Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

L'un des plus grands guerriers vikings Ă©tait une femme

La RĂ©daction


 Des preuves de l'existence de femmes dans les rangs des guerriers vikings invitent les archĂ©ologues Ă  reconsidĂ©rer leur interprĂ©tation de l'histoire du peuple scandinave.

Il y a plus d'un millĂ©naire, dans le sud-est de l'actuel Royaume de SuĂšde, un riche guerrier viking a eu pour derniĂšre demeure une tombe resplendissante, remplie d'Ă©pĂ©es, de flĂšches et de deux chevaux sacrifiĂ©s. Le site funĂ©raire reflĂ©tait en tous points l'idĂ©al d'une vie de guerrier viking. Du moins c'est ce que pensaient les archĂ©ologues jusqu'Ă  prĂ©sent.

De nouvelles analyses ADN des os retrouvés ont révélé que la tombe était en fait occupée par une femme.

L'Ă©tude publiĂ©e dans l'American Journal of Physical Anthropology a surpris les historiens spĂ©cialisĂ©s dans la pĂ©riode et la culture vikings. La vision que nous avons des Vikings, fiers marins sans peur ayant parcouru l'Europe pendant des siĂšcles, pourrait bien en ĂȘtre changĂ©e. 

« Cette sĂ©pulture Ă©tait mise en exergue pour montrer Ă  quoi pouvait prĂ©tendre un guerrier viking exemplaire, » explique Davide Zori, archĂ©ologue Ă  l'UniversitĂ© Baylor, qui n'a pas pris part aux recherches. « [Cette Ă©tude a remis] en question l'interprĂ©tation archĂ©ologique que nous nous faisions de cette pĂ©riode : nous avons toujours pensĂ© que c'Ă©tait lĂ  des attributs masculins. »

Des fouilles antĂ©rieures ont montrĂ© depuis longtemps que tous les guerriers vikings n'Ă©taient pas des hommes. Un texte irlandais du 10e siĂšcle conte l'histoire d'Inghen Ruaidh (« La fille rouge »), une femme guerriĂšre qui a menĂ© une flotte viking jusqu'en Irlande. Davide Zori note par ailleurs que de nombreuses sagas vikings comme la lĂ©gendaire Volsunga saga dĂ©peint des jeunes filles armĂ©es se battant aux cĂŽtĂ©s des soldats. 

Mais certains archéologues considéraient ces guerriÚres comme des embellissements mythologiques créés pour satisfaire une description des genres plus moderne.

L'ASSUMATION MASCULINE
Depuis la fin des années 1880, les archéologues ne pouvaient envisager que cette sépulture viking découverte à Birka ne soit autre chose que la derniÚre demeure d'un grand guerrier. Non parce que les restes de l'inhumée le laissaient penser, mais parce que les artefacts découverts à ses cÎtés étaient, dans leur imaginaire, forcément des attributs masculins.

Comme National Geographic le reportait dans son magazine de mars 2017 consacrĂ© aux Vikings, cette perception change quelque peu depuis que la bio-archĂ©ologue Anna Kjellström de l'UniversitĂ© de Stockholm a procĂ©dĂ© Ă  un premier examen minutieux des os pelviens et mandibulaires du supposĂ© guerrier. Leur dimension correspondait sans Ă©quivoque Ă  l'ossature d'une femme.
DE MICHAEL GRESHKO, NATIONAL GEOGRAPHIC

Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

 

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->