Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Horst Tappert, l'inspecteur Derrick Ă©tait un SS

La RĂ©daction


 La nouvelle a fait l’effet d’une bombe : Derrick a Ă©tĂ© un SS. DĂ©cĂ©dĂ© en 2008 Ă  l’Ăąge de 85 ans, l’acteur Horst Tappert a incarnĂ©, pendant prĂšs d’un quart de siĂšcle, l’inspecteur munichois Stefan Derrick, entre 1974 et 1998. Son personnage n’avait rien d’un nazi : psychologue, perspicace et flegmatique, Herr Inspektor Ă©tait vraiment tout sauf un gestapiste : en deux cent quatre-vingt-deux Ă©pisodes, il n’a dĂ©gainĂ© que dix fois son pistolet ! Horst Tappert, c’est l’Allemand le plus cĂ©lĂšbre au monde : la sĂ©rie est diffusĂ©e dans cent huit pays. Conservateur, plutĂŽt ĂągĂ©, Derrick est apprĂ©ciĂ© des retraitĂ©s : sa case de programmation favorite se situe l’aprĂšs-midi, entre deux pubs pour les prothĂšses auditives et les conventions obsĂšques. En France, de 1986 Ă  2012, la sĂ©rie aux images verdĂątres passe sur La Cinq, Antenne 2, puis France 3. Quand, Ă  l’aube du IIIe millĂ©naire, aprĂšs vingt-cinq saisons, la chaĂźne allemande ZDF se dĂ©cide Ă  la dĂ©brancher, elle n’a pas envie de tuer son personnage : lors de l’ultime numĂ©ro, diffusĂ© en octobre 1998, Herr Inspektor couronne sa carriĂšre par une promotion Ă  l’Europol de Bruxelles. Dix ans plus tard, Horst Tappert s’Ă©teint chez lui, Ă  Munich. Son hĂ©ros, lui, est immortel : en Chine, un demi-milliard de tĂ©lĂ©spectateurs suivent ses enquĂȘtes. MariĂ© et pĂšre de trois enfants, Tappert Ă©tait nĂ© le 26 mai 1923 : il Ă©tait donc en Ăąge de combattre pendant la guerre. L’acteur racontait avoir Ă©tĂ© « brancardier dans la Wehrmacht ». Nul mĂ©dia allemand n’osa mettre en doute la parole d’une star qui, Ă  l’Ă©cran, traquait le mensonge. Jusqu’Ă  ce qu’un sociologue, Jörg Becker, dĂ©couvre la vĂ©ritĂ©. Becker effectue des recherches afin d’Ă©crire la biographie de la sociologue Elisabeth Noelle-Neumann (1916–2010). Celle-ci a fondĂ©, aprĂšs guerre, une troupe de thĂ©Ăątre oĂč a jouĂ© le futur Derrick. C’est donc par hasard, en avril dernier, que Becker tombe, dans les archives militaires, sur les Ă©tats de service de Tappert. De mars 1943 Ă  mai 1945, Horst Tappert Ă©tait grenadier dans la Panzerdivision SS Totenkopf, c’est-Ă -dire « tĂȘte de mort ». Pas vraiment des boy-scouts : cette division blindĂ©e tire son nom des unitĂ©s de gardiens de camps de concentration. DĂšs 1940, la Totenkopf se distingue par sa cruautĂ© : massacre – raciste – de 196 prisonniers africains du 25e rĂ©giment de tirailleurs Ă  Chasselay (RhĂŽne), assassinat de 99 captifs anglais du Royal Norfolk Regiment Ă  Lestrem, lieu-dit Le Paradis (Nord), etc. En 1943, quand le soldat Tappert rejoint cette division, elle est sous les ordres d’un certain Heinz Lammerding. NommĂ© plus tard Ă  la tĂȘte de la division SS Das Reich, ce gĂ©nĂ©ral ordonnera, en juin 1944, les carnages d’Oradour-sur-Glane (642 civils mitraillĂ©s ou brĂ»lĂ©s vifs) et de Tulle (99 pendus). C’est donc au sein de cette horde de psychopathes que le jeune SS Tappert a combattu sur le front russe, entre 1943 et 1945.

Si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous soutenir sur Tipeehttps://fr.tipeee.com/elmesmar đŸ€—đŸ€—

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->