, fier de Madaure, où il avait vu le jour vers 125. La plus grande partie de ses ouvrages est perdue, il nous reste Les Métamorphoses ou l'Âne d'or, en onze livres, le recueil des Florides et de l'Apologie, et quelques traités de philosophie pure.

Saint Cyprien : il fut un brillant rhétoricien païen puis, converti au christianisme, il devint évêque en 248. Son œuvre consiste en traités de morale et en épîtres : sur les œuvres et les aumônes, De l'unité de l'Eglise catholique, lettres, etc.

Lactance : une inscription nous apprend qu'il est originaire de Cirta. Il serait né vers 250. Ses principaux livres : symposium ou Banquet, le Grammaticus. Lactance se révèle historien, et donne des renseignements précieux sur les dernières années du IVe siècle. Son œuvre apologétique et philosophique comprend les Divinae institutionnes en sept livres, l'Epitome ou abrégé des institutions divines, etc.

Saint Optât : né vers 320 est originaire de Milev (Mila), il en fut évêque dans le dernier tiers du quatrième siècle Saint.
Optat est le plus ancien représentant de la littérature antidonatiste. Les libri Optati, les livres d'Optat, connus aussi sous les titres : De Schismate Donatistarum ou Contra Parmenianum Donatistum constituent l'ouvrage fondamental d'Optat contre les donatistes.

Petilianus De Constantine : né à Constantine vers 365, il fut d'abord un brillant avocat, un grand orateur et ce fut la raison qui décida les donatistes de la ville à en faire leur évêque vers 395- Ses principales œuvres sont : Pamphlet contre l'Eglise catholique, Lettre sur l'Eglise catholique. Pamphlet contre Augustain, Traité sur la Schisme des Maximianistes, Traité sur le baptême et de nombreux discours à la Conférence de Carthage.



Gaudentus de Timgad : né vers 355 à Thamugadi. Elu évêque au début de l'année 398. On connaît ses lettres à Dulcitius, sa lettre à Augustain. A défaut d'une grande valeur littéraire ces œuvres ont un intérêt historique certain pour l'étude du Donatisme et la connaissance de la vie africaine à Timgad.

Emeritus De Caesarea : né vers 350 à Caesarea, il fut l'évêque donatiste à partir de 385. Il est connu par ses œuvres mais surtout par le témoignage de Saint Augustain. On a de lui surtout des discours; la Sentencia rédigée en 394 pour le concile de Bagai, les discours prononcés à la conférences de Carthage et les sermons prononcés après cette conférence. L'orateur apparaît à travers cette œuvre, un avocat.

Saint Augustin : né en 354 à Thagaste (Souk-Ahras), mort en 430. Il fit ses études à Thagaste, puis à Madaure et Carthage. L'oeuvre littéraire d'Augustin est immense, elle remplit .quatorze volumes de la Patrologie latine de Mignet. Deux ouvrages immergent ; la Cité de Dieu, ou il oppose aux éphémères cités terrestres la cité éternelle de Dieu et les Confessions, œuvre autobiographique où il se montre tel qu'il fut "un homme livré à ses propres forces, à ses péchés".
soutenez le Journal EL MESMAR 
https://www.facebook.com/JournalElMesmar

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.