Think-Tank pour vous 😁 Jeune Presse irresponsable, participative avec un regard décalé sur l'actu et l'histoire -depuis 2013🙈🙉🙊

résumé

dimanche 17 mars 2019

Mouvement citoyen en Algérie : Macron et la France pris pour cibles

La France et son président Emmanuel Macron sont ciblés par les manifestants en Algérie, qui crient des slogans hostiles à leur égard, accusant le Président français d’ingérence et répondant aux rumeurs concernant « le gaz que l’Algérie offre gratuitement à la France ».

En effet, les déclarations du Président f9rançais ont été mal perçues par le peuple algérien, qui les considère comme un soutien de Paris à Bouteflika et une incursion déplacée dans les affaires algériennes.

Pour rappel, Macron avait salué la décision de Bouteflika de reporter le scrutin présidentiel, une déclaration officielle interprétée en Algérie comme une énième ruse du pouvoir.

« MACRON, OCCUPE-TOI DE TES GILETS JAUNES ! »

En effet, le message des manifestants au chef de l’Élysée est clair. Hier encore, plusieurs pancartes et slogans ont montré l’hostilité des manifestants à la France et à son président. « Macron dégage ! », pouvait-on entendre, ainsi que : « Macron, occupe-toi de tes Gilets jaunes, ça te suffit ! », « Macron t’es libre de choisir une vieille femme, mais laisse nous choisir un jeune président ! », « France, game over ! », « Serviteurs de la France, c’est terminé ! ».

Gaz algérien offert à la France : info ou intox ?
Lors des manifestations de ce vendredi 15 mars, une pancarte écrite en arabe relate une discussion fictive avec le Président français. Elle a attiré l’attention de plusieurs internautes et médias.

« Allo, Macron ; — Oui, qui est avec moi ? ; — c’est le peuple algérien, écoute, prépare le bois, cette année, il n’y aura pas de gaz… », peut-on lire dessus.

Cette discussion fictive fait allusion à une rumeur largement relayée et commentée sur les réseaux sociaux, selon laquelle la France d’Emmanuel Macron aurait « assuré le régime algérien de son soutien à toute épreuve face à la poussée populaire » en contrepartie d’une « livraison gratuite de gaz ».

Aucune source ne confirme cette rumeur.Ce qui est déclaré au yeux des médias en tous les cas , c'est que la France importe son gaz dans le cadre des accords commerciaux entre Sonatrach et la compagnie Engie (anciennement GDF Suez). En revanche, il est important de noter que la France a sans aucun doute perdu du crédit aux yeux du peuple algérien qui marche pour sa liberté. En effet, l’idée que l’ancienne puissance coloniale est aujourd’hui « l’alliée » du pouvoir algérien est largement répandue parmi les manifestants. 
Par Hakim.M/ source Observalgerie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

© Copyright EL-MESMAR 2013-2018 "Tous droits réservés" -Design: Aghiles AZZOUG-CREAGHI STUDIO. Fourni par Blogger.