Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

vendredi 26 mars 2021

La course au prestige : Operation Varsity Blues- The College Admissions Scandal



Operation Varsity Blues: The College Admissions Scandal --> un documentaire assez intéressant qui parle du scandale des admissions universitaires. dispo sur Netflix, il y a quoi voir , on se demande si les universités françaises qu'on dit réputées n'ont pas ce genre de secrets dans les coulisses

Au cœur de ce documentaire qui intègre des éléments de fiction, une des personnes interviewées fait cette juste réflexion : derrière la course aux admissions dans une université américaine renommée se cache la course… au prestige.

Surtout pour des parents riches et parfois célèbres qui ne manquent de rien. Ils ont de l’argent, une grande maison et des voitures de luxe. Quand on a tout, que demander de plus sinon faire admettre son rejeton à l’Université Stanford, par exemple ?

On parle de Stanford, car cette université et le directeur de son programme de voile sont au cœur de cette histoire abracadabrante et pourtant bien réelle dans laquelle furent entre autres impliquées les comédiennes Lori Loughlin et Felicity Hoffman. En tout, une cinquantaine de personnes et quelques institutions – dont l’Université de Californie du Sud (USC) – ont été épinglées. 


 

Très associé à Netflix (Fyre, Tiger King), Chris Smith raconte ici cette affaire dans un mélange de documentaire et de fiction. L’acteur Matthew Modine incarne Rick Singer, l’homme par qui est venu le scandale. Par ailleurs, le personnage, réel, de John Vandemoer a accepté de parler à la caméra.

Vandemoer avait pour tâche de faciliter l’admission de jeunes dans le programme de voile élite de Stanford alors que ceux-ci auraient peine à faire la différence entre le Titanic et un dériveur. Sa collaboration à l’enquête a aidé à mettre le scandale au jour.

Sur le plan cinématographique, le résultat est pathétique. Le pauvre Matthew Modine en est réduit à jouer le bandit accroché à son téléphone cellulaire dans mille et une situations domestiques : replacer les coussins du divan, faire cuire un steak, taponner sur son ordinateur portable.

Mais le contenu est fascinant et digne d’un reportage fouillé de Vanity Fair. Plusieurs témoignages sont percutants. Plusieurs images d’archives sont gênantes. Et les peines imposées à ceux et celles qui ont plaidé coupables ont été à ce jour… minimes. Rick Singer attend toujours la sienne.

 par André Duchesne / LAPRESSE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.