Notre petite revue, gratuite et indĂ©pendante, fait du bruit grĂące Ă  vous ! Soutenez-nous, car mĂȘme les petites Ă©tincelles peuvent allumer de grandes idĂ©es🚀 Soutenir!

De quoi Facebook est-il le nom ?

La RĂ©daction

« Facebook vous permet de rester en contact avec les personnes qui comptent dans votre vie » : tel est le slogan du rĂ©seau social le plus populaire. Sauf qu’aujourd’hui, il est plus que ça. Ce qui pose problĂšme.

Qu’est-ce que Facebook ? La question semble a priori incongrue tant la rĂ©ponse est Ă©vidente : un rĂ©seau social. Il peut ĂȘtre dĂ©fini comme un site internet mettant en relation des personnes Ă  travers le monde dans le cadre d’un rĂ©seau. Ce lien peut avoir plusieurs fondements non exclusifs : familial, amical, d’intĂ©rĂȘt…

RĂ©seau social

Sur Facebook, on renoue les liens avec une amie perdue de vue. On en apprend un peu plus sur une personne rencontrĂ©e dans la vie « hors ligne ». On se fait des amis avec des profils aux affinitĂ©s communes. Comment ? En faisant des publications, en laissant des commentaires en-dessous, en rĂ©agissant par un « like » ou un Ă©moticon… bref en interagissant. Et le moins que l’on puisse dire est que ça marche puisque Facebook compte plus de deux milliards d’inscrits. S’il Ă©tait un continent, il serait le plus peuplĂ© au cĂŽtĂ© de l’Asie. Avec 17 % de croissance par an, cette communautĂ© pourrait constituer le tiers de l’humanitĂ© Ă  l’horizon 2018. Dans certains pays comme le Kenya ou la Birmanie, Facebook est internet.

Il est donc loin le temps oĂč ce qui s’appelait encore Facesmash servait Ă  comparer l’apparence des Ă©tudiants et Ă©tudiantes de l’UniversitĂ© Harvard oĂč Zuckerberg a fait ses Ă©tudes. 

Communauté globale

Fini les blagues potaches de jeunesse. Aujourd’hui, « Zuck » est un adulte dotĂ© d’un grand pouvoir. Ce qui implique une grande responsabilitĂ©. Ainsi, Mark Zuckerberg signait en dĂ©but d’annĂ©e un long manifeste intitulĂ© « Building Global Comunity ». Rien que ça. Le temps d’un billet, il s’Ă©rigeait en thĂ©oricien des relations internationales si ce n’est en philosophe.

Son objectif : « dĂ©velopper l’infrastructure sociale pour donner aux gens le pouvoir de construire une communautĂ© globale qui marche pour nous tous ». Et les villes ? Les Nations ? DĂ©passĂ©es par le progrĂšs que constitue l’unification globale de l’humanitĂ©. Et pour cause : les dĂ©fis auxquels se trouve confrontĂ©e cette derniĂšre se mesurent Ă  l’Ă©chelle de la planĂšte. Terrorisme, changement climatique, pandĂ©mie… n’ont pas de frontiĂšres. C’est pourquoi il convient d’apporter une rĂ©ponse globale Ă  laquelle Facebook peut (grandement) contribuer. Mieux que les Nations Unies ?

ZĂ©ro social

En attendant, le rĂ©seau social fait plus l’actualitĂ© sur ce qui divise plutĂŽt que sur ce qui rassemble. On apprenait rĂ©cemment de la bouche du chef de la sĂ©curitĂ© de l’entreprise qu’une entitĂ© russe supposĂ©e proche du pouvoir avait achetĂ© pour 100 000 dollars de publicitĂ© sur le rĂ©seau afin d’influencer les derniĂšres Ă©lections amĂ©ricaines. Ce n’est que le dernier Ă©vĂ©nement en date dĂ©montrant que Facebook est plus un thĂ©Ăątre des opĂ©rations informationnel qu’une communautĂ© pacifiĂ©e et harmonieuse. AccusĂ© de complaisance Ă  l’Ă©gard des fake news, son rĂŽle est pointĂ© du doigt dans la victoire du Brexit ou celle du PrĂ©sident amĂ©ricain Donald J. Trump, sans compter la propagande des groupes terroristes. Le mal serait profond. L’algorithme faisant fonctionner le fil d’actualitĂ© favoriserait les bulles de filtre. Autrement dit, les utilisateurs ne seraient confrontĂ©s qu’aux informations qui conforteraient leurs opinions.

C’est normal : le news feed a Ă©tĂ© conçu pour donner aux gens ce qu’ils aiment quelque soit le sujet. C’est un succĂšs puisqu’il explique pourquoi le rĂ©seau social capte plus de cinquante minutes de notre attention quotidiennement. Toutefois, son opacitĂ© pose question Ă  la lumiĂšre des derniĂšres Ă©lections amĂ©ricaines oĂč des millions de dollars ont Ă©tĂ© investis dans la publicitĂ© (entre autres pour diffuser des fausses informations), dont certains par des Ă©lĂ©ments engagĂ©s d’une puissance Ă©trangĂšre, sans que personne ne s’en rende compte sur le moment (hormis l’Ă©metteur, le destinataire et Facebook).

Mark Zuckerberg est conscient de ces problĂšmes. Mais il est encore plus inquiet des effets du sensationnalisme et de la polarisation. S’il faut combattre la dĂ©sinformation et les hoaxes, il faut continuer Ă  promouvoir le pluralisme des opinions selon lui. Le mieux serait de permettre Ă  chacun de mieux se connaĂźtre « comme personne Ă  part entiĂšre plutĂŽt que comme simples opinions, quelque chose pour lequel Facebook est parfaitement adaptĂ© ».

ÉchĂ©ances Ă©lectorales

Pour joindre le geste Ă  la parole, Zuckerberg s’est justement fixĂ© (comme chaque annĂ©e) un dĂ©fi pour 2017 : se rendre dans une trentaine d’États amĂ©ricains dans lesquels il n’avait jamais mis les pieds jusqu’alors pour aller Ă  la rencontre de la population. Renouer le contact avec les gens “in real life”, un comble pour le Pape des relations virtuelles ! DerriĂšre l’opĂ©ration de communication, il s’agit aussi de mieux comprendre le rapport de la population avec le rĂ©seau social.

Le voyage a des allures de prĂ©campagne Ă©lectorale. D’aucuns lui prĂȘtent un agenda politique. Sortant de son habituel neutralitĂ©, il a critiquĂ© la politique d’immigration de l’administration Trump. Il a Ă©galement recrutĂ© l’ancien directeur de campagne de Barack Obama ainsi que divers anciens conseillers d’Hillary Clinton et de Georges W. Bush. Les spĂ©culations vont bon train sur sa candidature aux Ă©lections prĂ©sidentielles amĂ©ricaines de 2020 au point mĂȘme que Donald Trump l’envisage comme adversaire. Toutefois, l’intĂ©ressĂ© nie en bloc.

AprĂšs tout, pourquoi se contenter des “seuls” États-Unis quand vous rassemblez une communautĂ© globale de plus de deux milliards d’humains ?

Article rédigé par Thierry Randretsa source: myjalis.fr

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Consentement Cookie
Nous utilisons des cookies đŸȘ sur ce site pour analyser le trafic, mĂ©moriser vos prĂ©fĂ©rences et optimiser votre expĂ©rience.
Oops!
It seems there is something wrong with your internet connection. Please connect to the internet and start browsing again.
AdBlock Detected!
Salut super-hĂ©ros de la navigation ! 🚀 On a dĂ©tectĂ© ton super-pouvoir anti-pubs, mais notre site a besoin de tes super-pouvoirs pour briller. 🌟 Peux-tu le mettre sur la liste blanche de ton plugin ? Ensemble, on sauve l'internet ! đŸŒđŸ’„ Merci, hĂ©ros ! 🙌 #TeamAwesome
Site is Blocked
Oops ! DĂ©solĂ© ! Ce site n'est pas disponible dans votre pays. 🌍😔
-->