Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

PoĂšme de Victor Hugo, 1825 :"Vous qui ne savez pas combien l’enfance est belle"

La RĂ©daction


 #poeme #VictorHugo 

"Vous qui ne savez pas combien l’enfance est belle,

Enfant ! n’enviez point notre Ăąge de douleurs,

OĂč le cƓur tour Ă  tour est esclave et rebelle,

OĂč le rire est souvent plus triste que vos pleurs.


Votre Ăąge insouciant est si doux qu’on l’oublie !

Il passe, comme un souffle au vaste champ des airs,

Comme une voix joyeuse en fuyant affaiblie,

Comme un alcyon sur les mers.


Oh ! ne vous hùtez point de mûrir vos pensées !

Jouissez du matin, jouissez du printemps ;

Vos heures sont des fleurs l’une Ă  l’autre enlacĂ©es ;

Ne les effeuillez pas plus vite que le temps.


Laissez venir les ans ! le destin vous dévoue,

Comme nous, aux regrets, à la fausse amitié,

À ces maux sans espoir que l’orgueil dĂ©savoue,

À ces plaisirs qui font pitiĂ©.


Riez pourtant ! du sort ignorez la puissance

Riez ! n’attristez pas votre front gracieux,

Votre oeil d’azur, miroir de paix et d’innocence,

Qui révÚle votre ùme et réfléchit les cieux !"


FĂ©vrier 1825

*************

Victor Hugo, Odes et ballades, 1826

💔www.elmesmar.fr

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->