Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

Le grand chanteur kabyle, la légende, Idir n'est plus

La RĂ©daction

Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, nĂ© en 1949 Ă  AĂŻt LahcĂšne, Ă  35 km de Tizi-Ouzou, capitale de la Grande-Kabylie, publie un nouveau chapitre d’une discographie clairsemĂ©e : si l’on excepte les CD rĂ©alisĂ©s avec une plĂ©iade d’invitĂ©s (IdentitĂ©s, la France des Couleurs), Neveo est son quatriĂšme disque solo : soit moins d’un par dĂ©cennie, puisqu’il a commencĂ© Ă  enregistrer en 1975.

Sur un support harmonique riche et aĂ©rĂ©, servi par des moyens techniques hautement professionnels, les violons, la flĂ»te et le banjo ferment la boucle mĂ©lodique soutenue par la douceur des chƓurs fĂ©minins.

Artiste à la carriÚre fulgurante marquée par une irruption soudaine sur le devant de la scÚne, Idir, a connu le succÚs dans les années 1970 avec A Vava Inouva, une chanson vite devenue tube planétaire, diffusé dans pas moins de 77 pays et traduite dans une vingtaine de langues.

MalgrĂ© le mĂ©lange de culture et la variation artistique, le soin dans la rĂ©alisation est d’ailleurs une constante chez Idir «dans les annĂ©es 70-80, ses 33-tours Ă©taient enregistrĂ©s avec la crĂšme de studios parisiens. «Quand je suis arrivĂ© d’AlgĂ©rie, tĂ©moigne le chanteur, sorti de mon couscous, je ne connaissais pas grand-chose. J’ai eu la chance de rencontrer Claude Dejacques, un grand directeur artistique de la vieille Ă©cole.» La patte de ce producteur, disparu en 1998, liĂ© Ă  la carriĂšre de Barbara et de bien d’autres, est prĂ©sente dans les couleurs funky, psychĂ©, voire disco, des chansons de cette Ă©poque, qui mĂ©ritent redĂ©couverte.»

Un sage parmi d'autres , il disait: «Je ne parle pas quand je n’ai rien Ă  dire», cet homme calme et posĂ©, qui s’exprime aprĂšs rĂ©flexion, dans un français souvent ornĂ© des images poĂ©tiques propres Ă  la langue amazigh. «J’ai eu la chance d’avoir une grand-mĂšre et une mĂšre poĂ©tesses, ajoute-t-il. On venait de loin pour les Ă©couter. J’ai baignĂ© dans l’atmosphĂšre magique des veillĂ©es oĂč l’on racontait des contes et des Ă©nigmes. Dans une sociĂ©tĂ© de culture orale, la valeur du mot est immense. La capacitĂ© Ă  ciseler les mots, Ă  inventer des images, est aujourd’hui encore trĂšs prisĂ©e chez nous.»

Un grand homme a disparu laissant un grand héritage culturelle, des techniques musicales prodigieuses, un savoir faire que nul d'autre a su faire exposer mieux que lui, une maitre de la chanson , qui rejoint ses ami Cherif Khedam, El hadj EL ANKA, Sliman Azzem, ... et tous ses amis de la vieille belle école.
Repose en paix Idir. Tebka 3la Khir đŸ˜Ș
On vous laisse avec un de ses premiers albums :

 L'hommage Pour IDIR ⎟Zedek Mouloud ⎟Di Lmut-ik
Le petit hommage avec cette illustration (Aghiles AZZOUG) :


Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->