Notre petite revue, gratuite et indépendante, fait du bruit grâce à vous ! Soutenez-nous, car même les petites étincelles peuvent allumer de grandes idées🚀 Soutenir!

Horst Tappert, l'inspecteur Derrick était un SS

La Rédaction


 La nouvelle a fait l’effet d’une bombe : Derrick a été un SS. Décédé en 2008 à l’âge de 85 ans, l’acteur Horst Tappert a incarné, pendant près d’un quart de siècle, l’inspecteur munichois Stefan Derrick, entre 1974 et 1998. Son personnage n’avait rien d’un nazi : psychologue, perspicace et flegmatique, Herr Inspektor était vraiment tout sauf un gestapiste : en deux cent quatre-vingt-deux épisodes, il n’a dégainé que dix fois son pistolet ! Horst Tappert, c’est l’Allemand le plus célèbre au monde : la série est diffusée dans cent huit pays. Conservateur, plutôt âgé, Derrick est apprécié des retraités : sa case de programmation favorite se situe l’après-midi, entre deux pubs pour les prothèses auditives et les conventions obsèques. En France, de 1986 à 2012, la série aux images verdâtres passe sur La Cinq, Antenne 2, puis France 3. Quand, à l’aube du IIIe millénaire, après vingt-cinq saisons, la chaîne allemande ZDF se décide à la débrancher, elle n’a pas envie de tuer son personnage : lors de l’ultime numéro, diffusé en octobre 1998, Herr Inspektor couronne sa carrière par une promotion à l’Europol de Bruxelles. Dix ans plus tard, Horst Tappert s’éteint chez lui, à Munich. Son héros, lui, est immortel : en Chine, un demi-milliard de téléspectateurs suivent ses enquêtes. Marié et père de trois enfants, Tappert était né le 26 mai 1923 : il était donc en âge de combattre pendant la guerre. L’acteur racontait avoir été « brancardier dans la Wehrmacht ». Nul média allemand n’osa mettre en doute la parole d’une star qui, à l’écran, traquait le mensonge. Jusqu’à ce qu’un sociologue, Jörg Becker, découvre la vérité. Becker effectue des recherches afin d’écrire la biographie de la sociologue Elisabeth Noelle-Neumann (1916–2010). Celle-ci a fondé, après guerre, une troupe de théâtre où a joué le futur Derrick. C’est donc par hasard, en avril dernier, que Becker tombe, dans les archives militaires, sur les états de service de Tappert. De mars 1943 à mai 1945, Horst Tappert était grenadier dans la Panzerdivision SS Totenkopf, c’est-à-dire « tête de mort ». Pas vraiment des boy-scouts : cette division blindée tire son nom des unités de gardiens de camps de concentration. Dès 1940, la Totenkopf se distingue par sa cruauté : massacre – raciste – de 196 prisonniers africains du 25e régiment de tirailleurs à Chasselay (Rhône), assassinat de 99 captifs anglais du Royal Norfolk Regiment à Lestrem, lieu-dit Le Paradis (Nord), etc. En 1943, quand le soldat Tappert rejoint cette division, elle est sous les ordres d’un certain Heinz Lammerding. Nommé plus tard à la tête de la division SS Das Reich, ce général ordonnera, en juin 1944, les carnages d’Oradour-sur-Glane (642 civils mitraillés ou brûlés vifs) et de Tulle (99 pendus). C’est donc au sein de cette horde de psychopathes que le jeune SS Tappert a combattu sur le front russe, entre 1943 et 1945.

Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar ðŸ¤—🤗

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies 🍪 sur ce site pour analyser le trafic, mémoriser vos préférences et optimiser votre expérience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-héros de la navigation ! 🚀 On a détecté ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! 🌐💥 Merci, héros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! Désolé ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->